Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Sous une couverture nuageuse

Voila, je reprends le chemin du travail aujourd’hui après 15 jours de liberté. Je ne sais pas pourquoi je dis liberté, puisque j’ai, malgré le boulot, toujours l’impression d’être libre. Peut-être est-ce un état d’esprit qui donne cette sensation  ou alors c’est parce que je reprends aujourd’hui pour être de repos mardi mercredi? 
Oui, je sais, la vie n’a pas l’air difficile pour moi, mais rappelez-vous qu’il ne faut pas se fier aux apparences.
Donc vacances pour moi terminées et très peu de photos à vous proposer.
Pourquoi?  😆 Parce qu’en vacances, je n’ai pas trop le temps d’en prendre ou pas forcément envie d’en prendre.
Je dois fonctionner à l’inverse de tous.
Donc en voici quelques unes lors d’un sortie VTT où le vent essayait de dominer la partie.
L’avantage (ou le gros inconvénient là-bas) c’est que lorsque le vent souffle si fort, même sur le plat, on a l’impression de faire du dénivelé 😉
 
 

1- Sérénité

****

2- Tranquillité
 

****

3- Calme
 

****

4- Résistance
 
 

****

5- Phare de la Gacholle
 

****

 
6- Plumes au vent ou strates dans une verrine de tiramisu (couche de spéculos, mascarpone, café etc…)
 

****

 

Comme vous voyez, j’ai pu retrouver, lors de cette balade, ce que je recherche partout… PERSONNE!!!!
Oh lala je crois que je suis grillée là, je vais passer pour une sauvage qui n’aime pas les gens.
C’est faux, j’aime bien les gens… AILLEURS.
Oh!! Je PLAISANTE, mais c’est vrai que j’aime la tranquilité, la nature, le calme, la grandeur des espaces lorsque je ne travaille pas.
Au boulot, je suis l’inverse, j’adore les gens, le contact avec eux, échanger des idées etc.
Il faut reconnaître que dans la nature c’est agréable de pouvoir profiter intimement d’elle et de ne la partager qu’avec des personnes « connaisseuses » ou qui apprécient de la même façon que soi les lieux.
 
On dira que je suis la sociable au boulot et la sauvage les autres jours 😉
Sachant que je bosse un peu moins que la moyenne…ça voudrait dire que je ne suis pas souvent sociable ? 😉
Il va falloir que je réfléchisse à la question.
A bientôt,  et sauvage ne veut pas dire inhumaine 😉
 

****

Publicités

34 Réponses

  1. Introspection of « self » whilst in the midst of nature…puts one in balance…don’t you think?

    17 septembre 2012 à 15:42

    • Je pense que la nature est la meilleure pour arriver à se situer. Face à elle, on ne peut être que soi même 🙂

      17 septembre 2012 à 17:12

  2. C’est bien le phare de la Gachole par grand Mistral car il n’y a pas de moustiques! Tu étais aux Saintes Maries?

    17 septembre 2012 à 16:20

    • Oui nous étions au pays des moustiques 😉 Il faut voir le bon côté du mistral, tu as du mal à avancer face à lui, tu manges du sable, mais au moins les moustiques font la pause.:)

      17 septembre 2012 à 17:14

  3. Moi aussi j’aime les grands espaces libres, sans personne. Je crois que c’est un luxe qu’il n’est pas toujours possible de s’offrir, il faut vraiment le vouloir. Cela fait écho à ce que je suis en train de lire actuellement : » Dans les plaines de Sibérie » de S. Tesson, à lire pour s’évader en solitaire.

    17 septembre 2012 à 16:29

    • J’ai la chance de vivre en montagne, haut lieu touristique, mais il reste des coins perdus où tu peux te retrouver seule. Plaisir que j’apprécie vraiment.
      J’ai lu « Dans les forêts de Sibérie » juste avant de partir en vacances. Le lac Baïkal, ça fait rêver, même si les conditions sont difficiles. Par contre, si j’allais là bas, je ne pense pas consommer autant de Vodka que dans le livre 😉
      Pour mes vacances, j’avais « Walden ou la vie dans les bois » de HD Thoreau, mais je n’ai pas eu le temps de le lire. Je pense y trouver ce que j’aime.

