Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Avant la pluie

 
Se réveiller en sachant qu’il va pleuvoir, mais être heureuse quand même. Je ne ferai pas ce que j’avais prévu mais il m’est facile de trouver autre chose à faire qui remplacera la sortie prévue.
Mon sac est prêt, mon chien aussi.  J’ai choisi un chemin que je n’ai pas pris depuis des années. Je redécouvre la forêt, sa lumière et je suis bien. En bifurquant et en quittant le chemin, j’espère me retrouver  « perdue au milieu de nulle part », ce lieu que j’aime tant où qu’il se trouve. C’est un endroit tranquille, perdu où la nature prend toute sa signification, où les rencontres sont les plus magiques. Mon milieu de nulle part donne une saveur particulière à tout. Il ne se partage qu’avec ceux qui savent, ceux qui n’ont pas besoin d’entendre les mots pour comprendre. Le regard y est parole, tous les sens sont éveillés. Non, ce n’est pas du rêve, c’est la réalité. J’espère que vous avez un « milieu de nulle part » car il n’y a pas de meilleur endroit pour se perdre afin de se retrouver.
 

****

 
langue neige1- La forêt tire encore une langue chargée de neige

 

****

champ trolle2- Les trolles défient les sommets

 

****

 

champ gentianes3- Champ de gentianes de koch

 

****

 

akène4- Ton souffle pour un envol

 

****

 

merle plastron5- Merle à plastron

 

****

pano6- Contemplation

 

****

Publicités

57 Réponses

  1. Tres belles photos

    3 juin 2014 à 20:18

  2. Wow, je suis émerveillé par toutes ces
    Magnifiques photos, merci val.
    Bonne soirée.

    3 juin 2014 à 20:35

    • Merci à toi Hervé de me suivre assidument. Bonne journée à toi et demain, le soleil brille.

      4 juin 2014 à 15:33

  3. cri

    bonsoir Val,
    Même à l’annonce de la pluie, les paysages se font beaux ….Merci de partager ce petit « nulle part » avec moi mais chhhtttt….on ne parle plus, tout est dit ! on sent avec le coeur.
    je me couche dans le champs de gentianes et j’attends les premières gouttes 🙂
    bisoudoux

    3 juin 2014 à 20:42

    • Coucou Cri,
      Je me suis couchée aussi dans le champ et tu n’imagines pas comme j’aime ça. Je préfère lorsqu’il fait chaud, mais bon, c’était agréable quand même. Allez, chut on ne dit rien, on regarde 😉
      Bonne journée et gros bisous

      4 juin 2014 à 15:35

  4. Bon soir Val,
    Tes milieux de nulle part sont vraiment des petits coins de paradis.
    La première photo est vraiment incroyable et belle.
    J’aime ces endroits ou tu te poses pour notre plus grand plaisir, le mien c’est certain en tous cas.
    Magnifique ce merle, c’est une découverte pour moi. Je viens de regarder dans mon guide ornitho, et je ne risque pas de le croiser, il vit à plus de 1000m, forcément 😉
    J’adore ton panoramique avec un petit clin d’oeil à Louna.
    Sinon, oui, j’ai aussi mes milieux de nulle part dont j’ai aussi tellement besoin.
    Gros bisouss et bonne soirée, merci pour ce très beau moment passé en ta compagnie.

    3 juin 2014 à 20:49

    • Coucou Pascale,
      Je n’en reviens pas, c’est moi qui te fais voir un oiseau pour une fois 😉
      Hier, il ne faisait pas spécialement bon,mais si tu savais comme je les aime ces endroits là…
      Pour le panoramique, Louna est un pur hasard, comme celui de mon bandeau. Je commence souvent mes panos par la droite et louna entre dans le champ en étant assise à mes côtés. C’est que je dois les faire quand je suis bien et c’est le moment où je dis à mon chien « elle est pas belle la vie » 😉
      Gros bisous et youpi demain le soleil revient. Normalement, si tout va bien, j’aurai une pensée pour toi. Je monte dire bonjour aux marmottes 😉

      4 juin 2014 à 15:41

  5. Un milieu de nulle part d’une beauté si bien racontée, car rare est celui qui la voit, rare est celui qui l’entend. Je profite de tes images pour faire l’ascension et m’asseoir à côté de Louna pour contempler 🙂
    Merci pour cette balade, belle soirée à toi 😉 Bisous

