Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Saveurs exquises

 

Je dis à tout le monde « désolée, mais je n’ai pas le temps », en fait j’ai du temps, mais je le passe là haut ou dans la forêt quand je ne bosse pas et j’y suis si bien que le temps libre qu’il me reste à passer en bas se restreint  tout comme les plaques de neige en plein sud.
Mercredi, j’ai failli rester un peu plus en bas, faire ce que font et doivent faire la majorité des personnes. J’avais décidé de remplir le frigo, de faire le ménage et toutes sortes de choses « à faire ».
Oui j’avais décidé ça, mais lorsque j’ai ouvert mes volets… je ne pouvais pas ne pas profiter d’une belle journée comme celle-ci; donc aucune autre alternative que de profiter de la vie.
Après un bon déjeuner, j’ai préparé mon sac, pris mes raquettes, mon chien et je suis partie à la rencontre de la vie.
La question du moment était de savoir si la neige était présente dès le départ où s’il allait falloir chausser et déchausser avant d’avoir une bonne couche.
Je l’ai vite su et j’ai chaussé et déchaussé pendant un moment avant d’avoir une neige constante.
Les nuits ne sont plus assez froides pour pouvoir monter « à pied » sur une neige dure et c’est un peu galère de monter en s’enfonçant au-dessus du genou pour se retrouver ensuite sur une portion sans neige. Bref, c’est la joie de la saison, je ne vais pas râler, c’est comme ça.
Une fois la partie bien enneigée atteinte, c’est du bonheur, je monte sans me poser de question. Une pause de temps à autre pour regarder et c’est reparti pour le coin que j’adore le plus. Un coin habituel, un coin comme un coffre aux trésors, où l’on domine un vaste territoire.
J’ai eu l’immense chance de me retrouver environ à 2000m sans n’avoir croisé personne.
Une fois de plus, c’est un luxe  Je suis arrivée à l’heure où l’estomac réclame, où le mental a envie du casse-croûte. Je me suis installée sur la crête, et j’ai observé tout en mangeant le meilleur repas du monde.
Au loin les chamois faisaient la même chose que moi, un bouquetin aussi, alors qu’un aigle volait en contre bas.
Pas d’approche animale plus importante, mais ce qu’il y avait devant moi suffisait à me rendre heureuse et à me dire que j’avais bien fait de monter. Beauté, calme, grandeur, immensité, nature, comme présents du jour. De quoi me rendre heureuse et m’interroger sur l’envie de redescendre.
J’ai bien fait de descendre car le coffre à trésors s’est renversé largement tout au long de cette descente où je fus accompagnée par mon odeur préférée, celle que le soleil extrait des épicéas par l’action de sa chaleur. C’est une pure merveille.
Pour moi elle est agréable olfactivement et mentalement car elle est liée à plusieurs choses. Le soleil, la chaleur, la montagne. Autrement dit, lorsque je la perçois c’est que tout est bien.
J’ai fait une pause un peu plus bas et là le bonheur. Un aigle et une buse se disputaient ou plutôt une buse s’en prenait à l’aigle royal !!!!
Pendant que je les observais, je n’avais pas vu que j’étais observée par celui que je souhaite rencontrer à chacune de mes sorties, celui qui me fait rêver, celui pour qui je voue une admiration énorme. Le gypaète.
Il volait là, à quelques mètres de moi. C’était Véronika, la femelle  du couple du village. Elle a 16 ans. Elle venait juste de se baigner, ses plumes étaient encore toutes collées et pouvaient laisser voir ses bagues. Elle a pondu il y a quelques jours, ce qui nous offre la chance d’avoir encore un jeune cette année.
J’admire cet oiseau, sa rencontre m’a bouleversée il y a quelques années et mon attraction pour lui ne cesse de grandir.
Mercredi après-midi, j’étais la femme la plus heureuse du coin.
J’aime cette nature et elle me le rend bien…

 

****

 

buet 1

1- Le Buet, 3096m le sommet de la commune. Appelé le Mont Blanc des dames par les gros machos du coin au 18ème siècle. Aujourd’hui, on ne l’appelle plus comme ça, car les dames ont du répondant et les hommes ont évolué 😉 Pourquoi, j’ai l’impression de dire une bêtise 😆

 

****

 

32- Les Fiz

 

****

 

rouquin3- Pti rouquin

 

****

 

44- Audacieuse!  Prise de bec entre l’aigle royal et une buse.