      17 septembre 2012 à 17:22

  4. Oups ! Petite erreur dans le titre du livre : « Dans les forêts de Sibérie » de Sylvain Tesson 🙂

    17 septembre 2012 à 16:37

  5. locadine330

    Pour plat , c’était plat ………….. A côté de vos montagnes 🙂 !
    J »ai un neveu qui habite Ste Marie de la Mer , il est vrai que le vent là-bas , çà souffle !
    Je vois que vous vous êtes bien régalés et c’est le principal !
    Un beau tiramisu avec des fraises à l’intérieur 😉
    Bonne reprise et à très bientôt pour se raconter nos vacances , bises à tout le monde . 🙂

    17 septembre 2012 à 17:58

    • Oui, ça change de chez nous. Je suis toujours impressionnée par la ligne d’horizon. C’est une chose que l’on n’a pas ici. Le ciel est « plus petit » chez nous.
      A plus tard. Ici pluie grrrrrr, trop envie de soleil.

      19 septembre 2012 à 13:54

  6. Les Saintes-Maries,j’ai dû y passer en coup de vent,il y a bien longtemps……..dans un autre vie (je plaisante).Quand je regarde les 3 premières photos,j’ai vraiment l’impression d’être au milieu de nulle part,c’est angoissant.Les 3 dernières photos représentent des endroits très calmes mais où il y a de la végétation,de l’eau……des échassiers…C’est la vie au calme qui me conviendrait beaucoup mieux et le sable dans les dents,je déteste. 😆 Je crois que j’ai vu la mer trop souvent. 😉
    J’aime bien ta montagne.Pour le côté sociable et sauvage,je crois qu’on a besoin des deux ….mais un peu plus sauvage.Lol.

    17 septembre 2012 à 18:06

    • Je déteste aussi le sable entre les dents, entre les doigts de pieds, entre… 😆
      Moi aussi j’ai besoin des deux côtés dans ma vie. J’aime la solitude, quand je la désire.
      Pour les 3 premières photos, c’est vrai que ça peut sembler angoissant.Le jour où je me trouvais là bas, j’ai adoré, parce que j’y étais heureuse. Aujourd’hui, les choses sont différentes et je crois que m’y retrouver dans mon état d’esprit actuel n’aurait pas le même effet. Vivement le retour du soleil 😉

      19 septembre 2012 à 14:06

  7. Bonjour à toi! Bon retour à la réalité, alors tu as eu de bien belles vacances, le temps passe si vite! Tes photos sont de vraies merveilles, mes préférées sont la quatre et cinq, j’aime beaucoup la douceur qui s’y dégage! Bisou et bonne semaine toute douce!

    17 septembre 2012 à 19:44

    • Merci Maria-lina. L’ambiance était extra pour cette sortie, même si le vent nous a joué un tour lorsqu’il était face à nous.
      J’ai pris un peu de retard pour venir ici répondre. Ça y est j’ai repris le boulot.
      Je t’embrasse à bientôt

      19 septembre 2012 à 14:11

  8. Superbes ces photos, un véritable régal pour mes yeux !
    En toute sincérité, pour moi rien de grillé du tout parce que je te comprends pour la bonne raison que je me retrouve dans tes mots !
    Des endroits que j’aime et ou je vais fréquemment me réfugier car les endroits sauvages sont encore accessibles avec une demande gentille aux propriétaires des terrains.
    Bonne reprise du boulot.
    Bises et bonne fin de journée.

    17 septembre 2012 à 20:19

    • Contente qu’elles te plaisent. Je pense que c’est le genre d’endroit que tu as l’habitude de fréquenté. Heureusement pour nous, les moustiques n’étaient pas « trop » présents en milieu de semaine. Je pense que la pluie et le vent y sont pour quelque chose 😉
      J’ai repris le boulot, tranquillement, un peu trop à mon goût, mais la saison est terminée, ça va être calme jusqu’à l’arrivée de l’hiver. Patience.
      Bises et à bientôt.
      J’irai rattraper le retard chez toi 😉

      19 septembre 2012 à 14:15

  9. Anne-Ma

    Tes photos sont belles 🙂

    17 septembre 2012 à 22:25

    • Merci Anne-Ma. Ce matin, je suis passée voir les tiennes, mais je n’ai pas pu laisser de coms. Il devait y avoir un petit beug à ce moment-là. J’ai bien aimé celle recadrée avec les danseuses. J’essayerai de repasser plus tard 🙂

      19 septembre 2012 à 14:17

  10. A la vue de tes premières photos, je pensais que tu revenais du désert de Gobi ! Tiens d’ailleurs ce serait une bonne destination pour tes prochaines vacances, miss sauvageonne ! 😉
    En tout cas elles sont très belles, sobres et épurées. Elles contrastent beaucoup avec tes paysages montagnards souvent très colorés.
    L’allusion au tiramisu est vraiment excellente, et je dis pas ça parce que c’est mon dessert préféré ! 😉