    3 juin 2014 à 20:53

    • Je suis toujours éblouie par cette beauté, je l’aime et elle me le rend bien car je suis toujours bien en sa compagnie. Viens t’asseoir, on se taira ensemble 🙂
      A bientôt, bisous

      4 juin 2014 à 15:51

      • Avec plaisir 🙂
        A tout bientôt, bisous

        4 juin 2014 à 17:53

  6. Tu est une amoureuse de nature,de ta nature et on te comprends…bonne soirée

    3 juin 2014 à 21:18

    • Oui je suis amoureuse d’elle et elle me le rend vraiment bien!
      Bonne fin de journée à toi

      4 juin 2014 à 15:52

  7. Stéphane Cassin Photographie

    Salut Val!
    J’aime beaucoup tes panoramiques, coup de cœur avec les fleurs jaunes en premier plan 🙂

    3 juin 2014 à 21:50

    • Salut Stéphane,
      Merci. Comme quoi, s’allonger dans l’herbe change la vision du monde 🙂

      4 juin 2014 à 15:54

  8. Quel charme dans ces paysages ! Le 2e et le 3e me font particulièrement rêver !

    3 juin 2014 à 21:57

    • Ce sont des lieux qui me sont familiers, mais ils me font toujours rêver et me surprennent à chaque fois. Je me dis que j’ai une chance fabuleuse de vivre avec ces lieux là.
      Bonne journée

      4 juin 2014 à 15:56

      • C’est une belle idée d’essayer d’en faire partager le bonheur. Cela démultiplie leur beauté !

        4 juin 2014 à 18:04

  9. Bonjour Val,

    ils sont mignons tes trolles, un milieu de nulle part est une endroit où on aime se retrouver avec soi même, les rencontres y sont souvent féeriques, profite bien de ces moments !

    3 juin 2014 à 22:05

    • Coucou Laurent,
      J’en profite tu ne peux pas imaginer. Plus ça va, plus je vais m’y perdre, mais je pense que tu as aussi un nulle part même s’il est bien différent du mien.
      Belle fin de journée 🙂

      4 juin 2014 à 15:59

  10. Salut Val, très belle série, j’ai réfléchit et je n’ai pas particulièrement de lieu en particulier tel que tu le décrit mais je me retrouve assez bien dans ce que tu décris lorsque j’ai l’oeil derrière l’objectif et que je peux observer le monde d’un autre point de vue et m’isoler derrière le viseur, puis partager cet univers qui m’est propre avec mes photos.
    Bonne semaine et grosses bises

    3 juin 2014 à 22:21

    • Coucou Sophie,
      J’ai la facilité par rapport à toi à me perdre dans un milieu de nulle part. Je pourrais marcher sans croiser personne ou très peu de monde pendant plusieurs jours d’affilée selon les endroits, ce qui est normal par rapport à notre différent milieu de vie, mais je comprends tout à fait que tu puisses te retrouver « ailleurs » derrière ton objectif. Le regard sur le monde y est différent et c’est une chose que j’aime aussi.
      Belle fin de journée à toi et demain c’est le soleil qui revient 🙂
      Bises à toi

      4 juin 2014 à 16:03

  11. A reblogué ceci sur Mon site officiel / My official website.

    3 juin 2014 à 22:38

  12. Bonsoir Val,

    Une superbe série, mais j’aime vraiment la première et la dernière photo. Je ne sais pas si cela vient de mon écran ou non, mais les couleurs de tes photos sont pas comme ailleurs, et j’aime vraiment beaucoup.
    Bises et bonne fin de soirée.

    3 juin 2014 à 22:48

    • Coucou Caroline,
      Je crois que ça vient de la lumière qui passait parfois à travers les nuages. Elle n’était pas constante. Le ciel était menaçant et parfois plus doux, ce qui donne une ambiance un peu particulière.
      Bonne fin de journée bisou

      4 juin 2014 à 16:06

  13. Such a beautiful reality, a dream. Rainy days can be the best for experiencing nature, and good for photography too. I know the gentians only from gardens (or maybe we have some very tiny ones), they are superb. And also the yellow ballflower, we grow in the wild in some mountains, and also in my garden right now. Nice post, Val.

    4 juin 2014 à 01:29

    • Hello bente,
      We have several variety of gentians and sometimes they color the herb as a blue carpet in the nature. I find them quite so beautiful. You and me, are lucky to have a really rich nature. Beautiful day to you Bente

      4 juin 2014 à 16:14

  14. « Une langue chargée de neige », oh que c’est joliment dit.
    Louna en a de la chance de pouvoir t’accompagner dans ces « milieux de nulle part » 😉

    4 juin 2014 à 02:12

    • Bonjour Anne,
      Louna m’accompagne lorsque nous ne sommes pas en réserve, car la majorité de la commune se trouve en réserve naturelle, donc pas de chien. J’essaye de programmer mes randos en fonction du chien pour pouvoir partager sa compagnie.

