Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

50 ans de retard…

 
 
Il est un lieu où le temps ne s’égraine  pas comme ailleurs. Les gens en aval du giffre pensent, que nous ceux de l’amont, ceux d’où il prend sa source, avons 50 ans de retard sur le reste du monde.
Cinq kilomètres suffisent à reculer le temps de 50 ans.
Ce n’est pas partout que les kilomètres se comptent en années.
Il y a une blague qui court en bas dans la vallée depuis bon nombres d’années disant que si la fin du monde devait arriver, il faudrait qu’ils viennent dans notre village arrièré d’un demi-siècle, comme ça, il leur resterait encore 50 ans à vivre alors que le reste de l’humanité serait éteint.
Moi je vous dis, je suis heureuse de vivre dans ce lieu paumé, je n’ai rien à faire de ses années de retard et pour rien au monde je ne voudrai être dans une ville grouillante et bruyante.
Alors, voilà, je vous propose un petit bon de 50 ans en arrière.
Ne me cherchez pas sur la photo, je ne suis pas encore née 😉
 
 
 

*****

 

 
Sans-titre-1
1-Au fil du temps

 

****

 

hors-du-tempsw

2- Constance

 

****

 

weglise3- Toujours

 

****

 

 

Publicités

50 Réponses

  1. Je partage ton avis de vivre en haut, loin du tumulte et du stress, si ce n’est l’agressivité ambiante. Oui, on est bien au sommet de la montagne. :-))
    De très belles photos dont j’adore la dernière.
    Bises

    17 décembre 2012 à 14:34

    • C’est chez les « sauvages » et les « arriérés » que je me sens à ma place alors que chez les fous, je me sens perdue. Il ne faut pas rêver, la bêtise humaine est partout, mais là, elle est quand même moindre par rapport aux lieux surpeuplés et plus superficiels.
      Je ne suis pas « église », mais j’aimais l’ambiance qu’il se dégageait de l’endroit mercredi, d’où la photo.
      Bonne fin de journée, bisous

      17 décembre 2012 à 17:55

  2. Superbe photo comme toujours! Moi aussi, j’aurais bien de la misère aller habiter en ville, j’aime beaucoup ma belle campagne! Bisou tout doux ma jolie Anne et bon lundi lumineux!

    17 décembre 2012 à 14:37

    • La vie est différente à la campagne et j’y suis bien, comme toi.
      Bisous tout doux à toi aussi. Mon lundi est sombre dehors, mais toujours lumineux autrement 🙂
      Val

      17 décembre 2012 à 17:57

  3. Bonjour
    une bonne blague pour un beau village
    cordialement

    17 décembre 2012 à 14:40

    • Heureusement qu’il reste des lieux comme celui-ci.
      Belle fin de journée
      Val

      17 décembre 2012 à 17:57

  4. Bon jour Val,
    Et bien je vais te dire que ces cinquante ans de retard sur le plan environnement ne me gêneraient pas du tout non plus et j’attends le moment de pouvoir m’éloigner de la ville.
    Cela dit, j’ai passé sept ans dans le trou du cul du monde des Cevennes, et là, c’était pas cinquante ans de retard mais bien cinq cent ans ! Pas toujours très drôle au quotidien…
    Magnifiques tes paysages, comme toujours. Comment ne pas s’émerveiller d’un tel environnement au quotidien ?
    Merci à toi. Bise et bonne fin de journée

    17 décembre 2012 à 14:45

    • Quand tu parles de trou du cul, c’est aussi le surnom du coin : »le trou du cul du monde »
      On a tout pour plaire ici 😆
      Moi, j’y suis vraiment bien dans ce coin qui porte vraiment le nom de « bout du monde » et j’aime pouvoir en faire profiter d’une façon ou d’une autre les gens comme toi qui savent apprécier ce genre d’endroit.
      Belle fin de journée, bisous

      17 décembre 2012 à 18:00

  5. Anecdote merveilleuse de votre vallée .. et photos hivernales

    17 décembre 2012 à 15:18

    • Bonjour, aujourd’hui la neige est triste, elle est noyée sous la pluie.
      Val

      17 décembre 2012 à 18:01

  6. naturesereine

    Comme on se sent tout de suite bien par ici !!!! J’adopte !!! belle fin de journée à toi et merci pour ce partage

    17 décembre 2012 à 15:23

    • Contente que le lieu te plaise, remarque ça ne m’étonne pas 😉
      Belle soirée

