Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Tentation

 
 
 
Mardi matin, sortie en vtt avec une pause au lac un peu plus bas dans la vallée.
Celui qui a inventé « ne succombez pas à la tentation » ne sait pas ce qu’il rate  😉
Dans le coin, il est rare de pouvoir entrer dans l’eau sans avoir les pieds et tout ce qui suit, saisis par le froid.
Là, c’était tout le contraire et j’ai été surprise de la douceur de l’eau. Tout arrive, même les pêcheurs quand on pense être seule.
Eh oui ma ptite dame faut partager 😉
 

****

3

1- Solidage, gerbe d’or

****

Sans-titre-1

2- Reflet
     Obligée d’aller dans l’eau pour prendre la photo. Je n’ai pas la vie facile quand même 😉

****

2

3- Piquets.
    Le calme plat

****

44- Bord de Giffre, en remontant.
 

****

 
Chèvre de Rove, La vue de ma cuisine  ou  Berceuse à clochette

Chèvre de Rove,
La vue de ma cuisine
ou
Berceuse à clochette

 

Publicités

53 Réponses

  1. Bon jour Val,
    Et oui, parfois il faut se résoudre à partager ces magnifiques endroits bien que très égoïstement on se les garderait volontiers pour soi tout seul 😉 Une consolation, ceux qui sont arrivés là y sont probablement arrivés pour des raisons similaires, c’est au moins un point commun.
    Tes photos sont très belles, que dire de plus sur ce sujet. Et je me prends un grand bol d’oxygène en prime !
    Merci. Bise et belle fin de journée

    7 août 2013 à 15:38

    • Bonjour Pascale,
      Partager ne me pose pas de problème, surtout lorsque c’est avec des gens qui ont le même esprit et qui apprécient. Le partage est une sorte de cadeau à double sens.
      Quant au grand bol d’air, tu as raison, inspire un grand coup.
      Quand on est plus haut sur les montagnes on voit bien où se situe la limite de la pollution dans le ciel. Là, même si c’est plus bas, l’air y est encore bon. Une chance 🙂
      Bonne journée, c’est la fin de la semaine pour toi
      Bisous

      9 août 2013 à 08:14

  2. Amaya

    .. et les poissons alors aussi étaient là
    Et que dire des pêcheurs quand ils ont vu tes gambettes dans l’eau , tentés ? 😆

    7 août 2013 à 16:08

    • Oui, ils y étaient. Je les ai vus en entrant dans l’eau 🙂 eux aussi partageaient.
      Tu crois qu’un pêcheur ça se laisse tenter par des gambettes comme ça si facilement? 😉

      9 août 2013 à 08:18

      • Amaya

        â pôvres pêcheurs ! 😉

        9 août 2013 à 09:08

  3. Such a very nice landscape. And love the goat too, and would have some chèvre, please. 😉

    7 août 2013 à 16:09

    • With this goat, you can make a good cheese. So good….. and in the evening you go to sleep listening to their handbell. good too 🙂

      9 août 2013 à 08:25

  4. J’aime beaucoup les reflets dans l’eau. Paysage magnifique ainsi que les photos que tu partages. Merci 🙂

    7 août 2013 à 16:22

    • L’eau était si calme que le reflet était parfait. Un moment apaisant. Merci à toi, bonne journée.
      Val

      10 août 2013 à 08:19

  5. Merci d’avoir cédé à la tentation… de partager ces très belles photos !

    7 août 2013 à 17:10

    • Merci. C’est un plaisir que le partage soit apprécié. Bonne semaine. Val

      12 août 2013 à 07:41

  6. Merveilleuses photos.
    La nature est une belle tentation…
    Bonne soirée.

    7 août 2013 à 17:59

    • Merci Hervé,
      Je crois que lorsque l’on se donne la peine de la regarder, elle est toujours tentante d’une façon ou d’une autre.
      Bonne journée
      Val

      12 août 2013 à 07:42

  7. « Sans déconner ! » Et dire que pendant ce temps là, nos amis des grandes villes sont dans les bouchons (peut-être à VTT aussi 🙂 ). Si tu partages avec les pêcheurs, tu veux bien en laisser aussi aux plongeurs ? Car quand je vois cette belle eau translucide, je n’ai qu’une envie : y tremper les palmes ! Pas peur du froid, j’ai la combinaison étanche 😉
    Bonne fin de journée à toi ma chanceuse amie des montagnes.

    7 août 2013 à 19:32

    • Salut Pascal,
      Je te laisserai tremper tes palmes sans souci et comme ça tu me raconteras 😉 parce que celui-là, je ne sais pas comment est le fond. Il y en a un, un peu plus loin,où tu trouverais des maisons, une église dans son fond 😉 moins impressionnant que tes épaves mais ça doit être sympa aussi. Tu as encore la possibilité de te faire un gouffre ici, où l’eau est vraiment pure. Là, je mourais si je me retrouve dans l’eau et sous la terre !!:lol: je suis faite pour le plancher des vaches.
      Amuses toi bien, à plus l’ami
      Val

      12 août 2013 à 07:53

  8. Hi,hi,Val.tu croyais être seule?Il y en a d’autres qui aiment bien le coin pour d’autres raisons que toi.Ne te plains pas si tu as mis les pieds dans l’eau pour prendre tes photos.Tu ne t’es pas transformée en glaçon.Lol.C’est un réel plaisir d’admirer ce lac paisible dans lequel se mire la végétation.Ben dis-donc,c’est super d’être réveillée par les clochettes des chèvres.J’en ai gardé un souvenir extraordinaire.J’avais 16 ans,tu te rends compte et je m’en souviens encore.
    Andrée est très bavarde quand ça lui plait. 😛 Sorry.
    Douce soirée.Big bisous.

