Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Matin cool heure

 
Je sais, c’est du déjà vu ici. Normal, c’est le chemin qui me mène au boulot et dont j’ai déjà publié les petits bonheurs qu’il m’apporte au fil des jours. Hier matin, à la vue de cette lumière, de ce soleil, j’ai eu envie de passer par la route qui me plaît tellement, bien qu’elle me rallonge de quelques kilomètres. Au point où j’en suis, je ne suis plus à 5 kms près.
Je me suis retrouvée dans une belle ambiance qui donnait envie de changer de chaussures, de garer la voiture et de partir à travers champs. J’ai garé la voiture, je me suis arrêtée en gardant mes chaussures de « ville ».
J’ai pris le temps d’inspirer bien fort cet environnement. Là, la magie a opéré instantanément. Quand on inspire une odeur mentholée, une vague de fraîcheur envahie nos bronches; ici,  il s’agissait d’une vague de bonheur.
J’adore cette sensation qui rend particulièrement bien, qui minimise toutes les choses négatives, qui gomme les griffes acérées qui pourraient nous compresser le ventre. Une sensation qui me rend si légère que j’ai l’impression que rien ne peut me tenir clouée au sol. Je serais bien restée encore mais j’étais sur la route du boulot donc… au boulot 😉
C’était mon petit bonheur matinal, un petit plus à savourer comme ça pour le plaisir, pour se dire que la vie a vraiment de bons côtés.

 

****

 

virage

1- Sur la route

 

****

 

route 2

2- Couleurs matinales

****

 

MB

3- En vie

 

****

 

couleurs

4- Ne pas chercher le pourquoi de cette photo, le côté « compo », il n’y en a pas. C’est juste de la couleur en pleine face 🙂
 
 

****

Pablo Neruda 

Il meurt lentement
celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n’écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouver
grâce à ses yeux.
Il meurt lentement
celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aider.
Il meurt lentement
celui qui devient esclave de l’habitude
refaisant tous les jours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère,
ne se risque jamais à changer la couleur
de ses vêtements
ou qui ne parle jamais à un inconnu
Il meurt lentement
celui qui évite la passion
et son tourbillon d’émotions
celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les coeurs blessés
Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
lorsqu’il est malheureux
au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n’a fui les conseils sensés.
Vis maintenant!
Risque-toi aujourd’hui!
Agis tout de suite!
Ne te laisse pas mourir lentement!
Ne te prive pas d’être heureux!

****

 

 

Publicités

48 Réponses

  1. Stéphane Cassin Photographie

    Tes paysages sont très beaux, il y a du relief: j’aime beaucoup la courbe de la 1, la 3 c’est un décor fabuleux, pfiouu, bonne journée Val 🙂

    17 mai 2014 à 11:56

    • Merci Stéphane. J’avoue avoir de la chance d’emprunter une telle route pour le boulot et je ne te dis pas comme je suis heureuse lorsque je remonte le soir car je retourne vers les montagnes 😉
      Bon week-end à toi

      17 mai 2014 à 17:09

  2. Bonjour Val,

    Je crois que je prendrai chaque jour cette route, c’est magnifique! J’aime particulièrement la première.

    Bises et bon week-end ensoleillé!

    17 mai 2014 à 12:04

    • Coucou Caroline,
      Moi, je ne la prendrais pas tous les jours, sinon ça voudrait dire que je vais bosser tous les jours 😉
      Bisous et bon week-en à toi aussi au soleil. ça fait du bien.

      17 mai 2014 à 17:11

  3. J’aimerais me rendre au boulot dans ce un si beau décor
    Bon samedi

    17 mai 2014 à 12:08

    • Je te comprends car pour moi c’est un plaisir de faire la route.Bon week-end à toi

      17 mai 2014 à 17:19

  4. Superbe texte de Neruda ! Belle journée à toi !

    17 mai 2014 à 12:34

    • Je trouve toujours plaisant de lire ses textes. Bonne journée aussi 🙂

      17 mai 2014 à 17:27

  5. c’est sur ça s’apelle un paysage, et ça a vraiment un sens et des essences qui alimente notre magie pour fonctionner …

    17 mai 2014 à 13:57

    • Impossible d’aller au boulot en faisant la tête avec un environnement comme ça 🙂

