Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Ainsi fond fond fond

Fondre et laisser paraître ou être et ne pas se laisser fondre?
Être et laisser le temps au temps. De glace en goutte, de perle en flocon, de larme en torrent, eau sera et continuera son cycle.
L’important n’est pas la destination, mais le chemin emprunté.
 

****

Plutôt fondre que de chuter, t’aimer autrement plutôt que de devoir rester de glace et me briser.
De gouttes en gouttes je me répands, je quitte mon « toi » pour renaître autrement.
 

****

 
 
(à toi, mon « toit », je ne suis pas une goutte 😉 )
Publicités

14 Réponses

  1. Excellent cliché , le texte me plaît bien aussi.

    13 décembre 2011 à 16:14

    • Merci. Un peu saturé en sépia, mais c’était l’envie du moment…

      14 décembre 2011 à 10:04

  2. tout simplement bravo et joyeuses Fêtes, du Québec Didi

    14 décembre 2011 à 04:01

    • Merci Didi, j’espère que tu passeras d’agréables fêtes et que la vie sera douce pour toi et tes proches.

      14 décembre 2011 à 10:05

  3. Ah.la couleur sépia, sa nostalgie, esthétique mais réelle.
    tout à fait adapté à ton texte, très beau, très juste

    14 décembre 2011 à 11:59

    • Merci, Marie. J’ai un faible pour le sépia et pour tous les tons de bruns qui peuvent l’accompagner. Je trouve qu’il sent bon le vieux bois, qu’il a un côté rassurant.

      15 décembre 2011 à 07:19

  4. locadine330

    Pour ma part je vois plein de formes dans tes photos ! 😆
    Sur la 1ère photo je vois une tête de poisson ou serpent , un cheval , un bec d’oiseau !
    Sur la 2e je vois un manchot , un oiseau de la Préhistoire , et un oiseau en vol !
    J’ai l’esprit en vadrouille ce soir 😳 , 😉
    J’aime bien , un style de photo que je ne pense pratiquement jamais à faire ! 😉
    Bises .

    14 décembre 2011 à 17:31

    • Ce qui est bien dans le partage de photos, de textes, c’est que tout le monde peut y trouver quelque chose. En partant d’une chose, on offre la diversité. La photo ou les mots sont les nôtres, mais l’interprétation ne l’est plus, elle devient celle de chacun.
      Bisous

      Il pleut, et la neige fond 😥

      15 décembre 2011 à 07:24

  5. J’aime beaucoup la 1ère ! La faible profondeur de champ et les différents plans de la photo font un rendu très étrange et intéressant. Et le sépia lui va très bien ! Une belle œuvre graphique comme tu en as le secret ! 🙂

    14 décembre 2011 à 23:11

  6. Merci, mais aujourd’hui j’aurai bien du mal à la refaire. Il fait chaud et il pleut. Autrement dit, c’est la misère!

    15 décembre 2011 à 07:27

  7. Très réussi, surtout avec le jeu de la profondeur de champ et les formes de la glace.

    16 décembre 2011 à 03:40

  8. Merci Nicolas. Disons que c’est un regard sur la beauté du travail de l’hiver ou sur ce qui me semble beau. Photos de l’année dernière car pour l’instant on attend toujours le froid.

    16 décembre 2011 à 08:03

  9. Le rendu est effectivement étonnant. On pourrait presque croire sous certains angles à des images de synthèses tant les textures sont « palpables » par endroits !

    22 décembre 2011 à 19:02

    • Ce que j’aime, c’est qu’en plus de la différence de texture visuelle, il existe une différence réelle entre la rugueusité du bois et la douceur de la glace lisse. Une différence à imaginer ou à se remémorrer pour ceux qui connaissent.

      24 décembre 2011 à 10:31

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s