    7 août 2013 à 20:54

    • Bonjour Andrée,
      Si tu savais comme j’aime entendre les clochettes des chèvres et des moutons. Le soir c’est une belle berceuse.J’en connais beaucoup que ça énerve, moi j’adore 🙂
      Quant au lac, j’ai été contente d’y faire une pause. Tu t’assois, tu admires, tu respires et tu es bien. Des choses simples, mais qui sont vraiment du bonheur.
      Bonne journée et bonne semaine, je vais essayer de passer chez toi aujourd’hui 😉
      Bisous

      12 août 2013 à 08:03

  9. C’que ça fait un agréable changement de mon coin plat ! 😛

    Merci ! 😀

    7 août 2013 à 21:47

    • L’avantage du plat c’est que l’on voit le soleil se lever et se coucher 😉 ici, selon où l’on est, il passe derrière la montagne et hop c’est fini, mais j’avoue que j’aime « mon » relief.
      Bonne journée

      12 août 2013 à 08:06

  10. N°3 et N°2 pour moi. Avec la certitude que les formats horizontaux conviennent mieux aux paysages montagneux. En tous cas, ces deux-là me plaisent beaucoup.

    7 août 2013 à 22:25

    • C’est vrai que l’horizontal donne une autre dimension. Bonne semaine et j’ai l’intention de prendre le temps pour aller voir tout ce que j’ai loupé « chez toi » depuis le temps. Je fonctionne en fonction de la météo et de mon boulot. Il pleut ou alors j’ai peu de boulot, je suis présente sur le net, sinon je suis dehors 🙂

      12 août 2013 à 08:10

      • Ok, bonne semaine !

        12 août 2013 à 11:25

  11. Awwww… obliger de partager un si beau coin de paradis et, en plus, obliger de te mettre les deux pieds à l’eau. Tu n’as pas la vie facile, tu l’as dit! Hihi! La vue de la montagne au dessus du lac est magnifique. Pas étonnant que d’autres aient envie de s’y balader. Tu nous gâtes avec cette vue!

    Hummm! Ça fait du bien toute cette verdure, faut en profiter, la belle saisie passe tellement vite!

    Bizous, et prends soin de toi!
    Anne

    7 août 2013 à 23:43

    • Merci Anne de comprendre la difficulté de ma vie 😆
      Je ne suis pas très présente ici en ce moment, car je profite du beau temps au maximum, mais ça, tu le comprends très bien.
      Bisous à très bientôt
      Val

      13 août 2013 à 21:14

  12. Waouh, ça fait travailler l’imagination ça : « Tout arrive, même les pêcheurs quand on pense être seule. » Ça ferait une super accroche pour un roman de la collection Arlequin ! Hihi
    Bon, tant que c’était pas des chasseurs d’oursins… T’étais pas à oilp j’espère. 😉
    A part ça les photos sont sublimes. Merci !

    7 août 2013 à 23:58

    • Mais dis-moi, ton romantisme acéré viendrait-il de tes lectures de la collection Arlequin?
      Donc, tu imagines très bien la scène, alors que je sortais de l’eau, laissant les gouttelettes ruisseler sur mon corps, je l’aperçu, la canne à pêche à la main, la nasse dans l’autre (ben oui, qu’est-ce que tu crois), inondé par les rayons du soleil, le pêcheur était là, face à moi.
      On change de ton ? il était là, avec ses cuissardes alors que le thermomètre avoisinait les 35°. J’imaginais ses orteils sortants de ses chaussettes trouées….
      J’arrête là, ça va devenir insoutenable
      Bonne lecture Arlequin Marco 😆

      13 août 2013 à 21:25

      • Oula ! Ça donne envie de se mettre à la pêche ! Je vais faire de beaux rêves ce soir ! Merci 😛

        13 août 2013 à 22:43

  13. Que du bonheur!!! Je suis tout à fait d’accord avec toi, parfois il faut succomber… Tes photos sont magnifiques!!! Bisous tout doux et bonne journée!

