Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Au fil des arêtes vers l’intimité du soleil

Mardi.
Je veux voir le soleil se coucher. Chose simple, évidente et quotidienne pour beaucoup, chose moins abordable pour moi, ici.
Pourquoi? Parce qu’ici le soleil paraît comme un astre pudique qui ne se couche jamais devant nous. Jamais on ne le voit rougir de plaisir, embraser le ciel avant qu’il ne touche l’horizon.
Il arrive que l’on aperçoive au loin, entre deux monts, le ciel prendre une légère couleur comme s’il rosissait devant ce qu’il voyait, mais c’est tout. Pas d’explosion colorée.
Dans le village, le soleil ne se couche pas, il se cache, nous faisant passer à l’ombre bien avant l’arrivée de la nuit. En hiver, en plein milieu de l’après-midi, il se sauve parfois très rapidement derrière la montagne, nous obligeant à presser le pas si l’on veut sentir sa chaleur encore un peu avant que la morsure du froid prenne sa place.
Ce n’est pas une chose désagréable, c’est comme ça, ça fait partie du jeu.
Donc mardi, j’ai eu envie de le voir se coucher, de le voir iriser le ciel, d’assister à ces couleurs passionnelles que l’union du jour et la nuit peuvent prendre lorsque le soleil est présent.
Pour ça, il faut que je m’élève, que j’aille au sommet de ces montagnes qui nous entourent. Barrières étouffantes selon les regards ou remparts majestueux selon les autres.
Inutile que je te dise comment je les vois, depuis le temps tu sais combien je peux les aimer et les trouver belles 😉 
Mardi, je suis donc partie faire un tour chez nos voisins, où leurs montagnes se joignent aux nôtres, où deux territoires ne font qu’un pour celui qui ne regarde que le plaisir de la nature sans penser à une délimitation territoriale.
Louna (toujours) et moi avons passé l’après-midi sur le fil des arêtes, bande de terre ou rocheuse entre deux mondes bien différents. D’un côté le monde accueillant pour celui qui veut skier sur des pistes noires de monde et de l’autre, le monde de la liberté où seuls ceux qui recherchent le calme, la nature sans remontées, ni structures, font l’effort d’ aller. Là encore, je ne te dis pas où je vais l’hiver, quel est mon terrain de jeu,  ça va de soi 😉
Chacun son monde, je comprends très bien qu’il y ait des adeptes de celui que je ne fréquente pas. Là encore, tout est histoire de goûts, de besoins et de façon d’être.
L’après-midi s’est passé en n’emmenant doucement vers la fin du jour. Balade où je n’ai croisé que 3 personnes qui allaient à l’opposé de moi, ce qui est le rêve pour moi.
Tu m’imagines dans le métro, aux galeries Lafayette un jour de soldes ou même un jour normal?  😆
 
 
 
 
 

****

 

pano lac
1- Après-midi nuageux. Soir de feu?

 

****

 

pano2
2- No man’s land

 

****

 

herbes d'or
3-Sous le regard du Mont Blanc

 

****

 

ombre
4- « Je » d’ombre

 

****

 

Sans titre-2
5- Relation timide

 

****

 

coucher sur le mt blanc
6- Le Mont-Blanc rosit

 

****

coucher sur le Jura
7- Passion ou regard sur un autre horizon

 

****

 

derrière le môle
9- Ciel rayonnant

 

****

 

nuit
10- Nuit

 

****

Publicités

63 Réponses

  1. Aujourd’hui, ciel et irradiance rouge-sang sur Nemausus, un autre visage du soleil, ici en milieu urbain. Je pense que tu aurais fait de chouettes photos. Splendides paysages que tu nous livres et partage. Merci !!

    10 octobre 2014 à 22:26

    • Tant mieux pour toi,c’est signe que le soleil est revenu. Je ne fais jamais de photos urbaines 😉 peut être parce que je fuis simplement la ville 🙂
      Merci à toi, bonne soirée.