 

****

 

gyp 15- Gypaète barbu. Véronika

 

****

 

gyp 26- Véronika.

 

****

 

57- Désolée, si près qu’elle ne rentrait pas dans l’objectif 😉

 

****

Publicités

79 Réponses

  1. Que de beautés tu partages ici. merci.
    Amitiés. Roberte.

    21 mars 2015 à 19:15

    • Merci Roberte. Je suis ravie que tu saches les apprécier. Combien ne voient que les « mauvaises » choses alors que nous sommes entourées par tant de belles choses.Belle semaine à toi.
      Amicalement.
      Val

      23 mars 2015 à 13:38

  2. Tu as bien raison de prendre le temps
    de voir toutes ces merveilles.
    Merci Val pour ces belles photos.
    Belle soirée.

    21 mars 2015 à 19:25

    • Merci de comprendre la chose Hervé et de ne pas m’en vouloir de ne pas aller plus souvent voir « ta » forêt. A bientôt, j’espère 😉
      Belle semaine à toi.

      23 mars 2015 à 13:40

      • Ce n’est pas grave, tu passes quand tu peux.
        Belle semaine à toi aussi.

        23 mars 2015 à 18:15

      • Merci Hervé

        25 mars 2015 à 10:10

  3. Guylaine

    Le ménage pouvait attendre, il fallait en profiter de cette belle journée.Je choisie la 2-4 -5 pour les photos.

    21 mars 2015 à 20:06

    • Le ménage a patiemment attendu et moi j’étais ravie, donc tout est pour le mieux 🙂
      Belle journée Guylaine

      23 mars 2015 à 13:41

  4. Quand le beau temps viens … mieux vaut profiter de la nature surtout après l’hiver

    21 mars 2015 à 20:34

    • Il faut dire que l’hiver fut excellent ici, je ne l’ai pas vu passer. Je profite toujours de tout au maximum 🙂 et là, je ne pouvais pas faire autrement.

      23 mars 2015 à 13:43

  5. cri

    coucou Val,
    Mais quelle bonne idée d’avoir écouté ta petite voix qui te disais de monter !!!! Ces instants de liberté et de bonheur ne se refusent pas !. Tes rencontres ont étés royales . Les portraits de Véronika (c’est joli ce prénom! c’est toi qui lui a donnée ? 😉 ) sont vraiment splendides.
    Merci pour ces superbes images .
    Passe un bon dimanche . Tu ne seras pas au magasin là ! et j’espère que le soleil saura te tenir compagnie .
    gros bisou et à plus tard

    P/S j’en ai oublié ta bannière !! encore une rencontre unique !! il ne manque plus que le petit prince 🙂 c’est magnifique♥

    21 mars 2015 à 21:11

    • Coucou Cri,
      Merci à toi.
      Non ce n’est pas moi qui ai baptisé Véronika. Comme les gypaètes font partie d’un suivi particulier dans un programme de réintroduction et de sauvegarde, tout est géré très sérieusement. Véronika vient d’un lâché en Suisse et s’est installée en couple à la sortie du village. Tous les ans on a un petit 😉 héhé il va bientôt naitre.
      Hier, non je n’étais pas au magasin et le soleil n’était pas avec moi, mais ça ne nous a pas empêchés de sortir 🙂
      Je ne sais pas de quelle bannière tu parles car elle est aléatoire.
      Gros bisous Cri, à bientôt. J’attends ta féérie même si j’imagine qu’elle est bien différente de la mienne 🙂

      23 mars 2015 à 18:23

  6. Anne-Ma

    C’est vrai que le ménage pouvait attendre. C’est tellement beau 🙂

    21 mars 2015 à 21:40

    • Il aurait fallu que je sois folle pour rester enfermée 😉

      23 mars 2015 à 18:24

  7. geraritsmi

    Tu as bien raison de prendre le temps d’avoir le temps. Surtout pour nous rapporter d’aussi belles images.

