Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Haute tension

1- Marionnettiste

****

2-Rouge

****

3-Les boules

****

5- Tout est histoire de point de vue.

****

Je ne suis pas négative avec ces photos.
J’aurai pu intituler cette série : « AtTENSION,  piège à gypaète » ou « DÉFIGURATION », mais non je préfère rester dans le « non percutant » (jeu de mots quand on sait qu’il s’agit d’un piège quand les oiseaux la percute) car j’aime cet endroit et lorsque je j’y suis, malgré cette ligne HT (à jeter), j’y suis sereine, toujours aussi émerveillée.

Quand je dis « la tension », fermez les yeux et écoutez simplement. Choisissez le bon terme.
Moi, je choisis : « L’attention »  (c’est bien d’être attentionnée ou lorsque l’on vous en porte)

« Attention ! »  (je n’aime pas trop)

« La tension »  (ça dépend de laquelle) 😉

Publicités

14 Réponses

  1. Le monde de Sergio

    La haute tension il faut y faire attention car l’électromagnétisme dégagé par les lignes est loin d’être inoffensif. Les pylônes sont par ailleurs d’une laideur totale, ils suffisent à défigurer un paysage. Personnellement je ne suis jamais serein près d’une ligne à haute tension peu importe le paysage de même que lorsque je suis trop près d’une centrale nucléaire. Bonne journée.

    26 avril 2011 à 11:53

    • Bien sur que ce n’est pas une chose positive ces pylônes et la première fois que j’ai franchi le col, ce fut un choc. Mon premier regard ne fut que pour ces pylônes, mais la réaction la plus forte fut lorsque mon regard pu se détacher de cette masse de ferraille hideuse. Sur sa droite, s’étend un endroit qui me fait penser à la lune. Un plateau immense cerné par la montagne d’un côté, d’immenses falaises de l’autre et le mont blanc en toile de fond. C’est un lieu où je ne monte qu’en périodes calmes, je n’y rencontre personne. La solitude et l’immensité dominent, et ça, malgré la ligne ht, c’est magique.

      27 avril 2011 à 08:18

  2. azraelle29

    Beau titre pour ces poteaux qui gâchent souvent le paysage, mais là, ils sont beaux 🙂

    26 avril 2011 à 20:00

  3. J’aime le traitement que tu donnes au sujet, et en particulier, Marionnettiste et Les boules. Au Québec, ils sont légions, ces monstres d’acier. On aime les détester, mais on aime aussi leur fiabilité renouvelée, depuis ce fameux hiver de 1998 où ils sont tombés par centaines et on privé le pays de chauffage, pour certains pendant près d’un mois…
    http://archives.radio-canada.ca/environnement/catastrophes_naturelles/dossiers/265/

    27 avril 2011 à 03:26

    • Merci pour le partage.
      Laids mais utiles !!!! J’imagine que le retour des monstres d’acier fut un soulagement pour les Québécois en cette froide période et qu’avoir la chance de profiter du chauffage (entre autres) à nouveau est devenu une chose « extraordinaire ».
      Nous voulons une planète propre, belle et saine, mais nous en demandons plus tous les jours…

      27 avril 2011 à 08:40

  4. Tu as su mettre en valeur ces charpentes d’acier. En personne, elles déguisent un paysage, mais en photo elles deviennent graphique. J’aime bien les rayons de la dernière photo, merci de nous partager ta vision.

    27 avril 2011 à 11:44

  5. Je ne les aime pas ces charpentes d’acier, mais elles font parties de notre vie, donc on fait avec.
    Les rayons solaires sur la dernière, sont les rayons du matin. Ceux que je préfère, ceux qui donnent une luminosité pure, ceux qui réveillent les odeurs des chemins, ceux qui font du bien quand ils se posent sur nous. J’aime le matin.

    28 avril 2011 à 07:17

  6. Indispensables, il faut savoir les mettre en valeur et je trouve que tu t’en sors très bien 😉 Laids pour certains, très graphiques pour d’autres, ça ne me déplait pas 😛

    28 avril 2011 à 13:03

    • Il faut essayer de voir au mieux ce qui ne va pas, n’est-ce pas?
      Je ne peux me voiler cette ligne donc j’essaye de la voir autrement 🙂

      10 mai 2011 à 07:10

  7. teytaud christian

    pas très belles ces lignes ….mais bon il ne faut pas tout jeter en bloc ….0elle sont nécessaire à notre petit « bien être  » ah si un jour on pouvait les enterrer

    9 mai 2011 à 16:25

    • On râle pour ceci cela, mais on râlerait encore plus s’il fallait s’en passer. Pas simple d’allier le modernisme, la qualité de vie avec la nature et tout cela sans parler du rapport financier. C’est comme pour les stations de ski…un débat bien explosif.

      10 mai 2011 à 07:09

  8. Tout est histoire de point de vue. a retenu mon attention … quand aux supports THT, je les ai quelque peu côtoyé (de loin certes …) aussi serai-je partial. Peut-être juste bons pour des images insolites comme « 3-Les boules »

    14 mai 2011 à 13:47

    • Je ne les aime pas,mais ils sont là…
      Je partage ce qui m’entoure et pour une fois j’ai eu envie de faire voir ce que je n’aurai jamais eu l’idée de photographier.
      Avec « tout est histoire de point de vue » , on se tourne un peu et on a « les boules ».

      16 mai 2011 à 08:46

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s