      10 octobre 2014 à 22:33

      • Je pense que…tu as parfaitement raison…En tout cas toute une énergie se dégage aussi bien de tes mots que tes images.

        10 octobre 2014 à 22:34

      • Contente que cette énergie te touche 🙂 pour l’instant, je vais mettre mon énergie au repos. Bonne nuit, à une prochaine fois.

        10 octobre 2014 à 22:44

  2. Coucou Val,
    Ben oui, je t’imagine très bien aux Galeries farfouillettes un jour de solde en sortant du métro, tout pareil que moi !!!!!!!!!! C’est te dire !
    Chez toi un coucher de soleil, cela se mérite, et je crois que tu l’as bien mérité !
    Tes photos sont vraiment super belles, tu me fais rêver….
    Tu vas peut être avoir un mal fou à me croire, mais je t’assures que bien que ma région soit touristique (cela dit, la tienne aussi, mais un autre tourisme, plus vert certainement et moins c… aussi. Peut être même un peu plus respectueux de l’environnement, mais peut être que e me trompe) et bien j’arrive aussi à ne croiser le plus souvent pas âme qui vive de mes journée de balades. Si si, même ici, c’est possible.
    Merci pour cette superbe rando en ta compagnie.
    Bisous et bonne soirée

    10 octobre 2014 à 22:30

    • Coucou ,
      Je me marre en nous imaginant toutes les deux aux galeries lafayette, quoi que ça m’enquiquinerait grave! Approche, je vais te dire un truc tout bas parce que ça va faire rire beaucoup de personnes  » je n’ai pris le métro qu’une fois dans ma vie » 😉 et ça ne me manque pas:)
      Quand tu parles de touristes (ce que je suis aussi à un certain moment de l’année où il n’y a personne) ici, c’est triste aussi car il n’y a pas que du touriste « vert ». Je ne vais pas cracher dessus car mon coin vit grâce à l’agriculture et au tourisme, mais ça me fait râler de redescendre des ordures à chaque sortie.
      C’est le rêve d’être seule au monde lorsque c’est un choix lors des balades. Moi, j’adore ça, je me sens comme une privilégiée.
      Merci à toi de m’avoir accompagnée 🙂
      Gros bisous, je tâcherai de passer chez toi demain du boulot, là, je vais boire mon thé et aller rejoindre Morphée 🙂
      Bonne soirée, à très bientôt.

      10 octobre 2014 à 22:42

  3. Moi qui me sens souvent à l’étroit dans ma banlieue, qui « étouffe » dans le métro…je m’évade avec les photos de ta montagne…Je comprend ton désir de calme…je le retrouve quand je vais dans le Cantal…

    10 octobre 2014 à 22:53

    • Je comprends que tu puisses étouffer dans ce monde qui est pour moi « invivable » et que tu aimes respirer dans le Cantal.
      Je suis doublement heureuse de pouvoir t’envoyer une bouffée d’air d’ici alors.
      Bonne journée à toi.
      Val

      13 octobre 2014 à 12:51

  4. Bernieshoot

    J’ai connu la banlieue pour y être né, la haute Savoie avec ses bons et ses moins bons côtés,
    dans ma campagne mon premier voisin est à 500 M. …
    parfois je revois ma jeunesse dans le métro. ..
    la force et la beauté de tes montagnes sont dans tes photos

    10 octobre 2014 à 23:06

    • Je crois qu’il y a toujours du bon où que l’on vive bien que je me demande où je pourrais trouver du bon en ville, mais ça serait le défi du moment de le trouver 🙂
      Génial de n’avoir un voisin qu’à 500m. Je suis contente d’arriver à faire passer la beauté de la montagne dans mes photos, bien que parfois il est difficile de transmettre l’ambiance réelle. Bonne journée.
      Val

