Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Avant de reprendre le boulot


1- Chemin

« N’allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n’y a pas de chemin et laissez une trace »  Emerson

 

2-Droit devant

*****

J’ai choisi d’aller droit devant, par contre un gars (ou une fille, pour les militantes féministes) s’est offert un vol en wingsuit au dessus de moi en continuant par le précipice. Quand je l’ai vu se jeter du sommet de la falaise plusieurs centaines de mètres au-dessus de moi, je me suis demandée s’il se suicidait ou s’il faisait du base jump. J’ai compris quand je l’ai vu se gonfler et planer comme un oiseau rapide. Drôle d’oiseau;)

Une vidéo que j’adore :

(Je sais Anne on a un saut à faire à Gap. Faudrait qu’on se dépêche avant d’avoir un dentier 😉 )

Publicités

14 Réponses

  1. christian

    ça doit être génial !….mais bon plus de mon âge !!!!

    23 septembre 2011 à 08:24

  2. Belle ballade avec le début du retour de la neige.
    Ca prend une autre dimension quand on commence à penser à reprendre le boulot…
    Quant à faire du base-jump, je préfère le parapente, il semble qu’on contrôle plus. Mais bon chacun son truc !
    Bonne reprise
    Den
    PS: je ne connaissais pas cette citation de Emerson mais elle semble datée car maintenant on souhaite plutôt se faire petit dans la nature et ne pas laisser de trace.

    23 septembre 2011 à 15:35

    • Merci Den, la reprise va être tranquille jusqu’en novembre pour moi. En intersaison, j’ai beaucoup plus de liberté, donc je reprends le travail allègrement.

      Le parapente est aussi à mes yeux plus métrisable et abordable, mais je me régale de voir du Wingsuit, sport extrème qui n’est pas à la portée de tout le monde.
      En parapente, tu prends le temps de voir le monde tranquillement, d’observer, de découvrir plus sereinement,sans cette bouffée d’adrénaline que les adeptes du base doivent ressentir (quoi qu’il y a des moments en parapente où l’adrénaline est présente, tout dépend de la façon de le pratiquer). Je ne pense pas que les base jumpers aient le temps de sentir la bonne odeur des sapins lorsqu’ils les survolent 😉
      Je ne voyais pas la citation d’Emerson au sens propre, je voyais plutôt une invitation à sortir des sentiers battus, à ne pas continuer sur une voie toute tracée, pour laisser son empreinte ou tout simplement pour modeler sa vie. C’est juste ma vision actuelle, à chacun d’interpréter à sa façon.
      Contente de te retrouver ici.
      Val

      24 septembre 2011 à 07:19

  3. Soie de Vent , l’Une dérrière ,
    Tout laisse à Voir en Haut Vivant ,
    Qu’en l’Espace Tend l’Onde Aurifère ,
    Le Bras de Mère se Veut Tout Champs .
    NéO~
    Certains à l’Hors se Voient en l’Ere ,
    D’être à Fleur d’Elle , tout en Planant 😉

    23 septembre 2011 à 16:14

    • NéO~, tu deviens comme la tasse de café, un plaisir dont on n’a pas envie de se passer 😉

      24 septembre 2011 à 07:21

      • Voudrais tu dire à l’Hors ,
        Que Boire la Tasse est Pur Plaisir ?
        NéO~
        becs en l’Haut .

        24 septembre 2011 à 09:08

      • val

        Je dirai que ce n’est pas de bol que de boire la tasse 😉
        Bonne soirée

        25 septembre 2011 à 17:23

  4. Didi du Québec

    magnifique

    23 septembre 2011 à 18:53

    • Comment vas tu Didi?
      Ca doit être magnifique aussi chez toi

      24 septembre 2011 à 07:22

  5. Encore de jolies photos ! La neige est déjà réapparue chez toi ??
    Quant au base jump, il faut s’imaginer tout en haut de la falaise et se dire : « allez je saute ! »
    C’est un truc de malade…

    23 septembre 2011 à 21:55

  6. Oui , la neige est venue, et elle est repartie. Le retour du chaud et du soleil en ont fait un souvenir, mais les matins commencent à être vraiment froids. J’adore, ça donne des journées extras.
    J’imagine pour le base que ça doit se passer en trois étapes : La première, la décision de se jeter dans le vide [oh purée (je pense à un autre mot) ], la seconde, le plaisir de voler et la troisième, l’atterrissage. C’est ce que j’imagine, il faudrait en parler avec un connaisseur pour savoir exactement. Ouaisssssss un truc de dingue 😉 Je me suis régalée à voir le gars le faire, c’est déjà une bonne chose.

    24 septembre 2011 à 07:27

  7. Merci de me permettre de m’évader avec toi! Tes montagnes sont époustouflantes! Je passe mes journées enfermé et attaché à une chaise du matin au soir depuis plus d’un mois, sans même voir le soleil. Dévore la vie. 🙂

    24 septembre 2011 à 17:57

    • val

      Un avantage du net, le partage, comme une bouffée d’air venue d’ailleurs. Je voyage aussi vers chez toi avec tes photos 😉
      Ne t’inquiète pas. Je dévore la vie, j’en prendrai une bouchée pour toi 😉 à charge de revanche pour le jour où je serai coincée au travail, tu en croqueras une pour moi.

      25 septembre 2011 à 17:18

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s