      17 mai 2014 à 17:29

  6. Coucou Val,
    Déjà, j’ai adoré ton titre en recevant la news !
    Rien que cela s’était déjà très prometteur et je savais d’avance que je ne serai pas déçue.
    Bien que ta news arrive dans son intégralité dans ma boite mail, je ne la lis qu’ici, sur ma boite mail, il me manque un petit quelque chose pour tenter de me mettre dans tes chaussures 😉
    Je vais terminer par la fin…
    Je connaissais ce poème et je l’aime décidément beaucoup, une manière de vivre tout simplement.
    Ensuite, pour ce qui est de tes km en plus, là je comprends, pour en prendre ainsi plein les yeux, je ne m’en priverais pas non plus, d’autant que chaque jour doit apporter ses couleurs et sa lumière. C’est ce que j’aime à la Montagne, car contrairement à la mer, c’est tout le temps différent ou que l’on tourne le regard.
    Tes photos sont toujours aussi belles, et j’espère avoir un jour le talent pour réaliser de telles photos.
    Gros bisous et bonne journée Val.

    17 mai 2014 à 14:08

    • Coucou Pascale,
      Merci pour tes gentilles paroles.
      Tu comprends qu’avec un tel paysage, que je ne me lasse pas du trajet travail même si je descends un peu vers la « ville » Héhé des citadins verraient la tête du village où je bosse, riraient bien en m’entendant dire « ville », mais bon pour moi c’est une immersion dans la civilisation. Une petite pause ensoleillée sur le trajet c’est une dose de bien être tout au long de la journée. J’y pense et ça continue à agir 🙂
      J’aime Pablo Néruda, je ne me lasse pas de lire ces poêmes, tout comme Aragon etc. Il m’arrive même de glisser un petit recueil quand je vais à « ma bibiliothèque ». Les mots en pleine nature prennent une autre dimension.
      Pas de talent à avoir pour photographier un paysage, ça ne bouge pas comme les « bêtes » si tu vois ce que je veux dire.
      Je te fais des gros bisous et j’espère que demain tu profiteras du soleil mieux qu’aujourd’hui. J’ai hâte de finir car aujourd’hui c’est le calme plat au magasin.

      17 mai 2014 à 17:42

    • Réponse à Pascale , il est vrai que de tels paysages me ravissent , Val à le secret pour immortiliser ces moments là et j’ adore mais là où je ne suis pas d’accord , c’est la Bretonne qui parle pas la fille du Sud , les paysages marins sont tout aussi changeant , un jour de mer d’huile et un jour de tempˆe te , rien à voir , un coucher de soleil ne ressemble à aucun autre et là je ne parle que de ma Bretagne ,il est vrai que dans le Vaucluse la mer reste la mer et c’est pour cette raison que lorsque je vais voir mon fils , la plage ne m’interresse pas , je préfère les p’tits villages et les vieilles pierres 😉
      comme tu le dis si bien , c’était mon coup de gueule
      bises et bonne soirée
      PS: Val , je repasse la semaine prochaine relire ce si joli poème , Néruda , j’adore et revoir tes photos sur écran géant , là juste ma tablette 😉

      19 mai 2014 à 21:57

      • Oups j’étais passée à côté de ton commentaire Maguy. Je n’ose pas te dire une chose. Je ne connais pas la Bretagne oui!!! tu me parleras encore dis Maguy? 😆
        Profite bien de tes vacances, j’espère que tu n’es pas trop secouée par les orages, à très bientôt. bisous

        22 mai 2014 à 07:58

  7. Quelle belle façon de commencer une bonne journée, faire le plein d’énergie et de bonne humeur et par la suite pouvoir le partager avec les gens car nous sommes rayonnants(es)!!! Bisous tout doux et bon week-end dans la joie et la tendresse!

    17 mai 2014 à 14:18

    • Heureuse de t’atteindre ainsi Maria-Lina. Je te souhaite un bon week-end, qu’il te soit agréable. Bisous

      17 mai 2014 à 17:43

  8. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    La montagne est belle aussi quand il fait beau.

    17 mai 2014 à 15:35

  9. Coucou Val, que doivent penser un parisien qui pour aller au travail reste des heures dans les bouchons dans la grisaille de la pollution!!!!! il faut apprécier chaque fois un tel spectacle.. j’ai envie de prendre ma « Harley » mettre mes chaussures et aller dans tes montagnes. Merci pour ces magnifiques photos. Le poème est magnifique!
    doux week end Vali, la saison va bientôt s’intensifier pour toi..!
    mille bisous

    17 mai 2014 à 16:21

    • Coucou Chatou,
      T’inquiète pas les parisiens comprendront 😉
      Si tu savais comme je serai malheureuse s’il me fallait vivre en ville ou dans un environnement loin de la nature… et tu peux être sûre que j’apprecie à chaque instant la chance que j’ai. Rien n’est acquis, tout peut changer d’un jour où l’autre, alors je profite de l’instant.
      Si je pouvais t’emmener je t’emmènerai, il faudrait une « harley » 4×4. En attendant, je t’emmène d’une autre façon 🙂
      La saison est encore creuse pour moi, ça commencera à s’activer fin juin.
      Gros bisous Chatou, à très bientôt et va doucement avec ta « bécanne » en attendant 😉