    21 mars 2015 à 22:06

    • Merci. Je pars du principe que nous n’avons qu’une seule vie et qu’elle peut être courte, donc, ne jamais la gâcher 🙂

      23 mars 2015 à 18:25

  8. Val, tes photos sont magiques!
    Vrai…si je pouvais habiter en permanence où mon cœur se porte;..je serais comme toi, toujours là-haut, à tutoyer isards, vautours, gypaètes et marmottes….
    Tes photos, nous les découvrons et les aimons au moment où tu les mets, si c’est plus tard, qu’importe! On est si bien là-haut qu’il faut y aller dès que l’on peut!!
    Bisous

    21 mars 2015 à 22:11

    • Merci Mahina,
      Je sais que tu comprends ça. On est si bien dans le monde « sans monde » et surtout en haut. Je suis bien partout dans la nature, si bien que je fuis tout le reste. Heureusement que mon boulot m’empêche d’être une vraie sauvage. Je n’ose imaginer le jour où je ne travaillerai plus 😉
      Bisous, à plus tard.

      23 mars 2015 à 18:30

  9. Te lire est un véritable pl

    21 mars 2015 à 23:01

    • zut le clavier à dérapé, vive la technologie
      je disasi donc, te lire est un véritable plaisir, je m’y voyais sur ta crête, a partager ton repas avec des chamois et des aigles, cette semaine j’ai partagé le mien de repas avec une buse, mais c’était en ville, en région parisienne, je me demande ce qu’elle faisait là d’ailleurs, rien a voir avec tes paysages, mais un peu de « nature » malgré tout, tu as bien de la chance, inutile de te dire « profites en » je crois 🙂
      Merci de ce moment de partage.

      21 mars 2015 à 23:06

      • Je suis heureuse de partager ça avec toi si tu apprécies, surtout si tu vis dans un milieu bien différent du mien. Je sais que j’ai de la chance et tous les jours je me le dis.
        On remerciera la buse de t’avoir offert un peu de nature lors de ta pause 😉
        je crois que si je vivais en ville, enfin si je tentais de survivre en ville, je m’accrochais à la moindre trace de nature. Ce qui est génial, c’est que tu le remarques, car beaucoup de personnes citadines ne verrait même pas la buse qui t’a tenue compagnie. Remarques, ici, il y a des gens qui ne lèvent jamais le nez en l’air et ne savent pas ce qui les entoure.
        Belle semaine à toi, à bientôt.

        23 mars 2015 à 18:36

      • oui c’est vraiment un plaisir, quant à la nature elle est ce qu’elle est par chez nous, pas vraiment respecté, papier, canettes et j’en passe, mais elle à le mérite d’être là et des efforts pour « dépolluer » sont fait malgré tout.
        oui tu as bien de la chance, c’est sur, pouvoir partir comme ça et se dire qu’après 2h de marche tu es déjà dans un autre monde, c’est plutôt bien je trouve.
        Les gens ne remarque rien ici, trop pressés à courir après je ne sais quoi, ou passer leur pause déjeuner dans les centres commerciaux, moi je vois des fleurs, des animaux, je fais des photos, chacun son truc, mais je préfère la compagnie des pigeon, cormorans et buses 🙂
        Merci pour tes jolies photos
        Bisoussssssssssssssssss

        23 mars 2015 à 18:44

  10. flodarom

    Bonsoir Val,
    Tu me fais envie avec cette histoire de chamois, d’aigle et de buse.
    J’ai un gros coup de coeur pour Véronika, tu as fais de très belles photos de ce gypaète barbu, que j’aimerai en croiser un, un de ces jours!
    Inutile de te dire de profiter des beautés de la nature, ça, tu sais faire, continue, profite à fond!
    Au fait, et ton frigo, qu’est ce qu’il en pense de ce vide qui l’habite hihihi
    Bises et bon dimanche.

