Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Prise d’air

Nous voilà parties pour nous dégourdir les pattes et les jambes (les jambes c’est moi, les pattes c’est elle 😉 )
La neige de la nuit de dimanche s’est envolée à faible altitude comme le froid ne persiste pas.
C’était juste un petit clin d’œil, pour attiser l’envie de retrouver celle qui fait le bonheur de l’hiver.

****

 
 
 

1- Futur terrain de jeux

****

2- Saupoudrage
 

****

Dans ma logique particulière, je laisse toujours la possibilité au doute d’entrer dans mes certitudes. Chose qu’il ne fait pas forcément, mais nous savons, lui et moi, qu’il y aura toujours une place pour lui s’il l’évidence le poussait en cette direction.
Une certitude, ça s’étaie, s’entretient, se consolide; alors qu’un doute, est-ce une certitude mal entretenue ou simplement une certitude qui demande à grandir?
 
En suivant cette logique qui m’est propre, je devrais laisser également une place pour le visiteur de mes doutes, la certitude.
Par contre, si la certitude s’immisce en mes doutes, je risque de douter de mes doutes et là, si je commence à douter du doute, c’est un pas vers la certitude.
La chose me pause plus de problèmes que de douter de mes certitudes…
Serait-il plus facile de se séparer d’une certitude que du doute?
A mes yeux, la certitude c’est clair, net, précis. Le doute, je le vois comme brouillon, diffus et plein de ramifications.
J’aime l’ordre, la clarté. Le doute, c’est le contraire. Va falloir remédier à ça 🙂
 

Si tu passes par là, aide-moi à étayer une certitude et à envoler le doute…

 
Publicités

41 Réponses

  1. Là pour le coup… plus de doutes, mais une certitude que la neige a fait son apparition ! … de belles images qui me semblent bien loin avec mon environnement et surtout mes 25° attendus cet après-midi ! Bonne journée Val !

    17 octobre 2012 à 10:10

    • Je réponds trop tard… la neige a fondu 😉 la douceur est revenue quand le soleil pointe son bout de nez, mais je pense que la douceur d’ici n’est pas la même que la tienne.
      Profite bien pour les jours moins doux
      bonne journée ☼

      18 octobre 2012 à 16:05

  2. ah bin là tu risques de donner la migraine à tes lecteurs, tu t’en doutes non? moi j’en suis sûre 😉

    17 octobre 2012 à 10:43

  3. Pour accueillir la certitude vaut mieux chasser le doute et les doutes. Mais le doute, dans sa plus simple expression, grandit en soi quand on lui fait de la place, et qu’on lui donne de l’importance, et qu’elle se transforme en peurs, paralysante.

    Mais dans le doute, explorons plus loin, faisons confiance en nos capacités, à notre potentiel créateur. Et, chemin faisant, la certitude fera son apparition.

    Encore des doutes?

    17 octobre 2012 à 13:52

    • Heureusement, il y a des choses dont je ne doute pas, mais il faut savoir aussi se remettre en question parfois et alors ce sont les doutes qui nous ouvrent les yeux.

      18 octobre 2012 à 16:14

  4. Ici aussi, nous avons eu un peu de neige mais elle n’est pas restée, c’est un peu trop tôt mais c’est un signe que notre rude hiver se prépare hihihi… Tes photos sont magnifiques comme toujours! Tu habites tellement un beau coin de pays! Bisou et bon mercredi tout doux!

    17 octobre 2012 à 14:46

    • Ici aussi elle a fondu. Le sol est encore bien chaud, il commence juste à geler des fois. Je crois qu’il va falloir être encore patiente 🙂
      J’aime mon coin, mais le tien doit être beau aussi.
      Bisous ma belle ☼

      18 octobre 2012 à 16:18

  5. Toujours magique la neige en montagne, beaucoup moins agréable ici, même si je l’espère un petit peu cette année tout de même.
    Sinon, j’irai de nouveau la chercher 😉
    Superbes paysages.
    Bises Val et bonne fin de journée