    17 septembre 2012 à 23:44

    • Oui ça change de ce qui m’entoure habituellement.
      Je ne sais pas si le désert de Gobi me conviendrait vraiment, il y a vraiment vraiment beaucoup de sable là bas 😉
      J’adore le tiramisu hummmm et c’est plus sympa d’en voir un peu partout que d’imaginer des strates de purée de légumes non? 😆

      19 septembre 2012 à 14:24

  11. Tu nous embarques dans un no man’s land Val !.. pas de bruit des voitures… même pas le cri d’un oiseau… j’ai l’impression d’être sur une autre planète !… je me suis mieux retrouvée dans la n° 4 et la n°6 … la 4 dès qu’il y a de l’O… il y a de la vie !… et la 6 dès qu’on parle de bouffe… et particulièrement de douceurs… je me sens bien !! lol !

    Gros bisous et bonne reprise !

    17 septembre 2012 à 23:45

    • Un lieu totalement dépaysant où le ciel pesant avait un rôle important.
      J’aime particulièrement l’eau, surtout chez moi. Je trouve qu’en montagne elle a une importance visuelle très forte.
      Quant à la gourmandise 😉 je ne dirai rien… hummm

      19 septembre 2012 à 14:26

  12. belles et minimal … photographies qui parlent la langue de la solitude

    17 septembre 2012 à 23:56

    • Comme je le dis souvent, la solitude est une chose merveilleuse… quand on la choisit. La solitude imposée est une chose qui m’angoisse énormément.
      Ce jour là, la solitude était une chose merveilleuse que j’ai pu partager.

      19 septembre 2012 à 14:28

  13. Ah, liberté… c’est le même terme que j’utilise lors de mes vacances, car tu fais ce que tu veux quand tu veux, aucune contrainte, ça, c’est la vraie liberté. 😉

    Et puis, pour le côté sauvage, je te comprends entièrement. On se sent bien avec les gens, mais on se sent bien seule aussi.

    C’est vaste où tu te trouvais, ça change des paysages de montagne. C’était où? En France?

    18 septembre 2012 à 02:03

    • Je dirai que la solitude est une merveille quand on sait qu’on la maitrise, quand on sait qu’on peut la briser comme l’on veut, quand on sait qu’elle est souhaitée.
      Par contre, la solitude quand une personne te manque ou quand tu n’as personne pour la briser, c’est une chose qui me fait peur.
      J’étais dans le sud de la France, en Camargue. C’est sûr que ça change de « mes » montagnes 😉

      19 septembre 2012 à 14:33

  14. une préférence pour la 4 . Moi , c’est le vent qui m’a le plus manqué pendant mon séjour dans l’ Hérault mais pas le mistral , notre vent Breton 😉 . Nous sommes passés aux Saintes Maries en Mai 2011 …ciel gris , les plus courageux avaient mis leurs anoraks pour affronter le vent et le froid . pas de bons souvenirs .
    Par contre la police verbalisait à tout va 😯

    18 septembre 2012 à 09:50

    • C’est marrant de voir les différences entre nous tous. Nous avons tous nos préférences, des perceptions qui varient selon nos lieux de vie. Je n’aime pas trop le vent. Chez nous, il y a la bise, qui te glace jusqu’aux os l’hiver brrrr et sinon il y a le foehn, un vent chaud qui descend de la montagne, il fait fondre la neige en rien de temps.

      19 septembre 2012 à 14:41

  15. esku

    j’aime cette série elle respire le calme et la sérénité,les vagues de touristes ont disparu.
    merci pour tout tes coms sur mon blog et tu as raison pour le wharf c’est moche! au départ il devait être enterré,il en fut autrement;Bonne soirée

    18 septembre 2012 à 19:30

    • Le calme à l’état pur en effet 🙂
      « Ton » wharf est beau, c’est ce qui compte 😉

      19 septembre 2012 à 14:42

  16. Plat d’accord ,alors je prend les verrines !!!(drole de vision,ne serais tu pas aussi gourmande que « sauvage » ??? excellente planitude . michel

    18 septembre 2012 à 20:15

    • Gourmande moi? rhoooo qu’est-ce qui pourrait te faire dire ça 😉

      19 septembre 2012 à 14:43

  17. Les vacances sont faites pour se reposer et faire ce que l’on aime, en l’occurrence pour toi qui aime cela : te retrouver dans des endroits non peuplés (ou le moins possible).
    J’aime beaucoup ta première photo avec l’avant plan des rochers qui donnent de la profondeur ..
    Hum, hum .. tu nous apprends que tu es gourmande .. et si tu nous en disais un petit peu plus 😉 ?

    19 septembre 2012 à 19:47

  18. Aaah, le phare de la galoche ! un nom romantique… 😉

    24 septembre 2012 à 21:55

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s