    21 mars 2015 à 23:42

    • Coucou Martine,
      Héhé moi aussi ça me donne envie tout. Tu comprends que je ne peux pas rester enfermée quand tout ça m’attend dehors.
      Si tu savais comme ça été du bonheur de croiser cette femelle!! J’étais montée en haut dans le but de faire de belles rencontres et de m’évader, mais je ne m’attendais pas du tout à la voir à la descente dans ce secteur et surtout de si près. Rhooooo que la vie est belle 😉
      Il y a 8 couples dans les pyrénées atlantiques. Tu vois ce qu’il te reste à faire en attendant de venir voir ceux ici 😉
      Mon frigo était content du vide, ça lui permet d’être très propre et de se sentir léger de temps en temps.
      Belle fin de journée à toi, bisous.

      23 mars 2015 à 18:52

      • flodarom

        Coucou Val,
        Il faut avoir croisé un jour ces grands rapaces pour comprendre les choses, ça ne s’explique pas, juste on écarquille les yeux et on regarde.
        Je sais qu’il y a ou il y avait 8 couples de Gypaéte pas loin de chez moi.
        L’an dernier, un chasseur en a tué un, âgé de 14 ans et prénommé Benigno…. C’est honteux, juste monstrueux.
        J’aurais peut-être la chance d’en croiser un, un jour, mais pour le moment je me régale avec mes dizaines de vautours fauves, je sais où les trouver et je ne m’en lasse pas.
        Je suis capable, comme toi de rester assise des heures à les attendre, juste dans le bonheur de l’instant .
        J’ y ai amené une amie 😉 et elle n’attend qu’une chose, y retourner…. Mais oui, tu as deviné, c’est elle hihihi.
        Je crois qu’on fonctionne pareil toutes les trois …..
        Bisous

        25 mars 2015 à 22:09

      • Je vois tout à fait de qui tu parles 😉

        26 mars 2015 à 07:40

  11. Quelle majesté Véronika…Tu es tout près d’elle c’est magique…Dieu qu’elle est belle… C’est toujours un bonheur de te lire,de lire tes parfums,tes pas,tes ailes…Et voilà que la buse se chamaille avec un aigle!Ce bleu est superbe…Ton écrin accueille les plus beaux joyaux…Ce parfum d’épicéa tu sais aussi combien j’aime m’en imprégner,j’aimerais parfois ouvrir un petit flacon magique et le remplir de ce parfum pour m’endormir avec le soir…Quant au petit rouquin,je les aime ces petits écureuils et toi qui sait si bien photographier tu as réussi! ta dernière photo est de toute beauté,sans doute « ton âme est et devient ce qu’elle contemple » alors quelle belle âme…
    Très belle nuit à toi,à vous,à Louna…
    A bientôt dans le parfum des épicéas, le vol d’un rapace ou la naissance d’un bourgeon…une communication au delà des mots…

    21 mars 2015 à 23:45

    • Bonjour tite chamoise,
      Si tu savais comme j’aimerais trouver ce parfum en flacon, mais je pense qu’il ne pourrait nous apporter le même bonheur que lorsqu’il nous enivre naturellement. L’odeur serait là, mais il manquerait la sensation qui l’accompagne. Ce parfum, je l’aimerai si un jour je ne pouvais plus le sentir en réel, mais ça, c’est une chose inimaginable pour moi!
      Je ne m’imagine pas ne plus vivre ces instants là, ces instants font ce que je suis et sans eux, je serai une autre. Cette vie là est une belle vie et je sais que tu en connais les parfums et les sensations.
      Que de beaux jours nous attendent encore et encore 🙂

      25 mars 2015 à 10:18

  12. Grande série, Val, et les photos de Gypaète barbus… très impressionnantes!!

    22 mars 2015 à 00:26

    • Merci Isabel,
      J’avoue que les rencontres avec lui me touchent particulièrement. Une chose « magique ».
      Très belle journée à toi.

