Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

« Emoussion » verte…

1- Antre ou entrée
 

****

2- Terreur ou douceur

****

 
Comment décrire un tel lieu?
Je pense qu’il faut se laisser porter
Ne pas s’occuper du tapis de feuilles
Qui se nourrit de nos pas
Se faufiler entre le capiton des arbres
Comme on le ferait entre des oreillers
Ne voir que la douceur du lieu
Sinon, cette douceur deviendrait oppression
Pour donner naissance à un autre scénario…
Publicités

34 Réponses

  1. Incroyable, féérique je dirai !
    Un superbe endroit, et cela doit faire étrange d’y pénétrer. Un autre monde !
    Merci a toi pour ce magnifique partage.
    Bonne fin de journée

    2 mai 2012 à 16:09

    • Un lieu surprenant, je me croyais vraiment dans un monde imaginaire 🙂 et ce, juste à un point précis. Le reste de la forêt était « normal ».
      Retour du soleil aujourd’hui 😉 au boulot, mais cool

      3 mai 2012 à 11:03

  2. Tout comme Nokomis dit, c’est vraiment féérique, magique, très spécial. Il doit y avoir plein de petites elfes, gnomes, lutins qui y vivent… Un monde enchanté!

    2 mai 2012 à 18:09

    • J’ai bien regardé, car je m’attendais à voir surgir des petits bonhommes aux grandes oreilles ou autres lutins, mais je n’ai rien vu de tout ça. Il faut peut-être être initié pour ça 😉

      3 mai 2012 à 13:57

  3. Qui a tissé ces gigantesques toiles… d’araignées, mais qui semblent si protectrices !

    2 mai 2012 à 18:20

  4. et tu trouves ça malin de recouvrir les arbres avec de la moquette??
    et ce jeu de mot… pfffffff….. « lève les yeux au ciel »
    quoi quoi ? mauvaise fois moi?
    🙂 super ton billet, comme d’hab. 🙂
    bisous

    2 mai 2012 à 19:19

    • J’aime tellement passer l’aspirateur, que je mets de la moquette partout 😉 le seul problème, c’est que le fil de mon aspirateur était trop court 😆

      3 mai 2012 à 14:00

  5. A pas Feutré en Unis Verts , sous la Lumière juste Emoussée ,
    L’Une Trouva l’Hors comme déposé , à Fleur Reflets de la Matière ,
    Là sur le Seuil les Yeux dans l’haut , il manque les Mots pour Magnifier ,
    La Présence venant Eclairer , ces Lieux d’Echos hâlant vers Mère.
    ~
    NéO~
    ~
    Becs Maousse 😉

    2 mai 2012 à 19:20

    • Dans cet univers de verdure
      La main déchiffre un autre langage
      Où l’arbre en est la page
      Et la mousse l’écriture

      Becs « éclats moussés » 😉

      3 mai 2012 à 14:48

  6. oui étrange atmosphère sur ce premier cliché ! intéressant, merci pour le partage 🙂

    2 mai 2012 à 20:57

    • Surprenant, je n’avais jamais vu une portion de forêt si « moussante »

      3 mai 2012 à 14:01

  7. Wow! Ce lieu m’a l’air enchanté! Toute cette mousse qui recouvre les arbres, ça donne l’impression d’être en pleine jungle tropicale. Est-ce chez toi?

    2 mai 2012 à 22:28

    • Oui ça donne une atmosphère très particulière qui m’a bien surprise.
      C’est dans le Jura un petit massif montagneux à 200kms de chez moi.
      Ca doit être là que vivent les lutins 😉

      3 mai 2012 à 14:08

  8. une foret enchanté,on s’attend à croiser fées et troll,bonne journée

    3 mai 2012 à 06:42

    • Oui tout à fait, mais je n’en ai pas vu. Pourtant j’ai bien regardé!

      3 mai 2012 à 14:09

  9. Bonjour Val’. C’est vert, c’est vert. Pas de mystère, tu as trouvé le Nord 🙂

    3 mai 2012 à 11:14

    • Pour être vert, c’est vert. C’en est même déboussolant 😉

      3 mai 2012 à 14:10

  10. Extra tout ce vert ! Il y a un endroit comme ça dans les Baronnies du 65. L’atmosphère est extrêment humide, on se croirait en pleine forêt vierge.