      13 octobre 2014 à 13:15

  5. Magique! Sublime! Dieu que tu as du être heureuse+++++++++++++et libre sur ces hauteurs…Et que dire de ce coucher de soleil! Tes photos sont belles belles belles….Oh oui être seule et pas sur des cimes noires de foule!!! Alors chez toi aussi ceux qui vont dans cette sublime nature y jettent leurs détritus…Comme je te le disais là O c’est de plus en plus et il faut aller de plus en plus o pour ne plus trouver de ces « saletés » jetées là…Maintenant à 1200 1500 tous sur les chemins ,dans les forêts des cannettes,des mouchoirs sachets etc…Pourquoi? Moi j’en ai assez de ces souillures…
    Oh oui les galeries lafayettes,les soldes,les hyper marchés!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Le métro?! Je ne l’ai pris qu’une seule fois 0 15 ans à Paris voyage de 3ème,horrible souvenir que ce voyage!!!! Moi qui était Heidi! Heidi à Paris! Ici tram ,centre ville et autre je peux pas! Alors les soldes et les hyper marchés ça serait terrible et pourtant je vis en ville,enfin dans ma maisonnette ilot protégé et quand je sors hop c’est par là O que cela se passe!
    Tu as du vraiment être heureuse là O c’est sublime! Tu as fait ton petit pic nic là O?! Tu es redescendue avec la nuit? Combien d’heures as tu marché pour arriver à quelle altitude?
    Oh ici aussi bcp disent que les cimes sont étouffantes…Pour moi elles sont une grâce,une protection,une enchantement quotidien au fil des saisons… Une fois je suis allée dans le Finistère 8 jours,je n’ai pas pu,j’étouffais du manque des cimes,j’ai du repartir le 6ème jour…C’est comme ça….

    Tendresse à toi et Louna…Elle est belle chez ton amoureux des hermines la tite Louna!!!!!

    10 octobre 2014 à 23:09

    • Bonjour Pascale,
      Oh oui j’étais heureuse là haut. Quand tu parles de la saleté en montagne, je crois que le pire dans le coin est le Mont Blanc, véritable autoroute où la majorité (pas tous heureusement) ne pense qu’à la photo au sommet et à dire qu’ils ont fait le Mont Blanc. Des pseudos amoureux de la montagne mais qui ne redescendront aucun de leurs déchets. A mes yeux, l’humain se transforme en ordure dès qu’il « oublie » de redescendre les siennes. Plus il les oublie, plus son niveau monte. Je pense qu’il ne comprendrait pas si on lui disait de ne jamais partir sans un petit sac dans son sac à dos afin de redescendre les déchets qu’il pourrait croiser.
      Mardi, je suis montée en début d’après-midi car j’avais des choses à faire le matin, donc pas de picnic cette fois, mais un thermos de thé et des fruits secs pour le plaisir de faire une pause grandiose.
      C’est le seul endroit où l’on peut monter haut en voiture ici car chez moi, il n’y a que des chemins et les sommets ne s’atteignent qu’à pieds, c’est pourquoi je suis allée là bas car je ne voulais pas mettre 2 ou 3 heures pour redescendre à pied après le coucher du soleil. Je traine de nuit le matin en montagne car le jour arrive toujours à un moment ou à un autre, mais rarement de nuit en allant en direction de la pleine nuit.
      Je n’ai pas fait un énorme dénivelé car j’ai suivi les arêtes, monté et descendu. Comme j’étais où je voulais avant 19h, je suis remontée ailleurs pour patienter. C’était génial, je suis rentrée chez moi à la nuit noire.
      Héhé, oui j’ai vu Louna chez mon amoureux des hermines. Il a fait une belle photo où elle a un regard plein d’amour.
      Bonne fin de journée. Je suis au travail, j’ai peu de temps ces temps 🙂

      13 octobre 2014 à 18:05

      • En cette période riche sur le plan littéraire, on pourrait dire que tu préfère  » La promesse de l’aube » plutôt que  » Le voyage au bout de la nuit » .