      25 mars 2015 à 10:19

  13. fabuc

    Waouh !!! Superbe prise du gypaète ! Merci pour le partage. Bon dimanche 😉

    22 mars 2015 à 00:47

    • Merci. Un moment de bonheur 🙂 Belle journée à toi, dimanche est passé et je suis à la bourre, comme d’hab.

      25 mars 2015 à 10:20

  14. Bonjour Val,
    Je commence à prendre goût à ces escapades en montage, j’ai savourer ce repas frugal et adoré voir voltigé ce grand gypaète, tes prières ont été exaucé, elle t’a accordé une rencontre hors de l’ordinaire. Chouette!

    Bon week-end!

    22 mars 2015 à 04:49

    • Merci Anne,
      Je suis heureuse que tu apprécies la balade. C’est mon monde, celui qui occupe mon esprit et celui qui me fait avancer, loin du monde des humains. Belle semaine à toi, j’espère que le printemps donne des signes chez toi. A bientôt, bisous.

      25 mars 2015 à 10:23

      • Il est timide le printemps, mais on a espoir qu’il soit ici très bientôt! 😉 Bisous!

        25 mars 2015 à 13:34

  15. Bernieshoot

    Bonjour,
    tu prends le temps d’aller là haut et tu as bien raison

    22 mars 2015 à 07:48

    • Il faut savoir faire des choix en fonction de ce qui est important ou pas. Moi, je sais ce qui est important à mes yeux 😉
      Bonne journée à toi.

      25 mars 2015 à 10:24

  16. Bonjour Val.C’est toi qui as raison car prendre le temps de se faire plaisir par des petits bonheurs simples et naturels,ça vaut tous les trésors du monde.J’adore tes photos de montagne,de ciel bleu uniquement troublé par la guéguerre entre la buse et l’aigle royal.J’aime beaucoup le p’tit rouquin avec sa pomme de pin et le Gypaète barbu,des rencontres habituelles pour toi mais toujours exceptionnelles malgré tout.
    Bon dimanche.Bisous.

    22 mars 2015 à 09:54

    • Bonjour Andrée,
      Des rencontres habituelles comme tu dis, mais qui me touchent toujours, que je trouve toujours merveilleuses. J’aime faire la démarche qui me permet de voir tout ça. Plus ça va, plus je suis bien dans ce monde là 😉
      Gros bisous, Andrée. J’imagine que le printemps te donne le sourire 😉

      25 mars 2015 à 10:28

  17. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    Val préfère les photos de montagne !

    22 mars 2015 à 12:09

  18. En te lisant j’ai déjà l’impression de respirer mieux. Merci 😉

    22 mars 2015 à 12:36

    • Alors prend une grande inspiration. Si seulement ça pouvait être vrai 😉
      Si déjà ça te donne un instant de bien être, c’est déjà gagné 🙂

      25 mars 2015 à 10:31

  19. Bonjour douce Val, que du bonheur, une autre balade de rêve, tout est si beau, ces moments sont tellement spéciaux, il faut en profiter au maximum! Merci pour ce merveilleux partage! Bise et bon dimanche tout doux!

    22 mars 2015 à 17:39

    • Bonjour Maria-Lina,
      Je profite et ça tu le sais. On a qu’une seule vie et je sais combien elle est précieuse, tout comme tu le sais. A très bientôt au pays de tes douceurs 🙂
      Belle journée à toi, bisous.

