Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Présent

1- Onirisme

****

2- Réalité
 

****

Il n’y a qu’un pas entre le rêve et la réalité
Qu’importe qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre
Tant que l’on apprécie l’instant…
 

****


3- Différente, solitaire, entourée ou chef d’orchestre?
 
 

****

En parlant de rêve, le partage du moment :

 
 
« J’ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité.
Est-il encore temps d’atteindre ce corps vivant
Et de baiser sur cette bouche la naissance
De la voix qui m’est chère?
J’ai tant rêvé de toi que mes bras habitués
En étreignant ton ombre
A se croiser sur ma poitrine ne se plieraient pas
Au contour de ton corps, peut-être.
Et que, devant l’apparence réelle de ce qui me hante
Et me gouverne depuis des jours et des années,
Je deviendrais une ombre sans doute.
O balances sentimentales.J’ai tant rêvé de toi qu’il n’est plus temps
Sans doute que je m’éveille.
Je dors debout, le corps exposé
A toutes les apparences de la vie
Et de l’amour et toi, la seule
qui compte aujourd’hui pour moi,
Je pourrais moins toucher ton front
Et tes lèvres que les premières lèvres
et le premier front venu.J’ai tant rêvé de toi, tant marché, parlé,
Couché avec ton fantôme
Qu’il ne me reste plus peut-être,
Et pourtant, qu’a être fantôme
Parmi les fantômes et plus ombre
Cent fois que l’ombre qui se promène
Et se promènera allègrement
Sur le cadran solaire de ta vie. »
Robert Desnos, « Corps et biens ».
 

****

Publicités

24 Réponses

  1. Moi

    ……. tu sais ce que signifie ces petits points ….. mdr 😉

    21 décembre 2011 à 16:34

    • D’habitude oui, mais là non 😕 il n’y a pas de raison de mettre des petits points.
      A moins que… 😆 Quand même !!!! Tu fais fort.Je ne dis rien de plus, mais je vais t’expliquer des trucs moi. Pffff ya pas de vaccin pour ça? 😆

      22 décembre 2011 à 08:32

  2. A l’Hors L’Hiver donna son Temps ,
    Couvrit de Blanc la Terre en Tiers ,
    Durant son Quart leva le Quand ?
    Par une Fine Poudre issue de Mère.
    ~
    NéO~
    ~
    Becs en Hors d’Oeuvre 🙂

    21 décembre 2011 à 22:26

    • La fine poudre deviendra vite chimère si le froid s’en va comme ce matin. Stabilité n’est pas au programme apparemment.
      Bonne journée.
      Becs coton

      22 décembre 2011 à 08:35

  3. moi

    HA ben la je peux ………………………………. 😉 bisous

    22 décembre 2011 à 09:05

  4. Tes photos…….et le sublime poème de Desnos. Ce sera ma dernière visite bloguesque avant Noël, et je garde tes images et ses mots pour me tenir chaud tout au long de cette semaine marathon de fêtes…qui tournent un peu la tête !
    Je t’embrasse
    Marie

    22 décembre 2011 à 14:54

    • Heureuse de t’apporter un petit « plus » pour t’accompagner.
      Je craque toujours avec Desnos, Baudelaire, Aragon & cie…, c’est toujours une balade touchante.
      Bientôt le calme et le retour à « la normale » après ces fêtes. Je t’embrasse , courage 😉

      24 décembre 2011 à 10:19

  5. locadine330

    En effet le temps est très capricieux ! :’
    Espérant que cela s’arrange et que le froid s’installe pour de bon ! :):
    Très belle poésie , je ne connais pas l’auteur , mais j’aime beaucoup , et vive le chef d’orchestre ! Bises 😉

    22 décembre 2011 à 17:03

    • J’aime bien Desnos, il fait partie de ceux avec qui j’aime passer des instants tranquilles. Le froid est parti 😦 mais bon, il faut prendre les choses comme elles viennent et y trouver le bon.

      24 décembre 2011 à 10:21

  6. Je découvre votre blog, c’est un bien bel endroit ou il fait bon se promener !

    23 décembre 2011 à 20:37

    • La porte reste ouverte, il suffit juste de la « cliquer » pour entrer

      24 décembre 2011 à 10:23

  7. Le chef d’orchestre des flocons a de la chance, il dirige ses mucisiens qui vont tous dans la même direction, musicale et silencieuse. Facile de garder le tempo !

    23 décembre 2011 à 21:41

    • Pas toujours simple, il arrive que le vent vienne jouer les troubles-fêtes. Ca donne un rythme différent 🙂

      24 décembre 2011 à 10:24

  8. ici c’est le tempo du vent 😕
    puis des vagues…
    puis les divas… mouettes 😉
    bientôt le concert du nouvel an 😆

    24 décembre 2011 à 18:22

  9. Ce sont vraiment de très belles photos. Quelle chance d’avoir de tels paysages enneigés. De biens beau clichés qui me changent du bord de mer. Bonne dernière semaine 2011.

    25 décembre 2011 à 19:28

    • C’est une chance en effet pour moi d’avoir tout ça autour de moi, mais je pense que tu dois apprécier l’océan et tout ce qu’il t’apporte.
      J’ai de la chance et je la savoure, c’est le plus important.
      Je pense que tu fais de même sinon quel gâchis 😉
      Merci, bonne dernière semaine 2011 à toi, commence bien l’année et continuer sur la lancée 🙂

      26 décembre 2011 à 07:56

  10. toujours pas de neige chez moi ….quelque fleurs osent encore s’épanouir !enfin c’est tout mes amis les oiseaux qui sont contents ! la nourriture abonde !
    merci de ces beaux clichés !

    28 décembre 2011 à 04:53

    • il y a toujours un bon côté à chaque chose. Là, c’est la chance pour les oiseaux, il faut se consoler comme ça.
      Ici il y a de la neige, mais je dois avouer, qu’il n’y en a jamais assez pour moi;)

      29 décembre 2011 à 07:34

  11. Un de mes poèmes préférés.

    Quand Desnos fut dans le camp Flossenburg (ou bien Terezin, où il mourut), il essaya de se souvenir de sa poésie. Il finit par créer une seconde version qui devint son dernier poème:

    J’ai rêvé tellement fort de toi,
    J’ai tellement marché, tellement parlé,
    Tellement aimé ton ombre,
    Qu’il ne me reste plus rien de toi.

    Il me reste d’être l’ombre parmi les ombres
    D’être cent fois plus ombre que l’ombre
    D’être l’ombre qui viendra et reviendra dans ta vie ensoleillée.

    31 décembre 2011 à 14:25

    • J’adore Desnos, comme bien d’autres.
      Ce dernier poème est devenu un mythe. Est-il le dernier? Est-il une mauvaise traduction français/tchèque par l’infirmier? Tout le monde a sa théorie sur la chose. Ce qui compte, c’est que chacun soit touché en lisant l’un ou l’autre.

      31 décembre 2011 à 15:55

  12. J’aime bcp cette série minimaliste. 🙂

    2 janvier 2012 à 08:10

  13. Merci. C’était un peu l’ambiance du moment. Se sentir un « petit truc » dans cette immensité blanche et grise

    2 janvier 2012 à 08:17

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s