Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Je te souhaite l’aube…

« Je veux dès le réveil  sentir mon corps s’envoler
Voir dans les heures les plus sombres briller le soleil
Je veux pétiller, rire et t’agacer
Croire à la candeur, aux champs de fleurs en hiver
Je veux que l’entre tes bras soit l’alcôve de ma sérénité
J’aimerai que mon vouloir soit mon avoir
J’aimerai ne plus sentir cette caresse humide sur ma joue
Quand mes pensées s’emplissent de toi
J’aimerai que t’aimer soit une chaleur
Et non plus cette sourde douleur
Qui broie mon cœur »



Publicités

12 Réponses

  1. J’ai été très touché par ce poème magnifique.
    Mais on sent de la douleur qui est perturbante. Faut -il être malheureux pour écrire de belles choses ?
    En tout cas, la photo bien à propos, est belle mais froid dans le dos, en plein Hitchcock…
    Amicalement
    Den

    29 avril 2011 à 21:02

    • Je ne pense pas que quelqu’un puisse écrire ça sans le ressentir. Ce sont des mots qui viennent du plus profond d’une personne, qui peut être ne peut exprimer ce qu’elle ressent qu’ainsi.
      A souhaiter qu’elle arrive à « avoir » le maximum de ses « vouloir ». Le plus important dans ces mots, c’est qu’elle s’envole dès le réveil et que le soleil brille pour elle. Avec lui, c’est sûr ça serait mieux, ça voudrait dire qu’ils sont deux à partager ça.
      On peut écrire de merveilleuses choses sans la souffrance, ce qui compte c’est d’arriver à faire passer par les mots l’intensité, la véracité d’un sentiment, d’une sensation. Il y a de merveilleuses choses sur le bonheur, sur l’amour. J’aime particulièrement quand Aragon nous parle d’Elsa.
      Je vais t’avouer une chose sur la photo, je l’ai prise en plein jour, en plein soleil, mais j’ai trouvé que le noir lui allait à merveille. C’est comme tout, tout dépend dans quel état d’esprit on se trouve au moment où l’on écrit ou fait une chose.
      A bientôt Den
      Val

      1 mai 2011 à 12:56

  2. Magnifique. L’arbre solitaire et le texte.

    30 avril 2011 à 04:23

    • L’arbre solitaire n’est pas totalement dans le noir. C’est un espoir…

      1 mai 2011 à 12:58

  3. locadine

    Superbe noir et blanc , j’aime beaucoup ! Den , bien des textes et poésies ont été écris souvent dans la douleur et la souffrance ! Dans ce texte , pour ma part je lis une certaine dépendance de l’amour , qui parfois peut déranger son moi intérieur ! Je me trompe certainement ! En tout les cas j’adore ce texte et j’y adhère .

    30 avril 2011 à 07:13

    • Comme je le disais à Den, à la base, ma photo est radieuse mais j’aime ce que le noir et blanc dégage.
      La dépendance de l’amour, l’éternel sujet, tout comme la passion destructrice. J’en parlais avec Laurine l’autre jour. A 19 ans elle ne voit que le merveilleux de la passion, moi je vois les deux facettes. Je trouve ça génial en fait, elle a tout à vivre pour se faire une idée. Remarque, j’en ai plus du double et j’ai tout à vivre aussi. On reparlera de tout ça quand on aura 80 ans, je suis sûre que nous aurons une vision différente de celle d’aujourd’hui. Ça s’appelle vivre …

      1 mai 2011 à 13:08

  4. La photo complément bien le texte et vice et versa. Ce poème est très beau, on y trouve un mélange de mélancolie et de soif d’amour. Ça me plaît.

    2 mai 2011 à 01:58

    • Heureusement qu’il n’y a pas que des poèmes tristes 😉

      2 mai 2011 à 17:47

  5. Le monde de Sergio

    Très joli texte qui est comme un cri du coeur, la photo l’accompagne bien mais de la noirceur du fond je ne vois que la lumière du premier plan suggérant qu’en s’avançant le noir recule pour la clarté.

    2 mai 2011 à 07:51

  6. teytaud christian

    belle photo ! et se poème merveilleux !!!!
    j’espère que tu as le bonheur car franchement une femme sensible comme toi le mérite !

    9 mai 2011 à 16:40

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s