        15 octobre 2014 à 10:22

      • Le bout de la nuit peut être vu comme l’aube d’un nouveau jour, mais je choisis quand même « la promesse de l’aube » pour son sujet 🙂
        Peut-être, que je fais partie « des enfants de l’aube »
        très belle journée à toi JF

        16 octobre 2014 à 06:54

  6. J’ai adoré tes mots, notamment : « …le soleil ne se couche pas, il se cache… »
    J’ai adoré tes photos, notamment : ce même soleil qui « rosit le Mont blanc » (6) et embrase le ciel (9).
    La douce brise-Val souffle ses beautés, et ses vertus : elles sont bienvenues !
    Merci
    Amitiés

    10 octobre 2014 à 23:20

    • Bonjour Hervé,
      Heureuse que le souffle de ce qui m’enchante t’atteigne et que tu saches percevoir ses bienfaits. C’est toujours meilleur de partager ce qui est bon, d’une façon ou d’une autre.
      Belle journée à toi. J’imagine ton coin au soleil, ça doit être beau aussi.
      Bises.
      Val

      14 octobre 2014 à 12:29

  7. Tes photos sont vraiment belles bravo …

    10 octobre 2014 à 23:53

    • Merci. Je suis heureuse qu’elles te plaisent. L’endroit est si beau 🙂

      14 octobre 2014 à 12:30

  8. locadine33

    Je comprend mieux la fin à la lampe frontale !
    Le petit aperçu de l’autre soir (encore merci ) donne toute l’ampleur à la beauté de tes photos !
    Tu as eu raison d’attendre , car la récompense en valait le coup !
    Bon courage copine , bisous .

    11 octobre 2014 à 07:46

    • Coucou,
      J’espère que tu pètes la forme tite sauterelle 🙂
      J’adore la montagne quand il fait nuit, euh… quand il fait jour aussi 😉
      Gros bisous, à bientôt

      14 octobre 2014 à 12:31

  9. Il faut de tout pour faire un monde 🙂 il y a un maître de l’Inde qui disait que la « vérité » réside dans le coeur de chaque homme, mais qu’on n’a pas le droit de contraindre les autres à agir selon sa propre manière de voir la « vérité », c’est un peu ce que tu nous dis dans ton texte, chacun est libre d’aimer et de vivre selon ses propres envies et « vérité » 😉 et pour le coup ma « vérité » rejoint un peu la tienne 😀 le principal c’est d’y trouver son équilibre.
    Très belle série photographique Val ♥

    11 octobre 2014 à 08:27

    • Bonjour Danièle,
      Je pense que la vérité de l’un n’est pas la vérité de l’autre et le plus important est que nous connaissions notre propre vérité tout en respectant celle de l’autre.
      Si nous étions tous en accord avec nous même tout en acceptant que l’autre soit en accord avec lui même, que la vie serait simple et belle pour tous 🙂
      En attendant que tout le monde trouve sa vérité, je profite de la vie à ma façon, d’une façon qui est en accord avec moi et je savoure la vie, tout comme tu dois le faire.
      Belle journée à toi 🙂

      14 octobre 2014 à 12:41

  10. geraritsmi

    Magnifique série !

    11 octobre 2014 à 09:52

  11. Le soleil qui rosit le Mont Blanc joli cliché. Je suis habituée a poser mon regard sur de belles images du Mont Blanc… je suis la maman de Mario Colonel grand photographe spécialiste de ce fabuleux décor.
    J’ai aimé vos mots et j’imagine votre bonheur a vous promenez dans ce paysage. Amitiés

    11 octobre 2014 à 09:56

    • Bonjour,
      Merci pour ces mots posés ici et heureuse de savoir que vous comprenez ces instants là. Les mots et les photos sont des choses qui vous sont proches.
      Le Mont Blanc, je l’aime mais à une distance plus éloignée que la votre. Je vais lui rendre visite mais pas aussi intensément que votre fils.
      La montagne est ma source d’équilibre.
      J’ai apprécié la balade sur votre blog (curiosité oblige 😉 )
      Belle fin de journée.
      Val

      14 octobre 2014 à 16:00

  12. J’aime toujours autant tes balades dans tes montagnes,c’est reposant !

    11 octobre 2014 à 09:58

    • Et moi, j’aime toujours autant m’y balader et partager ensuite.
      Tes visites me font aussi toujours plaisir. Bonne journée.

