Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Protection

Protection.

****

Si les barrières n’existaient pas, on ne rêverait pas d’évasion
La barrière est une interrogation, un pas à franchir.
Toute barrière n’est pas protection…

Publicités

17 Réponses

  1. Le philosophe américain William James disait que « La barrière la plus immuable de la nature se situe entre les pensées d’un homme et celle d’un autre. »

    23 novembre 2011 à 09:18

    • Il disait aussi : « Maintenez vivante en vous la faculté de l’effort en la soumettant chaque jour à un petit exercice sans profit. »
      Merci, pour la visite.

      24 novembre 2011 à 08:12

  2. ……….dans certains cas, on pourrait même dire qu ‘elle est provocation 🙂

    23 novembre 2011 à 11:37

  3. 😦 😦
    Chouette en noir et blanc ! 😉

    23 novembre 2011 à 17:49

    • Ça change et je trouve que pour certaines photos, ça colle bien.

      24 novembre 2011 à 08:13

  4. Super point de fuite, la lumière met joliment en relief les formes. J’aime!

    24 novembre 2011 à 04:48

    • Elle serait contente de se voir,cette barrière car dans son contexte réel, elle ne paye pas de mine. Je suis sûre que tout le monde la trouve « pourrie ». Moi, je l’aime bien.

      24 novembre 2011 à 08:16

      • L’oeil de l’artiste voit au-delà des apparences… Si elle est terne et déprimante dans sa fonction originale, ici, tu as réussi à rehausser sa beauté. 😉

        24 novembre 2011 à 13:50

  5. Quel joli titre! ;P

    24 novembre 2011 à 12:54

    • N’est-ce pas? 😉 ce n’est pas à la portée de tout le monde un titre comme ça 🙂

      25 novembre 2011 à 08:02

  6. Comment ?? Une barrière ? Alors que tu nous habitues aux grands (et petits) espaces naturels et à la liberté ? Tu dois couver un truc là, c’est pas possible !
    Si elle n’était pas de toi, la photo aurait été magnifique. (Je plaisante, évidemment !) 😉

    24 novembre 2011 à 22:32

    • Laisse moi rêver! Faire comme s’il y avait des grilles, des barrières, des murailles autres que mes clôtures à vaches 😆
      Je fais comme si j’étais de la ville parfois, oui Mr, je pose même mes sabots
      😯 NON t’inquiète pas, je plaisante, je n’échangerai jamais mes clôtures qui secouent contre des grilles dorées 😉 et cette clôture je l’aime car elle est pourrie.

      25 novembre 2011 à 08:23

  7. très bon cadrage …belle lumière…le choix du noir et blanc bien dosé…
    beaucoup de gens doivent passer devant sans la voir …mais ton oeil à su voir et le résultat est là !bravo !

    25 novembre 2011 à 06:48

    • Je pense que les gens ne voient que le côté défoncé par les camions. Elle est sur un pont sur le chemin de la carrière, donc elle en voit de toutes les couleurs. J’ai pris le « bon » côté en photo.

      25 novembre 2011 à 08:28

  8. Cadrage et format panoramique intéressants pour cette photographie qui donne un bel effet de perspective et renferme une vraie force poétique malgré le prosaïsme apparent de l’objet !

    25 novembre 2011 à 12:46

    • La chose primordiale n’est pas l’objet mais le regard que l’on y pose. Il serait intéressant de voir, avec le même support, le regard de chacun.
      Merci pour ce commentaire.

      26 novembre 2011 à 08:12

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s