Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Le goût des choses

 

 

****

Soleil, neige (pas trop), chaleur, amitié, espace et liberté. Ca résume bien mardi.
Je ne sais pas si tu connais le goût d’un bout de pain et de fromage, d’un cake et d’un thé parfumé à partager sur la terrasse d’un petit chalet face aux montagnes, après avoir eu chaud à grimper avec une copine, sans personne d’autre autour de toi?
Tu ne connais pas ce goût?! C’est un goût particulier, un goût que tu ne trouveras nulle-part ailleurs.
Il transforme la saveur,  la banalité de ce que tu manges en un repas hors norme.
Là, tu te dis que quelque part, quelqu’un mange des mêts délicats et subtils et que cette personne n’a pas le plaisir que ton simple sandwich  peut te procurer et il te vient à l’esprit que même si l’on te proposait d’échanger ta place ou ton repas contre celui de cette autre personne, celà ne t’apporterait rien de plus, bien au contraire.
C’est à ce moment que s’échappe un soupir de bien aise, celui qui te dit  » je suis bien » et qui t’inonde de cette sensation  « d’instant bonheur ».
Le rabat-joie pourra dire que l’on peut toujours être mieux, avoir plus, mais pourquoi attendre plus alors que l’on peut être parfaitement bien avec ce que l’on a à l’instant présent.
A force d’en vouloir toujours plus, on aurait tendance à oublier d’aimer ce que l’on a.
J’ai peut-être moins que toi, ou que toi là-bas, mais ce que j’ai, je le savoure à fond et j’adore ça.
😆 c’est comme quand on fait un gâteau, c’est toujours meilleur quand on lèche le fond du plat sans en laisser une seule trace. Non ce n’est pas de la gourmandise, c’est l’art d’aimer tout 😉

 

****

1

1-Cônes d’épicéa

****

4

2- Bois aux couleurs du temps

****

2

3- Chaud

****

3

4- C’est où? Là bas, derrière le tas de bois…

 

****

 

4

5- Mes « Louboutin » version cîmes au soleil
 

 

****

Peu de temps pour me balader sur le net en ce moment. Il fait beau, donc je suis dehors mes jours de repos et la grosse saison commence au boulot. Je ne vous oublie pas 😉

 

****

Publicités

62 Réponses

  1. CV’est un plaisir d’admirer tes photos…
    Le froid peut venir le bois est rentré…
    Bonne soirée et bon weekend.

    13 décembre 2013 à 19:03

    • Bonsoir Hervé,
      On aimerait bien que le froid vienne un peu plus car même si c’est très agréable comme c’est actuellement, la neige fond!
      Bonne soirée 🙂

      16 décembre 2013 à 18:46

  2. j aime beaucoup, bravo

    13 décembre 2013 à 19:06

  3. Bonsoir Val. C’est beau l’hédonisme quand même ! Tu sais, le même sandwich, dans le cockpit d’un voilier, par belle mer bleue et scintillante, on dit  » une mer de demoiselle », c’est pas mal non plus…avec un muscadet bien sec.
    J’aime beaucoup les couleurs du bois…
    A bientôt, Val. Bon week-end.
    Hervé

    13 décembre 2013 à 19:34

    • Bonsoir Hervé,
      Je ne sais pas ce qu’est un sandwich sur un voilier, je suis une fille de la terre. Je suis un peu du genre qui a besoin de se fatiguer pour apprécier, et je ne sais pas comment je réagirai sur un voilier 😉 à moins que je nage un bon moment avant d’avoir le sandwich. Je plaisante, mais je ne pense pas avoir le pied marin. Le principal, c’est que l’on sache l’un comme l’autre où trouver le plaisir de l’instant, que cela soit en mer ou sur terre. Je prendrai un petit verre de Gewurstraminer.
      Bonne semaine
      A bientôt
      Val

      16 décembre 2013 à 18:56

  4. Reblogged this on BLEU COEUR and commented:
    Superbes photos et oui le bien etre se trouve dans les moments simples bon we

    13 décembre 2013 à 19:35

  5. Les 3 premières sont superbes. Quel magnifique rendu des couleurs et une netteté parfaite, j’adhère à fond.
    Pour ce qui est de tes moments de bonheur en altitude, je compatis (;-) ). Je ne peux pas dire autant avec le magnifique voile sur l’horizon de pollution bien visible ces derniers jours de beaux temps sur Paris.
    Mais moi aussi dans cet environnement urbain, j’arrive à prendre ces moments précieux, le matin quand j’arrive très tôt au boulot (7h30), je savoure le lever du soleil avec ses magnifiques couleurs rougeoyantes cette semaine avec une vue panoramique sur Paris depuis la terrasse et le calme et la quiétude qui fait contraste avec nos vies bousculées, stressantes et pressées de citadins.
    Je penserai fort à toi dans ces futurs moments de solitude que j’apprécie tant.
    Bon week end Val