      14 octobre 2014 à 16:02

  13. Bonjour Val
    C’est dans les montagnes que je me suis rendue compte que l’expression ‘la nuit tombe’ n’est pas correcte. Elle ne tombe pas: elle monte. C’est le soleil qui tombe. En douceur mais avec détermination. La nuit ce sont ces ombres que l’on voit au sol s’approcher à grande vitesse montant et descendant les pentes sans difficulté, sans essoufflement. Et l’ombre par terre fini par grimper dans le ciel.
    Très très belle série! j’apprécie toujours de te suivre dans tes montagnes 🙂
    Bon weekend !
    Geneviève

    11 octobre 2014 à 10:16

    • Bonjour Geneviève,
      Tu as tout à fait raison, la nuit monte. La preuve sur la photo du Mont Blanc qui rosit, en bas il faisait bien plus nuit qu’en haut. Petit à petit, la nuit l’a enveloppé, tout en lui laissant une clarté particulière.
      La danse des ombres est impressionnante et si rapide. Je m’en rends compte chez moi car ce sont elles qui nous font bouger 😉
      Je suis heureuse de te voir m’accompagner dans mes balades, ça leur donne encore plus de valeur.
      Belle fin de journée à toi.
      Val

      14 octobre 2014 à 16:25

  14. Bonjour Val,

    une rencontre avec la nature toute en couleurs, les paysages sont extraordinaires ; la solitude de ces moments laisse une sensation incomparable, loin d’ être un ermite je ressens ce besoin de me ressourcer, de recharger mes batteries internes, la nature me donne gracieusement cette opportunité que, comme toi, je saisi à la moindre occasion .
    C’ est ici une série de belles photos, ma préférée étant la numéro 8 . . . celle que tu n’ as pas dévoilée, le mystère de cet article, un autre aspect de ta personnalité ?

    11 octobre 2014 à 10:23

    • Bonjour Laurent,
      Oups, je n’avais pas fait attention à la photo 8 😉 je crois qu’il ne s’agit pas d’un mystère, mais simplement d’un manque d’attention. J’avoue, je préfère comment tu décris la chose et on en restera sur ta façon de voir. Femme mystérieuse, plutôt que femme étourdie 😆
      Je ne suis pas une ermite mais je suis vraiment bien seule (ou bien accompagnée) dans la nature. C’est là que je me sens le plus vivante et où « toutes les pendules se remettent à l’heure »
      Je ne t’oublie pas, je passerai chez toi, mais en ce moment, je suis encore un peu prise de court, mais je viendrai.
      Bises, bonne journée.

      14 octobre 2014 à 16:31

  15. Des ciels toujours changeants…
    sourire à l’évocation des Galeries Lafayettes (où j’ai sévi, dans une autre vie) que je comprends bien

    11 octobre 2014 à 10:51

    • Le ciel, la définition du mouvement.
      Je crois que si l’on devait me punir, il faudrait m’envoyer aux galeries 😉 mais bon, je me tiens bien donc pas besoin de ce genre de punition.

      14 octobre 2014 à 16:33

  16. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    Les Alpes en beauté !

    11 octobre 2014 à 11:26

  17. Et si nous allions aux galeries Lafayette !
    Je plaisante, mais ça tu le sais 😉 Comment se sentir mieux que devant se spectacle, ascension extraordinaire dans un environnement magique !
    Plein de bisous, à tt à l’heure 🙂

    11 octobre 2014 à 12:41

    • Tu vois, je suis encore en retard pour te répondre, mais bon, c’est signe que j’étais ailleurs (et en bonne compagnie) 😉
      Je crois que si aller aux galeries lafayette pouvait te faire plaisir, j’irai. Te voir heureux devrait atténuer la difficulté de la chose, mais bon, je ne m’inquiète pas vraiment car le jour où tu me diras que tu as envie de ça, c’est qu’on aura fait des miliers d’autres choses avant.
      Bisous 🙂