      17 mai 2014 à 17:51

  10. Oh la la si j’écrivaisfFrançais…. que doit penser un parisien… j’ai honte…

    17 mai 2014 à 16:22

  11. Coucou Val.Quel bonheur de voir tous les jours d’aussi beaux paysages verdoyants.je crois que je préférerais me balader que d’aller au boulot. 😀
    Le soleil est là,j’espère chez toi aussi comme sur les photos. 😉
    Bon Week-End.Bisous.

    17 mai 2014 à 17:31

    • Coucou Andrée,
      Contente que le soleil t’atteigne aussi. J’en profiterai demain, je serai de repos 🙂
      J’irai bien me balader tous les jours, c’est sûr mais bon, ça ne marche pas vraiment comme ça 😉
      Bon week-end à toi aussi, bisous

      17 mai 2014 à 17:52

  12. Coucou Val,
    Toujours ce positif même en allant au boulot, j’adore !! Et même si c’est plus facile dans un tel cadre, beaucoup ne remarquerons pas la route qui même à leur travail ! Alors même si c’est du déjà vu, on aime le revoir encore et encore 🙂 J’aime aussi beaucoup ce poème qui accompagne tout ça, c’est tellement vrai !
    Merci à toi, passe une bonne soirée, bisou

    17 mai 2014 à 18:32

    • Coucou,
      Je me rends compte que j’ai zappé des commentaires 😉
      J’aime voir le bon de chaque chose et mon trajet travail fait partie de ça. Un écureuil qui traverse, un nuage etc et ça donne du baume au cœur. J’arrive même à me dire lorsqu’il tombe des trombes d’eau, que j’ai de la chance car je pourrais avoir des essuies-glace en panne;)
      Très bonne journée, bisou

      22 mai 2014 à 08:02

  13. Merveilleux paysages, j’adore les montagnes. 🙂
    C’est toujours un régal de passer chez toi.
    Bonne soirée Val.

    17 mai 2014 à 19:12

  14. naturesereine

    Ah la la je comprends à fond la joie que tu exprimes là maintenant que je suis au coeur de la Haute-Loire avec mes petits sucs … presque montagneux (je dis presque parce face aux tiennes de montagne humm… ) profites profites quelque soit l’instant. bises

    17 mai 2014 à 20:03

    • C’est de la montagne pour toi par rapport à ton petit mont aux orchidées où tu montais des fois 😉 et puis on va être philosophe, ce n’est pas la hauteur qui compte mais ce que ça t’apporte 🙂 belle journée Cathie

      22 mai 2014 à 08:05

  15. cri1

    coucou Val, une route pareille, il y a de quoi partir le cœur léger chaque matin … c’est magnifique !je sens aussi cette odeur mentholée qui dégage la tête jusqu’à la racine des cheveux 🙂
    tes photos sont superbes la 3 surtout! ♥
    j’aime beaucoup ce poème ….surtout ne pas se priver d’être heureux !
    plein de bisou et bon week end

    17 mai 2014 à 20:27

    • Coucou Cri,
      Il m’arrive de sourire toute seule au volant en voyant ce que je vois en allant bosser. C’est bon signe 😉
      Il faudrait être fou de ne pas faire ce qu’il faut pour être heureux, mais beaucoup passent à côté.
      Gros bisous, j’ai du retard, mais je n’oublie personne.

      22 mai 2014 à 08:07

  16. Flodarom

    Bonsoir Val,
    Si tu voyais le décor que j’ai pour aller à mon boulot, promis, tu ne t’arrêterais pas en chemin !!!
    Si j’habitais dans  » ton coin  » , je pense que je ferais comme toi, je ne pourrais pas m’empêcher de m’arrêter pour admirer, respirer… en prendre plein les yeux!
    Et je pense que j’arriverais souvent en retard hihihi
    Tu me fais juste rêver avec tes photos.
    Bises et bonne balade demain, c’est dimanche… Et si tu prends ton vélo, promis, on fait un bout de chemin ensemble 😉

    17 mai 2014 à 22:23

    • Coucou Martine,
      Tu sais, la route de mon boulot a des côtés moins beaux mais bon, je sais que j’ai de la chance et je savoure tout ça. Je me débrouille pour partir plus tôt certains jours comme ça je peux prendre le temps de respirer et de regarder. Héhé pas encore arrivée en retard, mais je pars une heure plus tôt des fois;)
      Mon vélo doit s’ennuyer en ce moment car j’ai plutôt mis mes chaussures de montagne, il va falloir réparer ça. Je penserai à toi.
      Bisous