      4 juin 2014 à 16:16

  15. Qu’il fait bon chez toi, ton milieu de nul part est fascinant, tellement beau!!! Merci pour cette belle balade! Bisous tout doux et bonne journée dans la tendresse!

    4 juin 2014 à 03:34

    • Hier mon milieu de nulle part m’a obligé à sortir les gants, mais c’est un petit désagrément qui s’efface devant la beauté des lieux. J’espère que la douceur est présente chez toi. Gros bisous

      4 juin 2014 à 16:17

  16. J’aime tes trolls comme des gros soleils -)

    4 juin 2014 à 07:36

    • Moi aussi. Hier, je les ai vus ainsi, comme le soleil qui manquait 🙂

      4 juin 2014 à 16:17

  17. Bien le Bonjour Val , je viens d’ouvrir les yeux et me voici au calme dans « ton Nulle part » si beau si apaisant , tu nous racontes si bien tes sorties que j’ai l’impression de faire la balade avec toi , désolée j’ai soufflé sur le pissenlit sans doute mon côté p’tite fille 😉 tes photos m’ont une fois de plus enchantée , je démarre un mercredi avec le 🙂
    bises et bonne journée ♥

    4 juin 2014 à 07:46

    • Je suis heureuse Maguy de te donner le sourire et ne t’inquiète pas pour le pissenlit, je l’ai immortalisé avant que tu ne souffles dessus. J’avais prévu la chose 😉
      J’ai des retards dans mes visites et demain comme le soleil sera là, je serai dehors mais je viendrai dès que je peux, je ne t’oublie pas. Prépare toi demain matin, on monte voir les marmottes 😉
      Bisous

      4 juin 2014 à 16:20

  18. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    Après la pluie, le beau temps

    4 juin 2014 à 09:31

  19. Mes « au milieu de nulle part » :
    – sous la Grande Sure en Chartreuse ouest : un long alpage qui traverse le bout de la Chartreuse du nord au sud. Col de la Charmette – col de la petite vache – jusqu’au sud pour surplomber Grenoble – retour par la forêt. Peu de monde ici.
    – dans le Vercors : quelque part entre la Molière et le Sornin : soit un chemin direct et chaotique où, alors qu’il y avait encore des névés et que la pluie tombait doucement, je me suis cru perdu alors qu’à 10km à peine de Grenoble ; soit un chemin passant près du gouffre Berger, avec l’impression d’être perdu et totalement seul, soit dans les cailloux soit dans la forêt.
    – dans le Vercors encore : après avoir fait une grande partie du tour de Corrençon par la prairie d’Arbounousse, jusqu’à la cabane de Carette : remontée vers le pas d’Ernadan et son sommet au sud, et retour par un chemin où l’on ne croise jamais personne.

    Se perdre afin de se retrouver. Se défaire de ses pensées superficielles tourbillonnantes pour laisser ses pensées profondes et calmes remonter à la surface, et renouer le lien avec son corps et ses sensations.

    4 juin 2014 à 09:35

    • J’aime ces « au milieu de nulle part » Ils sont une véritable richesse dans le monde où nous vivons et je suis d’accord avec vos paroles, ils sont si bénéfiques. Pour moi, ils sont mon équilibre.
      Belle journée

      4 juin 2014 à 16:23

  20. Guylaine

    Un gros faible pour les 3 premiéres photos.

    4 juin 2014 à 12:31

  21. Amaya

    En te lisant , je me suis rappelée mes « au milieu de nulle part ».
    Et je me suis rendue compte qu’ils ont un son , un son bien particulier , un son de l’espace .
    Ce petit mot pour te saluer au passage aussi ….