    13 décembre 2013 à 20:05

    • Bonjour Sophie,
      Je sais de quoi tu parles lorsque tu évoques le voile de pollution. Lorsque l’on est en haut, on domine les vallées et l’on peut voir cette masse grisatre au-dessus des villes. La banlieue de Genève est catastrophique. Je n’aime déjà pas trop me « perdre » en ville alors ce n’est pas avec cette qualité d’air que je vais avoir envie d’y aller encore plus. J’avoue savourer l’air pur, chose plutôt rare de nos jours.
      Où que l’on soit, l’important est de trouver son « moment », celui qui fait naitre un sourire, qui fait que l’on se sente bien. Je te souhaite plein de moments à savourer.
      Bonne semaine

      16 décembre 2013 à 19:15

      • Merci beaucoup bonne semaine à toi également

        16 décembre 2013 à 20:45

  6. Cette sensation délicieuse, je la connais et l’expérimente aussi souvent que possible ! Je consomme ton bonheur à distance car pas beaucoup de place pour ces précieux instants ces temps-ci 🙂

    Très beau billet Val, les deux premières sont très chouettes.

    Amitiés

    Seb

    13 décembre 2013 à 21:01

    • Salut Seb,
      Malgré la « grosse » saison pour moi au boulot, j’ai toujours droit à mes instants de liberté alors je savourerai encore plus la prochaine fois, pour ceux qui ne peuvent pas en ce moment 😉
      A +
      Val

      18 décembre 2013 à 17:02

  7. J’ai escaladé des sommets en raquettes, déjeuné tout en haut accompagnés d’amis et d’une vue époustouflante….oui je comprend et partage tes valeurs, ce sont de purs moments de bonheur ou l’on se sent qu’un avec la Nature qui nous entoure.
    Hi hi, on a les mêmes louboutins. :-))

    Bisous Val et profites!

    13 décembre 2013 à 21:15

    • Tu sais tout à fait de quoi je parle 😉
      Il n’y a pas à dire avec nos « louboutins » on assure 😆 enfin ici 😉
      Bisous

      18 décembre 2013 à 17:04

  8. Coucou Val.Tu as raison de profiter de tes journées de repos pour te balader avec ta copine.Pour ce que tu ressens en mangeant ton pain,ton cake et en buvant ton thé,je sais ce dont tu parles même si je ne l’ai pas ressenti aussi souvent que toi.Moi,non plus,je n’aurais pas voulu être ailleurs.J’aime les plaisirs simples et ça vaut tout l’or du monde.D’ailleurs qui peut se payer une randonnée en montagne à deux ou seule,je te le demande?Hi,hi.Le roi n’est pas ton cousin,n’est-ce pas ma Belle.J’adore le cône d’épicéa sur fond de ciel bleu,la couleur chaude du bois et aussi la cabane derrière les bois.Je me marre. 😀 Ah,on est bien.
    Allez,je me casse et à la revoyure dans un autre coin de montagne. 😉
    Je t’embrasse………Andrée.

    13 décembre 2013 à 22:12

    • Coucou Andrée,
      Contente de t’emmener avec moi dans mes balades pleines de simplicités. Malgré tout, j’imagine la tête que je ferai en plein hiver, la nuit, s’il me fallait aller à la petite cabane derrière le bois 😉 il faudrait que l’envie soit bien pressante 😆
      A une prochaine fois, gros bisous
      Val

      18 décembre 2013 à 19:53

  9. Tu aime avec force et je trouve cela bien et bon, que l’éternel te garde ainsi !

    13 décembre 2013 à 22:27

    • J’aime aimer. Merci pour tes paroles toujours aussi agréables 🙂

      18 décembre 2013 à 19:58

  10. t’as raison de profiter on est gâtés pour le soleil ces jours 🙂

    13 décembre 2013 à 23:13

    • Oui, même énormément gâtées. Je ne sais pas chez toi, mais ici la neige fond vitesse grand V.

      18 décembre 2013 à 19:59

  11. Tes photos sont superbes, et le texte rivalise avec.
    Sur le fond, personne ne te donnera tort :
    un bon casse-dalle avec un pote n’a pas la même saveur qu’un dîner étoilé professionnel.

    13 décembre 2013 à 23:16

    • Merci et contente de voir que je ne suis pas la seule à aimer ces instants là.