    8 août 2013 à 03:00

    • Bonsoir Maria-Lina,
      Biens sûr qu’il faut succomber, sinon à quoi servirait la tentation ? 🙂
      Bisous et bonne soirée

      13 août 2013 à 21:26

  14. pour notre plus grand plaisir tu as osé et nous succombons devant de telles photo , la 2 et la 3 sont de pures merveilles , j’espère que tu n’étais pas comme l’ingénue de Brassens « Dans l’eau de la claire fontaine » quoique si l’on en croit la chanson cet instant fut loin de lui déplaire 😉

    8 août 2013 à 09:13

    • Coucou Maguy,
      A la différence de la belle ingénue de Brassens, c’est qu’il me faut plus que les pétales d’une seule rose pour m’habiller 😉

      13 août 2013 à 21:38

  15. Que ne ferais-tu pas pour nous faire plaisir Val ?… même affronter les eaux glaciales de la source !… ben… c’est peut-être pour ça qu’il y a autant de monde qui vient visiter tes billets ! … tes photos toujours aussi belles la n° 2 est ma préférée ! bisous Val !

    8 août 2013 à 19:07

    • Merci Françoise de te rendre compte combien je défie la nature pour partager avec vous 😆
      Bisous bonne soirée à très bientôt

      13 août 2013 à 21:40

  16. Avec la solidage je me sens presque chez moi (à part les montagnes).

    8 août 2013 à 19:20

    • On partage les mêmes variétés 🙂 seul l’environnement change. Ici, en bas, il y en a partout autour des lacs et points d’eau. Bonne soirée

      15 août 2013 à 21:10

  17. Pascale

    Calme et volupté… Quel bonheur !

    8 août 2013 à 20:48

  18. Chère Val,
    Quoi de plus apaisant, de plus calme, de plus rassurant que l’eau cristalline d’un lac de montagne…J’en perçois l’envie d’y temper une main, puis le corps tout entier…Je t’imagine naïade, Ophèlie….Je pense à Rousseau et à ses promenades en barque sur le Lac de Bienne…

    Et les pêcheurs? Je les trouve bien déplacés ici à troubler ta quiétude…Mais quel beau moment…
    Peut être un jour te dirais-je un secret à propos de tout ce que tu évoques…Ce n’est pas sûr…
    Hervé.

    10 août 2013 à 18:30

    • Bonjour Hervé,
      Même si l’eau cristalline et calme m’est très attirante, je reste malgré tout une femme de la terre, et bien que l’image de la naïade soit belle, je suis loin d’en être une, surtout si c’est pour finir comme Ophélie. J’aime trop la vie 🙂 Par contre, je comprends Rousseau et j’ai aussi mon lac ou mon île quelque part même en altitude qui me permettent quelques errances bien utiles 😉
      Il n’est pas sûr que tu me dises ton secret, mais le fait de l’évoquer est déjà un pas. J’attendrai
      Bonne semaine, à bientôt
      Val

      16 août 2013 à 07:49

      • Tu me fais penser, dans tes propos, à une « dame d »antan » qui me parlait si bien de ses montagnes.C’est ça le secret…Oublie le.
        Bonne journée, val…Fais de belles photos et partageons Rousseau.
        Hervé.

        16 août 2013 à 10:20

  19. Hello! Super photos. I wish you a successful new week.

    11 août 2013 à 21:35

  20. Bonne Val d’après-midi, vous avez vraiment certaines régions magnifiques à photographier et à marcher po lieux de solitude qui sont des trésors cachés que vous photographiez si bien. Je dois dire que l’image «reflet» est étourdissante de sa composition et de la perspective et l’image «piquets» est également superbe dans sa composition.
    Une région magnifique qui rend le spectateur désireux de découvrir plus à travers vos mots et images. Merci pour le partage et j’espère que vous avez une fin agréable à la semaine. Cordialement, James

    14 août 2013 à 15:03

    • Bonjour James,
      J’avoue que je fus surprise de tomber sur ce lac si paisible alors que je faisais une sortie en vtt, agréablement surprise. C’est un lieu, qui repose et où il fait bon s’arrêter pour regarder et apprécier.
      Bonne semaine James, je viendrai voir les publications de ton blog dès que j’aurai un moment, mais pour l’instant je profite que le temps soit beau pour aller dehors un maximum lorsque je ne suis pas au travail.
      A bientôt. Amicalement, Val

      16 août 2013 à 07:59

  21. Pas facile la vie de photographe !! Mais quel bonheur de regarder ses clichés magnifique 🙂 Encore une fois j’adore, bravo Val et merci 😉

    14 août 2013 à 17:48

    • Oui la vie est dure comme tu peux le constater 😆
      Merci à toi, bonne semaine 😉

      16 août 2013 à 08:00

  22. Wow que c’est beau, et j’adore la petite chêvre Rove, j’en avais deux en haute savoie… merci pour ces photos Val. J’ai du rater cet article pendant ma pause.
    gros bisous

    17 août 2013 à 16:50

    • Coucou Chatou,
      J’adore ces chèvres avec leurs cornes torsadées, ça change des alpines.
      Bonne journée 🙂

      27 août 2013 à 15:37

  23. Pat

    superbe, j’aime beaucoup la seconde

    21 août 2013 à 20:35

  24. pendragon Photography

    un seul mot, Sublime, magnifique, merveilleux, bon ça fait trois mots mais au diable l’avarice 😉

    24 août 2013 à 23:03

    • 😉 Soyons fous

      27 août 2013 à 15:39

      • pendragon Photography

        😉

        27 août 2013 à 15:40

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s