    17 octobre 2012 à 15:57

    • C’est sûr que la neige quand il fait un bon froid est agréable, sinon c’est de l’eau et ça n’a pas le même charme.
      C’est encore un peu tôt pour en avoir, il va falloir que ça refroidisse bien et ensuite, on attend en espérant 😉
      Bonne journée à toi aussi

      18 octobre 2012 à 16:25

  6. Déjà la neige, c’est un peu tôt, non, j’ai des doutes 😉
    bon va falloir sortir les gros pulls !
    Bonne soirée – Amicalement – Lili

    17 octobre 2012 à 17:17

    • Oui c’est encore tôt. C’était juste un coup pour mettre l’eau à la bouche 🙂
      A bientôt
      Val

      18 octobre 2012 à 16:26

  7. Je rejoins Anne dans sa logique !
    Elle a tout résumé en quelques phrases , qui pour moi ce soir ai du mal à trouver les mots , la fatigue , je suppose , et j’attends le week avec impatience , bon courage pour la reprise demain !
    Bisous .

    17 octobre 2012 à 18:34

  8. J’y reviendrai la tête reposée 😉

    17 octobre 2012 à 18:37

    • Encore des journées difficiles?
      repose ta tite tête et le reste 😉
      Bisous à +

      18 octobre 2012 à 16:30

  9. esku

    ça y est t as reussi !! j’ai la tête à l’envers après avoir lu ton p’tit texte ;-)là ou il n’y a pas de doute c’est qu’il a neigé et là je le dis haut et fort : je suis jaloux!!:-)
    j’ai laissé une reponse à ton com sur « quelque chose de different » sur ma page,bonne soirée

    17 octobre 2012 à 19:44

    • Ta jalousie peut s’envoler, la neige a fondu 😉 et puis, quand elle sera là pour de vrai, je partagerai.
      Contente d’avoir réussi a te retourner la tête sans te toucher 😆 j’espère qu’elle a repris la bonne place.
      Bonne soirée

      18 octobre 2012 à 16:33

  10. Bonsoir Val 😉

    Au Diable les Certitudes , le Doute est Créateur ,
    Porteur de Toutes nos Heures , Passées en Chères Etudes ,
    Grand Jamais l’Hors n’Elude , En Lumière les Couleurs ,
    Pourtant Elles Touchent au Coeur , Même quand l’Automne est Rude .
    ~
    NéO~
    ~
    Becs avec Doutes 😉

    17 octobre 2012 à 20:55

    • Une chose est sûre, c’est qu’il faut profiter,
      Emmagasiner, au fur et à mesure.
      Si la certitude ferme des routes,
      Le doute, lui, rompt l’habitude.
      Tout est dans l’équilibre entre déroute et béatitude.

      Becs avec doutes vallent mieux que becs douteux
      Becs rieurs 🙂

      18 octobre 2012 à 17:04

  11. L’hiver arrive tôt par chez vous…

    17 octobre 2012 à 22:48

  12. Raymond Devos a fait un excellent sketch -Un ange passe- ou de jeux de mots en jeux de mots il tend à prouver que le doute existe.Ca donne ceci (extrait) :

    – Comment pouvez-vous identifier un doute avec certitude ?
    – A son ombre !
    – L’ombre d’un doute… c’est bien connu !
    – Si le doute fait de l’ombre, c’est que le doute existe

    17 octobre 2012 à 23:06

    • Comme je te l’ai dit, je n’avais pas pensé à l’ombre du doute 😉
      Plus de doute, si je croise son ombre, je peux le dire avec certitude, il n’y a pas de doute à avoir, le doute est là.

      18 octobre 2012 à 17:07

  13. C est tellement beau la neige ! On ne peut qu’aimer ça . Chouette terrain de jeux 😉

    18 octobre 2012 à 10:33

    • M’en parle pas. T’imagine un peu comme je vais pouvoir jouer, enfin, si l’hiver est de la partie 😉
      S’il désertait le coin, on trouverait toujours de quoi jouer ici 🙂

      18 octobre 2012 à 17:10

  14. le doute c’est le commencement ! et la finalité c’est la certitude 😛 enfin… en principe, mince alors je doute 😆

    18 octobre 2012 à 11:43

    • Je ne sais même plus ou est le commencement et la finalité. C’est sûr, ça met le doute tout ça 😉

      18 octobre 2012 à 17:11

  15. De belles photos à qui le n&b va bien et de belles pensées sans un doute !

    18 octobre 2012 à 11:51

    • Mis à part une partie du ciel et quelques poils roux de mon chien, tout était en noir et blanc avec cette lumière, ce jour là.