      14 octobre 2014 à 16:42

  18. You are really up there, photographing these beautiful mountains (I saw you). Have a good weekend, Val.

    11 octobre 2014 à 13:30

    • I’m still really high. This is where I’m best. Good day to you Bente 🙂

      14 octobre 2014 à 16:45

  19. Merveilleuses photos Val, on sent bien l’énergie
    des lieux, merci à toi de la partager avec nous…
    Je te souhaite un bon dimanche.

    11 octobre 2014 à 19:01

    • Merci Hervé
      Ça me fait plaisir de la partager ici. Je suis toujours à la bourre, alors bonne semaine à toi 🙂

      14 octobre 2014 à 16:46

  20. Bonsoir Val.
    Comme toi,je fuis la foule mais j’aime bien croiser quelqu’un de temps en temps……..cela dépend des jours.Des fois,je préfère avoir la paix mais quand je n’ai pas la pêche,c’est vers la nature que je cours.J’adore la photo 3 parce qu’étant dans l’ombre,je vois le soleil sur le Mont Blanc qui commence à illuminer les graminées en leur donnant des reflets dorés.Je ne sais pas si comme toi,je pourrais attendre que la nuit s’installe.Peut-être qu’avec Louna,tu te sens rassurée?En tout cas,j’aimerais une fois voir un coucher de soleil comme sur la photo 9.Je ne peux décrire ce que je ressens………il n’y a pas de mots ou je ne peux les trouver? Je suis comme dans un rêve et n’ai pas envie de me réveiller……….tu connais cela toi aussi,je le sais.Chuuuut.
    Sur la pointe des pieds,je te quitte,déposant un doux bisou sur ta joue…………

    11 octobre 2014 à 21:19

    • Coucou Andrée,
      Dans la nature, je me sens vraiment bien et la nuit a un côté agréable quand on sait où l’on va. La seule rencontre qui puisse m’ennuyer un peu est celle avec des mamans sanglier avec leurs petits, sinon, je me sens plus en sécurité là haut que dans une ville. Si les humains pouvaient se comporter comme des animaux, on serait tranquille 😉
      Ce coucher de soleil m’a emplie de bonheur. C’est un moment magique où tu te sens privilégiée. Je t’en offirai d’autres et j’ai bien l’intention d’en faire dans la neige. Tu mettras tes gants ce jour là 😉
      J’ai du mal à répondre et à être présente sur le net alors je m’excuse d’avance de ne pas répondre à tes attentes au sujet des photos postées sur facebook.
      Dimanche, j’ai fait une belle sortie. Dès que je peux, je la poste ici et tu verras (celle des arbres)
      Gros bisous Andrée, à très bientôt.

      14 octobre 2014 à 16:59

      • Ne te tracasse pas pour FB.J’ai relevé ce défi pour faire plaisir et pourtant,je suis tellement occupée pour le moment que je n’ai même pas le temps de faire des photos alors fais-en pour moi. 😉 Gros bisous Val et grâce à toi,je peux m’évader.

        14 octobre 2014 à 17:08

  21. Il n ‘y a pas de mots pour la beauté simple du monde , i n ‘y a que des émotions profonde à chacun
    Merci pour ce partage , là ou tu vas et surement je doute d y aller un jour
    Bonnes balades Val

    11 octobre 2014 à 22:05

    • Coucou Patrick,
      Contente de t’emmener où tu ne vas pas forcément et pourtant, toi, tu vas où je ne suis jamais allée et où je n’irai jamais. Je me demande quel est ton boulot 😉
      Heureuse de partager ma « petite » richesse avec toi.
      Bises, bonne journée.

      14 octobre 2014 à 17:01

  22. Bonsoir Val.
    Très bonne idée que cette balade tout en haut. La lumière s’efface si joliment sur tes photos. C’est un régal !
    Le métro ou ailleurs, j’ai donné, j’en veux plus, oh non. Mes bois sont bien plus tranquilles.
    Bravo et merci pour ces merveilleuses photos.