      17 décembre 2012 à 18:02

  7. esku

    bonjour Val,tout ce que j’aime, »de l’authentique »,(dit donc il y a un bon paquet de neige là). loin des villes grises et tristes.très belle série,je ne choisis pas,je prends tout 😉 bonne aprem

    17 décembre 2012 à 15:26

    • Coucou,
      Pour de l’authentique, c’est de l’authentique. Il reste par endroit de vieux tracteurs, des portes centenaires etc… 😆 je ne peux dire que du bien de l’endroit car je l’adore.
      Bonne soirée

      17 décembre 2012 à 18:07

  8. Un joli texte avec de belles photo, vivre à la campagne est magnifique pour beaucoup de gens mais ils ne sont pas prés à en assurer le manque de routes rapides de trottoir etc…Les gens qui s’installent à la campagne ne mesure pas toujours qu’il y a des choses qu’il faudra abandonner.

    17 décembre 2012 à 16:12

    • C’est sûr qu’il y a plein de choses que l’on n’a pas, mais je pense que l’on y gagne sur la qualité de vie, par contre je comprends que beaucoup de personnes n’aiment pas ce genre de vie et tant mieux!!! ça fait moins de monde 😉
      Je dis ça, mais en pleine saison, nous avons du monde car nous sommes un lieu touristique. Heureusement, l’inter saison permet de se retrouver au calme.

      19 décembre 2012 à 09:54

  9. Des blagues comme ça il en existe des paquets! J’en connaissais une qui disait d’un village que:
    « les corbeaux y volaient sur le dos pour ne pas voir la misère en bas ». Je rétorquais en les incitant à méditer sur la chanson de Brassens: « la ballade des gens qui sont nés quelque part »

    17 décembre 2012 à 17:16

    • Il faut de tout pour faire un monde et ce qui compte c’est d’être où l’on aime être.

      19 décembre 2012 à 09:55

  10. A chacun sa liberté !… l’essentiel est de pouvoir choisir sans contrainte son mode de vie… heureusement d’ailleurs, car sinon, nous serions tous regroupés dans un coin et ailleurs… le désert ! lol !
    Toujours pour moi… un p’tit cadeau la découverte de tes images… comment ne pas aimer ton « pays »… il est somptueux à chaque époque de l’année et tu sais si bien le mettre en valeur à travers l’oeil de ton viseur !

    Bonne journée Val … bizz !

    17 décembre 2012 à 17:50

    • Tu as bien raison Pantxika, comme je le disais à Alain, l’essentiel est d’être où l’on a envie d’être 😉
      Bonne journée à toi aussi

      19 décembre 2012 à 09:57

  11. Moi , j’ai vécu toute mon enfance dans un trou perdu à la campagne et à adolescence , j’ai choisi « la ville » , enfin toute petite !!! Je n’ai jamais regretté ce choix . Maintenant que l’heure de la retraite approche , j’aimerai me réveiller en voyant et en attendant la mer 😛 ou pourquoi pas la montagne pour faire plaisir à mon chéri …Heureusement nous avons les vacances pour gouter aux joies de tous ces magnifiques « coins perdus » et la France en regorge . Mais je vais être honnête avec toi Val tes photos me donnent des envies de m’éloigner de mon chez moi et d’aller te rejoindre ..Merci pour le partage

    17 décembre 2012 à 19:28

    • Il vous faudrait trouver un coin comme les Pyrénées où vous auriez la mer pour toi et la montagne pour ton chéri ou alors avoir une résidence à la mer et une à la montagne 😉
      Mon coin est un endroit merveilleux (à mes yeux) où la montagne offre des plaisirs à tous et de tous niveaux. Là, tu vois, je réponds au message et ensuite, je vais ou chausser mes skis ou mes raquettes pour prendre l’air. Je trouve que de faire ça tout en laissant la voiture au parking est une chance et j’en profite 🙂
      Bonne journée à bientôt

      19 décembre 2012 à 10:01

  12. Superbes photos ! Comme je te comprends… lorsque je suis allée en Aveyron cette année pour mes vacances, je suis également retournée dans le passé, loin du tumulte…. quel bonheur cette semaine, au calme, loin de la superficialité.
    Gros bisous et belle soirée !