    4 juin 2014 à 13:29

    • Bonjour Amaya,
      Heureuse de te revoir ici et heureuse de savoir que tu as aussi tes « au milieu de nulle part »
      🙂

      4 juin 2014 à 16:26

  22. Quelle belle balade dans ton milieu de nulle part
    Je dis souvent : ne me montrez surtout pas le chemin, je risquerais de ne pas me perdre
    Mais j’ai mon milieu de nulle part >>> http://bykri.ek.la/au-milieu-de-nulle-part-a107548350
    Bon après-midi

    4 juin 2014 à 15:14

    • Coucou Kri,
      Je vais aller voir ton milieu de nulle part , je suis heureuse que tu en aies un.
      Tout à fait d’accord avec ta phrase, j’aime tellement m’y perdre dans ces lieux là 😉
      Bonne fin de journée à toi
      Souvent absente en ce moment, mais demain soleil donc je serai nulle part 😉

      4 juin 2014 à 16:27

  23. je ne connaissais pas le merle à plastron….une découverte ! tes photos sont belles ….la 2 à une PDA super bien gérée ! bravo !

    4 juin 2014 à 17:19

    • Le merle à plastron vit en altitude jusque vers 2300m environ ça doit être pour ça que tu ne le croises pas habituellement. Merci Christian, et tu sais, je suis toujours à l’écoute des conseils pour la photo…
      bonne journée

      6 juin 2014 à 09:41

  24. Pat

    bsr Val
    mon milieu de nul part et en moi , dans ma tête ! enfin pour l instant car en réalité il est à des milliers de km d ici ! depuis l’age de 8 ans j espere toujours le voir pour de vrai !
    Bien à toi dans ta montagne Bises

    4 juin 2014 à 21:20

    • Bonjour Patrick,
      Ne me dis pas que ton milieu de nulle part est sur la lune? 😉
      Le mien est plus abordable, je suis une véritable chanceuse, mais j’avoue que ma tête m’emmène aussi dans beaucoup endroits.
      Bises, bonne journée

      6 juin 2014 à 09:43

  25. Bonsoir Val.Chez toi,je suis au milieu de nulle part.Je découvre des panoramas vraiment apaisants et tellement beaux que je voudrais me plonger dedans,m’asseoir n’importe où.écouter le silence et regarder cette nature si différente d’un endroit à l’autre.C’est-y pas ça le bonheur?
    Merci pour le rêve. 😉
    Gros bisous.

    4 juin 2014 à 21:39

    • Coucou Andrée,
      C’est le bonheur pour moi, je t’assure. Ces endroits là gomment tout le négatif que l’on peut rencontrer dans une vie, il est ressourçant et donne le sourire. Je crois bien que j’y suis un peu trop accoutumée et que je n’attends que d’y retourner. Je gèrerai cette accoutumance si un jour je ne peux plus y aller, j’espère avoir su apprendre là haut assez de choses pour pouvoir supporter ce manque là. En attendant, je partage avec toi ma réalité avec un grand plaisir.
      Gros bisous

      6 juin 2014 à 09:49

  26. « Un milieu de nulle part pour se perdre et se retrouver… »avant la pluie….pendant la pluie…après la pluie…Tes paysages me sont si familiers que j’ai cette sensation étrange que parfois nous sommes ensemble sur un chemin,au cœur d’un forêt,près d’une cascade….au même instant,dans la même pluie ou le même rayon de soleil….
    Merci douce Ancolie des mots,des photos…de la simplicité d’un partage….
    Les prés et les chemins à moyenne altitude sont beaux de marguerites,d’ancolies,de myosotis,de camapanules,des premiers géraniums sanguins et des premiers géraniums herbe à robert…La rien des bois est majestueuse;les raiponces bleuissent et les boutons d’or sont resplendissants près des pissenlits fleur de lune…La Reine des prés continue son ascension les pieds dans l’eau et bientôt nous donnera ses fleurs de l’été….Nous partagerons ces trésors…
    Belle semaine à toi,à Louna et tes trois enfants alors…Bonheur d’être une maman…Et quelle maman que celle que tu es….

    5 juin 2014 à 15:18

  27. naturesereine

    J’admire ton panorama car je suis toujours incapable d’en faire un, je vais sois trop vite sois pas assez mdr… les endroits où se perdre … qu’ils soient par la pensée ou réels sont les meilleurs 😉 belle journée Val

    7 juin 2014 à 14:00

  28. Magnifique! Des très belles photos.

    9 juin 2014 à 13:50

  29. Dis donc, y a de plus en plus de pious pious sur tes fils Val, ce n’est pas moi qui vais râler 🙂
    Un beau mâle adulte non? On en voit peu en Bretagne malheureusement, faut bien les chercher… La dernière fois que j’en ai croisé un, ça remonte à plusieurs années maintenant, aux Lofoten… Ah, que de bons souvenirs… Merci Val !

    Amitiés

    Seb

    22 juin 2014 à 01:24

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s