    11 octobre 2014 à 23:51

    • Bonjour Nath,
      Merci. Tu verras, je ne néglige pas les gens, mais j’ai parfois du mal à suivre. Donc, ne m’attends pas (sur ton blog) je passerai dès que je pourrai, mais je passerai avec grand plaisir Miss Oiseaux.
      Je te comprends pour le métro et je me demande même comment on peut survivre à ça 😉
      Merci à toi de passer ici, à très bientôt, bonne fin de journée.

      14 octobre 2014 à 17:04

  23. flodarom

    Bonjour Val,
    Merci de tes passages chez moi.
    Ton commentaire me fait sourire, il me semble, comme tu dis, deviner ton terrain de jeu favori.
    Je t’imagine bien faire les boutiques ou descendre une piste de ski quand c’est noir de monde, parce que je m’y vois bien aussi, un grand bonheur hihihi
    Je sais la raison pour laquelle tu es partie crapahuter de l’autre côté de ta montagne, les paysages sont magnifiques, merci pour ce beau partage.
    Sur la photo 4 du  » je  » d’ombre, j’aime beaucoup ta silhouette perdue au milieu de nulle part, de cet infini qui me fait aussi rêver même si mon chez moi proche est un peu plus plat Hihihi
    Il faut que je fasse quelques kilomètres en voiture pour avoir un paysage qui y ressemble, j’y emmène parfois quelqu’un que tu connais et là haut on peut passer toute une journée où le temps défile sans que l’on s’en aperçoive, juste dans le bonheur de l’instant présent !
    Juste à regarder planer les vautours, juste ce qui fait plaisir aux yeux dans le silence le plus total !!!
    Là, je sais que tu comprends ce bonheur!
    Bises et bon dimanche.

    12 octobre 2014 à 11:26

    • Coucou Martine,
      Pffffffffffffff j’ai pu le temps de suivre, tu postes trop vite pour moi 😉
      T’imagines pas ce que c’est que de faire les courses avec moi. C’est chrono en main et si je pouvais faire mes courses avec le drive, je le ferai mais je finis trop tard le soir pour y passer et il est hors de question que j’aille faire les courses s’il fait beau et si je suis de repos. Internet est une révolution pour moi, plus besoin d’aller en ville. Internet, un phénomène qui rapproche les gens 😆 moi ça m’aide à les fuire.
      Je plaisanteeeeeeeeeeee car internet rapproche aussi, les gens de la même espèce 😉
      Je sais que tu comprends (ainsi que la miss que tu emmènes) ce que je peux trouver là haut où tout s’efface pour n’y trouver que du vrai et du bonheur. Partager cet instant avec quelqu’un qui comprends, c’est doubler ce bonheur.
      Je disais à la miss blonde tout à l’heure que nous étions des chanceuses, mais … nous le valons bien 😉
      Bisous, à bientôt Martine. Je vais aller rêver devant tes photos dès que j’ai un ti moment.

      14 octobre 2014 à 17:13

  24. Et encore « tes » grands espaces . superbe ciel rayonnant de la 9 et la quietude de la nuit (plutot l’heure bleue) de la 10. De belles photos de montagne que j’envie . michel

    12 octobre 2014 à 12:16

    • Bonjour Michel,
      Toujours mes grands espaces comme tu dis. Je suis moins à l’aise pour mettre en avant la beauté des petites choses comme tu sais si bien le faire et puis, je suis dans mon milieu là haut 🙂
      Belle fin de journée, à bientôt.
      Val

      14 octobre 2014 à 17:16

  25. Coucou , Val comme c’est beau …je n’ai pas de mots pour te dire ce que je ressens en regardant toute cette beauté alors moi la bavarde je me tais et j’admire ce que tes yeux ont vu …très belles photos pas de préférence ici elles sont toutes Géniales
    Bises et bon dimanche