      25 mars 2015 à 18:19

  20. bonjour,
    des emotions , et des mots qui me ravissent, on ne parle pas des photos du nectar , merci et bravo..
    bises

    22 mars 2015 à 18:07

    • Merci à toi Christophe. Je suis vraiment heureuse de pouvoir partager tout ça avec les « connaisseurs » 🙂
      Bises, à plus tard ici ou là

      25 mars 2015 à 18:21

  21. Coucou Val,
    Roo mais tu n’as pas à présenter d’excuses, je comprends ! Je te promets, je comprends !
    Bon, tu m’énerves, tu m’énerves et encore un peu, tu m’énerves !
    J’avoue que si j’aime ta montagne, cette fois, c’est sur le petit écureuil et sur tes rapaces que je m’arrête, et même que je bloque dirais-je !
    Woawwwwwwww, cette femelle Gypaète, simplement splendide ! Je reste là à l’admirer… alors je te laisse pour être juste avec elle et rien que ça !
    Merci et gros bisous

    22 mars 2015 à 18:26

    • Coucou Pascale,
      Détends toi, ne t’énerves pas, ce n’est pas bon 😉
      J’ai de grands ailés, mais toi, tu vas avoir une multitude de guêpiers dans peu de temps et je vais baver devant tout ça. Remarque, je bave devant pas mal de tes « bestioles » 😉
      Certaines de mes bestioles et de coins me manquent car il y a des endroits où je ne vais pas l’hiver à cause des avalanches (parois) et là, il faut encore patienter car là haut c’est loin d’être le printemps.
      Je crois que l’on est des gourmandes de vie 😉
      Bisous et bel après midi à toi. Ici, pluie.

      25 mars 2015 à 18:42

  22. Bonsoir Val
    Merveilleux partage que tu nous présentes magnifiquement. Le changement de saison est en train de s’opérer ! Il faut partir tôt pour les randos.
    Pour moi WE famille pour profiter à fond des précieux moments faisant suite aux changements de statuts récents. De femme, ma fille est maintenant mère 🙂
    Belle semaine à toi
    Bises
    Den

    22 mars 2015 à 21:43

    • Salut Den,
      Oh oui en ce moment la neige est spéciale. Dur béton le matin et soupe à peine quelques heures plus tard, mais bon, ça fait partie du jeu.
      Je comprends tout à fait que tu aies des moments bien spéciaux à vivre en famille en ce moment. Une belle continuité de vie s’opère dans ta famille et les statuts changent, même si celui de ta fille évolue, elle restera toujours ta « petite » 😉
      Belle fin de semaine à toi, bises.
      Val

      25 mars 2015 à 18:45

  23. toujours de magnifiques moments ….super tes photos bravo !

    23 mars 2015 à 10:43

  24. Tu as bien fait, pourquoi remettre au lendemain 😉 j’aimerais en faire souvent autant… Des vues à couper le souffle où roches et neige se marient à merveille 🙂 Adorable l’écureuil avec sa pomme de pin ♥

    23 mars 2015 à 19:46

    • Merci Danièle.
      J’ai la chance d’avoir 3 jours de liberté dans la semaine dont deux où je n’ai à m’occuper que de moi, donc, je m’occupe de moi en m’offrant ce qui me fait le plus plaisir 😉
      Étant lève tôt, je peux gérer les « corvées » les jours de boulot pour que le repos ne soit que plaisir 🙂
      J’ai découvert d’autres arbres à écureuils, j’irai étudier la chose de plus près bientôt 🙂
      Belle fin de journée à toi

      25 mars 2015 à 19:01

  25. Encore une journée riche, mais celle-ci, je dirais très riche !! Je suis là, à te lire, regarder tes clichés qui me laisse sans voix, j’imagine tous ces instants que tu as vécus et cela me rend heureux pour toi 🙂
    C’est clair que le ménage et les courses peuvent attendre…
    Plein de bisous ❤ à plus tard

    23 mars 2015 à 20:59

    • Je sais que tu es heureux quand je vis tout ça, mais tu le seras encore plus et moi aussi quand on les vivra ensemble ces moments là 😉
      Bisous ❤

      25 mars 2015 à 19:03

  26. Bonsoir Val
    Oh excuse moi mais mon cœur balance sur ce merveilleux Gypaète. Punaise de punaise….. Quelle photo, quel plané, quelle chance !!!!!
    Bravo et merci.