      18 octobre 2012 à 17:14

  16. Une certitude à la fin de la lecture de ton commentaire : je vais prendre une aspirine ! 😉
    Mieux vaut un doute certain ou une certitude douteuse ?
    Je suis un peu comme toi, je laisse une grande place au doute, si bien que je n’ai quasiment aucune certitude formelle. De ce fait je pense avoir un esprit un peu plus ouvert que la moyenne mais ça m’handicape aussi beaucoup, dans le sens où, dans mon domaine de prédilection, un type bidon assenant des certitudes fausses (mais avec conviction) passera pour beaucoup plus compétent que moi qui dit « je pense », « je crois »… au début de toutes les phrases…
    Enfin bon… Mon conseil : bois un coup ! 😆

    19 octobre 2012 à 01:04

    • Je préfère une personne qui me dise : « je pense qu’il serait… » plutôt que celle qui dirait : » il faut que ».
      Il y a des choses où je suis sûre de moi, d’autres où je reste ouverte à toutes éventualités et il y a des choses, les pires où se sont les actes des autres qui amènent le doute.
      Je ne vais pas m’étaler sur le sujet car je n’ai pas envie de boire plus que nécessaire et de te gaver d’aspirine 😉

      19 octobre 2012 à 14:23

  17. Kristinn

    Devant un tel paysage, en donnant du temps au temps, chaque petite voix intérieure devrait retrouver sa voie !? 🙂

    19 octobre 2012 à 12:10

    • Je suis d’accord avec toi, ce paysage est une façon de trouver, de garder sa voie, même si quelques faits d’errance croisent notre chemin.

      19 octobre 2012 à 14:27

      • Kristinn

        Se chercher, s’éparpiller, se retrouver, c’est sans doute çà aussi qui fait le sel de la vie!!?!…

        19 octobre 2012 à 17:06

      • Je pense qu’il est bon de trouver le juste équilibre entre la quête et la finalité, mais ça, c’est avec une certaine sérénité que l’on trouve le dosage idéal pour cet équilibre.

        19 octobre 2012 à 18:38

  18. c’est avec certitude et sans aucun doute que j’ ♥ ton terrain de jeu 🙂 en ce qui concerne ta pensée sur le doute …après 3 lectures je ne suis plus certaine de rien …Bravo tu as semé « le doute » 😉

    19 octobre 2012 à 16:39

    • J’ai aussi des certitudes 😉 quant au texte, j’arrête de me poser la question car j’ai l’impression d’être un chien qui se mord la queue 😉

      19 octobre 2012 à 18:40

  19. la certitude, c’est la rigidité, c’est droit, sans surprise
    Le doute est sinueux, imprévisible, charmeur

    je crois que finalement, je préfère l’inconfort du doute à la raideur de la certitude.

    mais, même de cela je ne suis pas sûre 🙂

    20 octobre 2012 à 11:27

    • Je n’aurai jamais penser semer le doute sur un certain sujet, même moi, je ne sais plus quoi en penser 😉
      Une chose dont je suis sûre, c’est que ça a éveillé réflexion.
      Excellent week-end Marie ☼

      20 octobre 2012 à 14:32

  20. naturesereine

    C’est marrant, j’ai lu ta réflexion… pour moi pas de doute .. juste de l’instinct, c’est important son instinct … l’intuition voilà ce que j’aime belle journée

    24 octobre 2012 à 07:37

    • L’instinct gère naturellement beaucoup de choses et heureusement qu’on le suit, c’est un guide par contre il arrive qu’il nous dise « hum hum ce n’est pas la chose à faire » et là, il peut mettre le doute 😉 sujet très complexe que celui là, un peu trop pour le résumer en quelques mots. 🙂 une chose est sûre, l’instinct en sait plus qu’il ne veut bien le dire.

      24 octobre 2012 à 09:04

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s