      22 mai 2014 à 08:11

  17. Waouh, la chance d’avoir ces beautés sur la route et dès le matin, et de savoir l’apprécier et de nous la faire partager si élégamment. Ma belle-mère disait mieux vaut un petit bonheur tous les jours qu’un grand bonheur de temps en temps. J’aime beaucoup cette phrase et j’essaye de me la répéter le plus souvent possible et de profiter de ces moments que beaucoup ne savent pas apprécier.
    Bises et bon week end Val

    17 mai 2014 à 22:39

    • Oula, j’ai loupé bien des coms ici.La phrase de ta belle-mère est juste. J’essaye de profiter de ces « petits riens » qui font les grands tout ».C’est pour ça que je dis en souriant que je cueille les étincelles. A force, à la fin de la journée, toutes ces petites étincelles font une belle lumière 🙂
      Bonne journée Sophie, bises

      22 mai 2014 à 08:13

  18. Du bleu,du vert,du bonheur….Encore tu nous offre un cadeau…. Tu voles,voles,voles ces temps ci et sème chaque jour un cadeau d’amour pour nous! Merci.
    Et magicienne que tu es voilà que ce we tu as fait sourire le soleil bleu!

    18 mai 2014 à 17:49

    • J’ai besoin de voler, si tu savais, alors oui, je vole et j’aime ça 🙂
      Belle journée à toi

      22 mai 2014 à 08:13

  19. So nice landscapes, Val.

    19 mai 2014 à 02:22

  20. Ils n’embauchent pas dans ton paradis ? Même pas du bénévolat ? 🙂 Merci Val pour ces sublimes paysages… Bon après-midi 😉

    19 mai 2014 à 13:17

    • Je crois bien que le paradis on se le construit ou on apprend à le trouver. Je crois bien que le tien n’est pas mal non plus. Tu peux toujours envoyer un cv 😉
      Belle journée à toi

      22 mai 2014 à 08:15

  21. Coucou Val
    En ce moment les verts sont magnifiques et tu les rends si bien dans tes clichés qui respirent le calme. Encore beaucoup de neige en haut, j’arrive d’un WE en Vanoise…
    J’ai bien aimé ce P Neruda que je ne connaissais pas
    A bientôt
    Bises et Bonne semaine à toi

    19 mai 2014 à 14:42

    • Coucou Den,
      Ah la Vanoise… ils ont du bon aussi les Savoyards 😉
      Belle fin de semaine à toi.Tu n’arrêtes plus en ce moment., Sardaigne, Vanoise, Jura. Tu as bien raison, il faut profiter comme le dit si bien Neruda 🙂

      22 mai 2014 à 08:18

  22. Je ne connaissais pas non plus ce texte , il est très beau et tellement vrai !
    si j’avais tout comme toi , une vue comme cela pour aller bosser , un baume au cœur , m’étreindrais !
    Demain repos pour toi avec du soleil , je l’espère !
    Bisous , copine , à bientôt .

    19 mai 2014 à 17:13

    • Coucou ,
      J’ai du retard, j’ai du mal à suivre là. Difficile de se balader et de se mettre ensuite devant le pc.J’ai eu le soleil pour ces deux jours, mais hier je suis restée tranquille en bas. Héhé je prends soin de moi des fois 😉
      Bisous copine, à bientôt.

      22 mai 2014 à 08:20

  23. Pat

    quand on traverse ces paysage , on ne peut que ressentir , faut il dés mots parfois
    Quand je traverse ma campagne le matin pour le boulot aussi , j admire tout simplement et me remplis d images sereine pour la journée ! je te comprends pour la derniére ! coté binaire des couleurs et de ce fil qui transporte les données avec naturel binaire aussi
    Bonne fin de semaine Bises

    20 mai 2014 à 21:59

    • ça fait du bien cette sérénité en allant travailler. ça permet d’emmagasiner plein de positif. Une pensée pour ceux qui commencent leur journée dans les bouchons 😦 l’horreur.
      Belle journée à toi

      22 mai 2014 à 08:22

  24. Pour moi le matin c’est Autoroute et un tout petit bout de campagne bien moins charmant que le tien 😦 Tu en as de la chance Val. Merci de nous la faire partager (même si c’est en gros différé pour ma part !) 😉

    Amitiés

    Seb

    22 juin 2014 à 00:43

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s