      18 décembre 2013 à 20:00

  12. Quel magnifique billet et, je suis tellement en accord avec toi, il faut profiter et apprécier ce qu’on a, le savourer, un pur bonheur! C’est drôle parce que souvent, je me fais un bon pique-nique, oui oui même en hiver, c’est tellement spécial et plaisant, en pleine nature après une bonne marche en sentier dans la neige… des moments inoubliables… Merci pour ce beau moment, bise et bon week-end tout doux!

    14 décembre 2013 à 00:05

    • Coucou Maria-Lina,
      Je pense qu’apprécier l’instant est une chose à faire. La vie peut changer si vite en te retirant ce que tu aimais. En savourant le maximum de choses, c’est aussi une façon de ne pas « gâcher » la chance que l’on a par rapport à des personnes qui ont bien moins que nous ou qui rêveraient profiter ainsi.
      Bonne soirée, bisous

      18 décembre 2013 à 20:02

  13. Un texte qui va dans le sens de ce que je ressens et de superbes photos
    Merci

    14 décembre 2013 à 07:59

  14. Coucou Val,
    Oui, je connais ces instants là qui ont en effet un autre goût. Plus de gout en fait !
    Je crois que ce sont ces instants, vécus au présents qui font de nous des personnes riches.
    La richesse ne serait t’elle pas tout ce qu’on est et pas tout ce qu’on à ?
    Tes photos sont superbes… sauf la der ou là mon sang de navet s’est transi !
    Il fait beau, alors profite à fond !
    Bisous à toi et bonne journée dans tes Montagnes avec un grand M.

    14 décembre 2013 à 08:27

    • Coucou Pascale,
      Je pense comme toi. La richesse est un état d’esprit, une façon d’apprécier la vie et en aucun cas un montant sur un compte en banque. Une personne riche est une personne qui trouve de la valeur dans tout ces petits riens du quotidien. Tant que nous saurons aimer voir le soleil se lever, voir la forêt changer de couleurs, voir voler un oiseau, je pense que nous serons riches 🙂
      Si tu savais comme il faisait chaud le jour où j’ai pris la photo. Si chaud en haut, que nous avions même enlevé nos chaussures sur la terrasse. Je sais, ça peut surprendre, mais je n’exagère pas. Ton sang aurait bouilli et non figé en plein soleil 😉
      Bisous et bonne soirée

      18 décembre 2013 à 20:14

  15. Roooooooooooo les fautes !

    14 décembre 2013 à 08:28

    • Je me sens moins seule et puis, je pourrai rectifier, mais si on rentre dans le jeu de toucher aux coms des gens, je trouve que ça devient « dangereux »

      18 décembre 2013 à 20:15

  16. Beau texte d’introduction et superbes photos rafraichissantes pour un habitant du bord de mer!!!

    14 décembre 2013 à 11:00

  17. Comme tu as bien su décrire le goût des choses, ce goût indescriptible d’apaisement, d’émerveillement, de silence et ce bon morceau de tomme ou de saucisson est incomparable sous la langue.
    Je les revis comme si c’était hier.! merci pour ces belles photos et j’adore tes « laboutins ».. hi hi j’ai les mêmes!
    doux week end et profite des quelques moments de liberté qui te seront octroyés..
    mille bisous

    14 décembre 2013 à 11:22

    • Coucou Chatou,
      Je mets du temps à répondre mais c’est un peu la course en ce moment, la saison commence 😉
      Que serions-nous sans un morceau de tomme ou de reblochon? 😉
      Cendrillon avait sa chaussure, nous, on a les notres 🙂
      Gros bisous à très bientôt

      19 décembre 2013 à 14:56

  18. carpe diem !

    14 décembre 2013 à 11:44

    • Exactement! Tout peut cesser si brutalement qu’il serait dommage de gâcher du bonheur et honteux de ne pas savourer ce que l’on a à portée de main 🙂

      19 décembre 2013 à 15:00

  19. Pour couper la tomme ou le beaufort, rien de tel qu’un bon Opinel ® !
    Bien sur ceux des Pyrénées, préféreront un bon Laguiole ® !
    Mais ne soyons pas chauvin, l’essentiel c’est de le partager.

    14 décembre 2013 à 14:27

    • Un bon Laguiole c’est plutôt dans le pays de l’Aubrac ,pas vraiment encore les Pyrénées. Ceci dit, je suis du sud est et j’ai un laguiole et un opinel ! Prête à partager ! 🙂 🙂

      14 décembre 2013 à 21:20

      • Toujours prête à partager aussi ce qu’il coupera 😉

        19 décembre 2013 à 15:07

    • J’ai toujours mon opinel dans mon sac à dos. Normal pour une « fille » du coin 😉

      19 décembre 2013 à 15:06

      • Dans mon sac, l’opinel et le tire-bouchon… trousse de survie !!