    17 décembre 2012 à 19:59

    • Bonjour,
      J’aime cette ambiance. Je bosse plus bas dans la vallée, mais le soir, je suis heureuse de remonter au calme, à une vie différente et mes jours de repos sont comme des jours de vacances. Je suis déconnectée de la réalité. Bien sûr rien n’empêche de s’y reconnecter rapidement, mais ce qui est bon, c’est d’avoir le choix.
      Bisous et bonne journée

      19 décembre 2012 à 10:05

  13. Valérie

    Bonsoir.
    Encore un petit tour ici pour regarder à travers tes yeux cette vallée.
    Tu dois être une femme comblée pour faire de si jolis clichés.
    Bonne soirée.
    Valérie.

    17 décembre 2012 à 20:10

    • Bonjour,
      Ce qui m’entoure me comble en effet et j’essaye d’en profiter au maximum.
      Belle journée à toi
      Val

      20 décembre 2012 à 17:39

  14. tres beaux ces paysages, mais les deux mondes sont compatibles je pense !

    17 décembre 2012 à 22:15

    • Bonjour,
      Tout est compatible, si l’on veut bien.
      Je travaille à « la civilisation » et je vis « au paradis » 🙂

      20 décembre 2012 à 17:40

  15. www.macuisineetvous.com

    en tout cas 50 ans ou pas les photos sont bien au top.
    Benoit
    http://mesphotosetvous.wordpress.com

    17 décembre 2012 à 22:25

    • Ce qui plait comme vie, ne plait pas forcément aux autres, et vice versa. C’est ce qui fait la diversité. Moi, mon lieu de vie est celui qui me convient, c’est une chance.
      Bonne fin de journée
      Val

      20 décembre 2012 à 17:42

  16. Bonsoir,

    Je viens de chez Nokomis et j’avoue que je partage assez bien cet article. J’aime ces endroits où le temps n’a pas trop de prise où l’on vit au rythme des saisons. J’adore quand la vie s’écoule parfois au ralenti. On prend le temps de vivre, tout simplement, d’écouter et de sentir la nature.

    17 décembre 2012 à 22:25

    • Bonjour Evelyne,
      désolée car en ce moment je mets du temps à répondre, mais j’ai pas mal de travail.
      😉 Comme quoi, un travail à la civilisation, ça ne permet pas toujours de souffler, mais au moins, quand je remonte chez moi, c’est pour y vivre « sereinement » et avec un autre rythme.
      J’aime profiter de ce que la nature m’offre.
      Bonne soirée et à une prochaine fois avec plaisir.
      Val

      20 décembre 2012 à 17:45

  17. Comme c’est beau ton coin et je comprends que tu t’y plaises. C’est dans les petits villages que l’on est le mieux, loin du tumulte.. juste admirer son environnement. C’est le Bargy que l’on voit sur la deuxième photo?
    Merci pour ce beau partage Val, je te souhaite une douce nuit

    18 décembre 2012 à 01:49

    • Coucou Chatou,
      excuses moi, mais en ce moment j’ai du mal à suivre. grosse période au travail, alors je réponds avec retard. Ce n’est pas le bargy, c’est à sixt, c’est la montagne de verreu qui mène à ressassat.
      Pas eu le temps d’aller voir chez toi, mais je n’ai toujours pas de message comme quoi tu as posté un nouvel article. il faudra que je vois ça de plus près, mais pour l’instant je suis un peu débordée.
      A très bientôt
      Val

      20 décembre 2012 à 17:50

  18. chacun son paradis 😉 chacun sa liberté 😛
    celle de vivre avec 50 ans de retard 😆 ou avec 50 ans d’avance 🙄
    Je peux me plonger dans les deux univers, dans la douce folie parisienne, et dans la douceur
    bretonne 😛 et j’apprécie les deux, j’y trouve un équilibre qui me permet de ne pas me lasser ni de l’un ni de l’autre 😀

    18 décembre 2012 à 08:32

    • Comme je dis, ce qui compte c’est d’apprécier où l’on est.
      Il est bon d’être où l’on veut et non pas être où l’on ne veut pas 😉
      je prends du retard, désolée, mais j’ai du retard même au boulot 😆 à croire que je suis pas dans le bon rythme en ce moment
      bonne soirée
      Val