    23 mars 2015 à 23:32

    • Tu es polie mais ce n’est pas punaise de punaise que je dis quand je vois qu’il est là, mais ça, je ne peux pas le dire là 😉
      J’en passe du temps à essayer de provoquer la chance mais quand vraiment il s’approche comme ça, c’est merveilleux, comme un cadeau.
      Belle fin de journée à toi et contente de t’avoir fais dire punaise de punaise 😉

      25 mars 2015 à 19:09

  27. Coucou Val,
    Wouahh,ta série en vol est superbe.La montagne,les oiseaux et la cerise sur le gâteau un petit écureuil,tout ce que j’aime,tu m’as comblé avec cette série.Merci Val.
    Passe une belle journée et si tu peux allez la haut,vas y court.
    Bisous

    24 mars 2015 à 03:13

    • Coucou Cris,
      Contente de partager ces instants là avec toi. C’était vraiment une belle sortie, riche en émotions.
      A bientôt, bisous 🙂

      25 mars 2015 à 19:11

  28. Rhââ… tu me donnes à chaque fois envie de faire mon sac, et partir en balade! il me faut patienter le week-end, bien que maintenant le soir après le boulot, je peux reprendre mes petites sorties photos . J’hume l’air du temps, le printemps passe, comme toi, par mes narines.
    Magnifiques photos, j’admire.
    bonne semaine, @ bientôt Haude

    24 mars 2015 à 10:58

    • Merci Haude.
      On va vers une saison qui nous offre pas mal de possibilité, donc on a de beaux moments à venir en vue. Ces balades me donnent aussi l’envie de repartir le lendemain au lieu d’aller bosser, mais bon, le boulot a du bon, il me permet de me reposer pour être en forme mes jours de repos 😆
      Bises, à bientôt et belles balades à toi.

      25 mars 2015 à 19:14

  29. Jolis zozios !!!

    Comme toujours un beau texte bien servi avec de belles images …

    24 mars 2015 à 16:35

    • Merci Yannick,
      Il faut dire que la cage aux zozios est plutôt pas mal pour s’y balader 😉

      25 mars 2015 à 19:18

  30. naturesereine

    Tout de suite je pense à la chanson de Ferrat sur la montagne. Ha que dire de Veronika ! Mais en plus elle a les yeux rouges la demoiselle ! Je comprends ta fascination. Merci pour ce bel article je vais revenir petit à petit merci de ton passage chez moi malgré mon absence.

    25 mars 2015 à 10:00

    • Coucou Cathie, contente de te voir par là, j’espère que ça va bien pour toi et que tu vois bientôt la fin des cartons.
      Je suis accroc à cet oiseau 😉 et j’ai la chance de les voir voler de loin même lorsque je vais au pain.
      Bon courage, à bientôt. Bises.

      25 mars 2015 à 19:20

  31. Coucou Val, comme tu l’aimes ta montagne! tu me fais penser à la chanson de Jean Ferrat.
    Les photos du Gypaète barbu m’ont ravie et Veronika est très belle. Chouette, un petit en perspective! Cela me fait vraiment plaisir que la rétrintroduction de ce beau rapace ait si bien fonctionné. J’ai marché dans la neige avec toi et humé les bonnes odeurs, t’imaginant déjeunant au milieu de ton coffre aux trésors. Tu m’as bien fait rire avec ton petit 1 sur les hommes lol.
    Je te souhaite une bonne fin de semaine en t’envoyant plein de bisous de l’Aude où aujourd’hui il fait un froid de canard avec le vent.
    Atout bientôt cher Val pour de nouvelles aventures!
    chatou

    25 mars 2015 à 17:27

    • Coucou Chatou,
      C’est toujours un plaisir de t’offrir un peu d’ici pour raviver tes souvenirs qui sont liés à mes pas dans la montagne. Oui, c’est génial que la réintroduction fonctionne bien ici. C’est un des seul coin où ils ont un petit à l’envol à l’état sauvage tous les ans, mais ce n’est pas toujours évident de faire respecter certaines règles pour qu’ils soient tranquilles.
      J’espère que ça se radoucit chez toi, ce qui n’est pas vraiment le cas ici.
      Gros bisous, à bientôt.