        21 décembre 2013 à 00:57

  20. Hum… j’aime ces photos !!

    14 décembre 2013 à 19:42

  21. Pat

    Bsr Val
    Des petits riens qui font un grand tout en ce moment , c’est important ! Profite
    J aime les photos « nature et matière 1,2, 3 – » Excellent week end
    Biz

    14 décembre 2013 à 22:27

    • Bonjour Patrick,
      J’adore ces petits riens, plus que tout 🙂
      Bonne fin de semaine
      Bises

      19 décembre 2013 à 15:09

  22. locadine330

    Hello copine , çà va à l’aise dans tes shooses ?
    J’aime bien le bois , nous aussi beau temps , mais pb de pollution cette semaine , snifffff !
    Bisous et bon courage pour demain !

    15 décembre 2013 à 20:32

    • Coucou,
      Oui trop bien dans mes shoes 😉 quand je les ai aux pieds, c’est signe de liberté 🙂
      Gros bisous
      J’essaye de te tél plus tard
      Bisous

      19 décembre 2013 à 15:10

  23. Coucou Val
    Comme je te comprends ! Surtout après un w-e parisien !
    Je te souhaite une très bonne saison
    Garde bien la forme
    Arvi

    16 décembre 2013 à 19:04

    • Coucou Den,
      J’ai vu de loin que tu avais été à Paris, j’ai vu aussi que tu avais du faire des chocolats (miammmmm) , mais je n’ai pas encore eu le temps de passer sur ton blog. A très bientôt.
      Bonne saison à toi aussi et j’espère que la limite pluie-neige s’abaissera aujourd’hui… ça devient critique là.
      Adieu don 😉

      19 décembre 2013 à 15:14

  24. Comme tes mots sonnent juste !
    Ces petits détails énormes qui sont des condensés de bonheur, tu sais tout particulièrement les savourer et, ça c’est une grande richesse

    Bien amicalement
    Marie

    16 décembre 2013 à 23:14

    • Bonjour Marie,
      Contente de te voir de retour même si je ne suis pas encore passée chez « toi ».
      J’aime ces petits riens, car même dans les moments où les choses ne vont plus, ils sont toujours là 🙂 et quand tout va, ils sont un plus.
      Bises , à bientôt.
      Val

      19 décembre 2013 à 15:17

  25. naturesereine

    mais que serait « avoir plus  » ? vive la simplicité tu as bien raison Val. Et souvent elle a peu de prix, mais n’a pas de prix !!! 😉 pas de cartons pour le moment, point de touche pour la maison, pas trop l’époque des visites car les gens préparent les fêtes. bises et bon courage pour le travail

    17 décembre 2013 à 08:08

    • Le monde aurait vite fait d’oublier ce qu’est la simplicité ! moi, je l’aime 😉 je la vois comme une richesse.
      Je pensais que c’était du concret ton départ. Il suffira d’une petite dose de patience en plus. Dans un sens, quand tu te retrouveras dans ta future maison, tu seras encore plus heureuse de l’avoir attendue 😉 il faut voir la chose ainsi.
      Bises, à bientot.

      19 décembre 2013 à 15:24

  26. Bonsoir Val,
    Je confirme tes sensations et tes émotions car je connais bien ce goût, et comme toi, je ne l’échangerais contre rien au monde 😉

    17 décembre 2013 à 19:53

  27. Moi qui suis bien incapable de gravir ces hauteurs avec mes genoux qui fichent le camp , j’attends avec impatience mes nouveaux en plastique 😆 ..en attendant je me délecte avec tes photos , je prends toute la série y compris la cabane au fond du jardin ça peut toujours servir , il y a des urgences qui n’attendent pas 😉

    21 décembre 2013 à 10:34

    • Coucou Maguy, j’ai tellement de retard ici, que tu pourrais aller à la cabane au fond du jardin sans avoir les pieds dans la neige. Elle a fondu. Je suis peu présente pour l’instant, mais ça reviendra dès que possible. Je t’embrasse à bientôt.

      10 janvier 2014 à 10:13

  28. j’adore la pomme de pin !

    21 décembre 2013 à 11:54

    • Quand elles sont ouvertes comme ça, c’est que le ciel est bleu 😉

      10 janvier 2014 à 10:14

  29. Adieu,je retrouve au travers de vos photos une région que j’ai quittée malgrè moi. vos photos réveillent au fond de moi des souvenirs magnifiques et un goût de nostalgie. A’rvi pâ gran maci

    21 août 2014 à 09:50

    • Gran maci à té d’apprécier Val de Marseille.
      Je crois qu’il y a des choses que l’on ne peut oublier, comme l’odeur de la résine chauffée au soleil et tout ce qui fait not’coin 🙂
      Adieu donc et au plaisir…
      Val de la Yaute

      21 août 2014 à 14:48

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s