    3 mai 2012 à 22:09

    • J’ai trouvé ça surprenant, mais même si ça avait l’air d’être une forêt vierge, tarzan n’avait pas son pagne, juste son pantalon 😦 😉

      4 mai 2012 à 09:45

  11. locadine330

    Je vais faire ma chieuse ! 🙂
    Cela me ficherais la trouille d’être dans ce genre d’endroit seule , mais s’il y a des lutins je veux bien prendre sur moi et y aller MDR !
    Pour être vert c’est vert , remarque on peu faire Jane dans les lianes pour aller rejoindre Tarzan 🙂
    Bonne fin de journée , pour moi le week , bises . ; )

    4 mai 2012 à 14:57

    • Imagine l’ambiance une nuit d’orage dans cet endroit. Je ne parle pas de la lune car elle n’est pas toujours où je pense la trouver 😉
      Sérieux, pas vu de lutins et ce n’était pas Tarzan qui m’accompagnait, mais l’endroit était bien sympa.
      A + bisous

      5 mai 2012 à 12:53

  12. orepuk

    Je suis très surpris qu’il existe une forêt comme ça en France, les photos incitent à s’y rendre.

    5 mai 2012 à 20:10

    • Ce coin mousseux est sur une petite partie de forêt dans le jura, le reste est normal, mais je dois avouer que je n’avais jamais vu un lieu aussi féerique et j’ai trouvé ça vraiment irréel.

      6 mai 2012 à 17:21

  13. C’est fou, un tel endroit! Ta première rend une belle impression de jungle. Le potentiel des lieux est fou, pour la photo. C’est très étendu?

    7 mai 2012 à 02:46

    • C’est surprenant comme endroit. Lors d’une balade tranquille en forêt, nous sommes tombés sur cette partie que nous avons longé sur quelques centaines de mètres seulement.La forêt entoure un lac, mais seule une partie est ainsi.
      J’aime bien, ça dépayse et c’est un jeu pour l’imagination.
      J’imagine un clair de lune dans ces lieux…

      7 mai 2012 à 15:33

  14. superbe ambiances, on sent l’odeur des mousses, l’humidité, la vie grouillante…

    7 mai 2012 à 09:43

    • Chose bizare, je n’ai pas ressentie cette impression humide et froide. Ca faisait plutôt comme un capiton douillet. Un jour de pluie ça doit être différent 😉

      7 mai 2012 à 15:35

  15. PhotosNature

    On dirait que la mousse est tissé sur les arbres, que tout est vie dans cette forêt… c’est agréablement surprenant wow !

    8 mai 2012 à 05:08

    • Une superbe surprise de se retrouver dans ces lieux. A savourer…

      8 mai 2012 à 08:20

  16. Sur la cote ouest du Canada où les vents pacifiques apportent des tonnes de pluie il y a des forets entieres qui sont pareillement tisées mais là c’est une jolie découverte près de chez nous . C’est près, c’est vert… un lieu qui aurait inspiré Prévert.
    Mais aussi une forêt, une ambiance labyrinthe… un décor à la Stephen King , du moins l’idée que je m’en fais. L’envers d’un décor, sévère et doux, c’est vert .
    Bonne journée

    8 mai 2012 à 09:15

    • Les antipodes au même endroit. Selon l’imaginaire, de la douceur à la terreur, du « c’est vert » aux « versets » sataniques. L’endroit prête à la rêverie ou au cauchemar.
      Pour moi ce fut la rêverie du « c’est vert » et la surprise…tant mieux, car j’aime l’univers de Stephen King tant que je n’en suis pas l’héroïne 😉

      9 mai 2012 à 06:41

  17. Cette fois-ci tes photos me rappellent le vert d’un vers de García Lorca: « Verde que te quiero verde », « Vert que je t’aime vert ».

    16 mai 2012 à 03:32

    • Un poète habitué à la nature et proche de la terre. Du vert en vers, ça ne peut être que beau.

      16 mai 2012 à 13:10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s