      25 mars 2015 à 19:25

  32. orepuk

    En survolant les commentaires, je suis choqué, les femmes sont encore traumatisées par le ménage, l’homme à évoluer il participe, est-ce que Veronika fait le ménage ? alors. 😀

    25 mars 2015 à 19:59

    • Moi je ne le suis pas et bien sûr que l’homme participe ,enfin je l’espère pour celles qui en ont un au près d’elles au quotidien et s’il ne le fait pas, c’est qu’elles le veulent bien 😉
      un homme ça s’éduque 😆 rhoooooooo je plaisante bien sûr… 😉
      Chez les gypaètes, c’est la femelle qui domine alors leurs histoires de ménages … 😉

      25 mars 2015 à 20:35

  33. Vraiment superbes et magiques! Merci pour ce très beau partage

    27 mars 2015 à 00:10

    • Merci Vivien. Oui comme tu dis, magique est bien le mot 🙂

      2 avril 2015 à 11:28

  34. Que je t’envie Val mais ça, pas besoin de le dire, tu t’en doutes certainement 🙂 Superbe, c’est tout ce que je trouve à dire… La prochaine fois, passe le bonjour à Veronika de ma part et dis-lui qu’un de ces quatre, j’irai lui rendre visite, obligé 🙂

    Merci beaucoup Val, cet oiseau est magique, tu mérites largement cette rencontre et nous faire partager cet instant privilégié est vraiment sympa !

    Bises

    Seb

    31 mars 2015 à 02:02

    • Véronika vient d’avoir un poussin. Ça va faire du beau monde dans le ciel en plus 😉
      Pas de souci, je leur passerai le bonjour, car « ça pululle » dans le coin. Si un jour tu viens leur rendre visite, fais moi signe, ça sera un plaisir de te présenter ce petit monde 🙂
      Je ne sais pas si je mérite ces rencontres, mais je fais le maximum pour me donner la chance de les croiser. Pour ça que je suis contente d’aller bosser pour me reposer 😆

      2 avril 2015 à 11:33

  35. l’œil ‘rouge’ de véronika……..wahaaa!!! quel appareil utilises-tu pour ces SOMPTUEUSES photos? c’est peut-être noté qq part mais j’ai pas encore trouvé…..
    bises avant mon départ pour le pays de la lavande, demain 🙂

    6 juin 2015 à 10:09

    • Bonjour Malyloup,
      Oui cet oeil rouge, cette rencontre…j’en souris encore en y repensant 🙂
      J’ai un Nikon D5200 et un 500. Là, il faut dire que j’ai eu de la chance car elle est passée vraiment près de moi.
      Bon séjour au pays où les lignées dans les champs sont odorantes et d’une belle couleur. Profite bien 🙂

      6 juin 2015 à 17:21

      • merci tout plein pour toutes ces précisions, Val 🙂
        compte tenu de mon matériel perso actuel ( petit et compact car je ne me fais pas au réflex numérique après avoir adoré l’argentique….;-) ), je suis chanceuse car *la nature* met de merveilleuses vues à ma disposition et je suis la première étonnée des résultats 🙂
        quant à mon séjour provençal (après être passée par le Champsaur faire un bisou à mon amie d’enfance qui y vit depuis 30 ans), il se passe à escalader les escaliers avec mon petit-fils ds la maison qui l’a vu naître et qui se trouve au milieu de nulle part…..un régal!!!…même s’il pleut depuis mon arrivée (alors qu’il n’avait pas plu depuis 2 mois et demi! ma présence fait du bien à la végétation! rires!)
        à bientôt, Val, pour la suite en images….surtout les tiennes, au 500! 😉

        10 juin 2015 à 16:13

      • Profites bien de ton petit fils dans cette maison au milieu de nulle part 🙂
        Je crois que le meilleur matériel qui soit, est notre regard et notre mémoire. Tant qu’on a tout ça, on a tout ce qu’il faut pour être heureux et profiter de ce qui s’offre à nous.
        Belle journée à toi.
        Val

        12 juin 2015 à 07:24

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s