      20 décembre 2012 à 17:52

  19. La dernière nous fait vraiment remonter le temps, superbe !!!

    18 décembre 2012 à 13:26

  20. Salut Val.Tu sais où est ton paradis,c’est une sacrée chance.Moi,je suis un peu le cul entre deux chaises si je puis m’exprimer ainsi.Entre ville et campagne,je suis mais la campagne pas si sauvage que chez toi.Il y a 50 ans,j’étais née mais je n’en dis pas plus.lol.Ce que je regrette un peu,c’est la vie de cette époque à condition de ne pas avoir la cabane au fond du jardin et d’avoir de l’eau chaude.Le reste m’est égal.J’aime beaucoup la première photo pour sa lumière particulière et le paysage que l’on voit entre les barreaux du pont.L’église est souvent un point de repère et puis il y en a de charmantes. 😛 Je ne retournerais pas 50 ans en arrière mais peut-être 40 ans. 😀
    A bientôt.Bises. 😉

    18 décembre 2012 à 18:21

  21. orepuk

    Si j’ai bien compris, je m’adresse à quelqu’un qui n’existe pas encore, c’est retour vers le futur IV. 🙂 Il ne fait ni jeune ni vieux ton village, de toute façon quelqu’un qui na pas vécu enfant a la compagne ou a la montagne, une fois adulte il ne s’habituera pas.

    18 décembre 2012 à 22:39

    • Si je peux te répondre du boulot, je suis dans la vallée et là, j’ai de l’avance 😉
      J’ai vécu à « la ville », mais le bonheur quand j’y vais (ce qui devient rare) c’est de retourner chez moi où l’on est en « retard » 😉
      Chez nous, 5 kms = 50ans. je bosse à 35kms, je n’ose pas imaginer le bon dans le temps que je fais 😉

      20 décembre 2012 à 17:55

  22. Eté comme hivers , ce sont des endroits de ressourcing ! fuire la folie de la sociéte ! retrouver des valeurs fondamentales en osmose avec la nature, j adore ! J aime bien la 1 et 3 eme photo
    Bonne soirée
    Patrick

    19 décembre 2012 à 18:39

    • Même si la folie est partout, j’avoue que chez moi, c’est tout autre chose et heureusement. Vivre dans cet endroit est une façon de se « laver » de la folie humaine et de vivre en suivant un rythme plus naturel en harmonie avec la nature.
      Je vais arrêter de vanter les bienfaits du coin 😉 sinon, nous allons faire des envieux 🙂
      bonne fin de journée
      val

      20 décembre 2012 à 18:00

  23. Val je crois que tu ne m’as pas répondu sur le Bargy…
    douce nuit

    19 décembre 2012 à 22:33

    • je ne t’oublie pas, je viens de te répondre, je réponds toujours mais je bosse dans un commerce, j’attaque la période un peu folle et quand je suis de repos, je ne resiste pas à m’évader dehors.
      je te répondrai toujours 😉

      20 décembre 2012 à 18:01

  24. (Pfiou tous ces commentaires !!) 😛
    Bon ben moi c’est pour te dire que 1-tes photos sont magnifiques mais ça à la limite ce ne serait plus la peine de le dire et 2- 50 ans c’est que dalle par rapport au retard qu’ils ont dans les Baronnies chez mes beaux-parents. Certaines maisons ont le sol en terre battue et les chiottes euh, quelles chiottes ? Y a pas de chiottes…
    Bref là c’est 100 ans de retard !

    20 décembre 2012 à 00:45

    • Ben, euh, on devrait faire un concours 😆 j’ai peut-être eu la main légère avec 50 ans 😉
      L’été quand on dort en haut par exemple, euh… on voit le jour (ou la nuit plutôt) à travers le toit de tôle et pour les besoins, le plus dur c’est de choisir la vue, car pour l’endroit c’est où tu veux, mais comme c’est si beau, que tu oublierais presque pourquoi tu sors 😉
      Non je n’ai pas une peau de bête en guise de manteau et non je n’ai pas une toison chaude sur le corps pour tenir l’hiver 😉

      20 décembre 2012 à 18:07

  25. vivre en pleine campagne loin du bruit des voitures loin de la pollution c’est ce que je fais …quelle qualité de vie …écouter le silence ….admirer ce qui nous entoure ….c’est ça la vrai vie !!!!

    20 décembre 2012 à 10:29

    • Oh oui c’est une chance, un luxe. il a bien quelques contraintes, mais la qualité de vie les atténue vite. Je crois que je dépérirais en ville 😦
      Bisous christian

      20 décembre 2012 à 18:08

  26. Bonjour,
    Excellentes photos, belles ambiances, belles couleurs et région magnifique, merci de le partager 😉

    29 décembre 2012 à 22:26

    • Contente que cela te plaise. C’est tellement agréable de partager ce que l’on aime.
      Val

      30 décembre 2012 à 13:23

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s