    12 octobre 2014 à 15:14

    • Coucou Maguy,
      Ça me fait vraiment plaisir de pouvoir partager ces moments là avec des personnes qui apprécient. Je suis heureuse de te laisser sans voix 😉 tu as vu, j’aurais pu faire une plaisanterie sur le sujet en disant que ton mari doit être content que la bavarde se taise un peu (je plaisante Maguy) Non non, je ne dis rien sur le sujet 😉
      Gros bisous, à bientôt et moi aussi je m’exprime facilement quand j’ai des choses à dire, ce qui m’a valu bien des moments passés au coin à l’école!

      14 octobre 2014 à 17:23

  26. Bonsoir, vos photos de montagnes sont magnifiques, j’adore celle avec le coucher de soleil, bonne soirée !

    12 octobre 2014 à 19:17

    • Merci beaucoup. Ça me fait plaisir.
      Bonne fin de journée.
      Val

      14 octobre 2014 à 17:23

  27. Heureusement que ce soir-là, les nuages ne t’ai pas joué un vilain tour.
    La variation des couleurs est fabuleuse, du rosé aux couleurs de feu, puis ce bleu nuit profond.
    Tes mots, tes photos, tu as vraiment du talent
    bonne semaine,
    @bientôt haude

    13 octobre 2014 à 09:22

    • Bonjour Haude,
      J’ai bien cru un moment qu’ils allaient empêcher le spectacle, mais bon, j’avais passé un bel après-midi, donc je n’aurais pas été perdante à la fin 🙂
      Merci pour tes compliments, ça me touche, mais question talent, je pense que tu n’es pas en manque. Quand je vois tes photos… 🙂
      Bonne fin de journée.
      Val

      14 octobre 2014 à 17:26

  28. Bonjour Val
    Tu nous prends par la main pour une vraie rando avec sublimation finale: quelle belle ambiance 🙂
    C’est vrai que ces montagne que l’on aime nous barrent parfois la vue, est-ce pour cela qu’on grimpe?
    Mais quelle tristesse dans les plats pays 😉
    Enfin il en faut pour chacun mais on a de la chance de connaitre autre chose
    Tu sais combien je te comprends entre le « noir de monde » et le reste 😉
    Il va qd même falloir que j’y retourne pour apprendre à skier à mon petit fils…
    Mon choix est vite fait aussi
    Bonne semaine
    Bises

    13 octobre 2014 à 10:04

    • Bonjour Den,
      Je crois que je grimpe pour me nettoyer d’une certaine façon et pour être équilibrée (selon mes critères bien sûr) C’est une forme d’hygiène de vie. Moi, je grimpe pour le plaisir, pour l’effort, pour m’imprégnier de l’ambiance, pour la vue, pour me dépasser, pour découvrir, pour me sentir humble, pour m’emplir de bon… enfin, je grimpe simplement parce que j’aime ça et que c’est une évidence. On respire pour vivre, je grimpe pour la même chose 🙂 pour vivre.
      Le plaisir d’apprendre le ski à ton petit fils sera bien plus fort que le désagrément du monde etc. Ça sera un bonheur différent, mais un grand bonheur.
      Belle fin de journée à toi.
      Bises

      14 octobre 2014 à 17:34

  29. Salut Val,

    C’est vrai que par chez toi les couchers de Soleil se méritent, c’est pas comme chez moi où si tu le rates c’est qu’il fait tout gris (oui ça arrive quelques fois…) 🙂

    Superbe balade une fois de plus dans tes magnifiques montagnes, on ne s’en lasse pas et tu en parles si bien 😉

    Amitiés

    Seb

    27 octobre 2014 à 22:08

    • Je me doute bien qu’un coucher de soleil pour toi ça ferait presque partie de la « banalité » mais ici, c’est de « l’exceptionnel ».
      Merci à toi pour ta présence régulière, c’est toujours un plaisir de partager mes « balades » avec qui apprécie.

      3 novembre 2014 à 14:36

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s