Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Réflexions, inspirations aux sommets

 

Je dis à tout le monde que je n’ai pas le temps. C’est faux!
J’ai le temps, mais je l’utilise et une fois utilisé, il n’en reste plus assez pour tout ce que j’aimerais encore pouvoir faire.
Je pense qu’il en est de même pour tout le monde. La différence est dans la façon de l’utiliser.
Moi, je l’utilise de façon à ne pas le gâcher et le plus possible en harmonie avec la nature. J’imagine un sablier et chaque grain de sable qui nous est donné pour construire notre vie, doit être, une fois tombé au fond de la partie basse du sablier, un grain de belle chose enrichissante.
Nous n’avons pas tous la même façon de nous enrichir.
Je vais partager quelques uns des grains de sables qui sont passés dans mon sablier lors de ces dernières vacances. Je vais les égrainer, petit à petit, infime partie de ces instants qui peuvent laisser sans voix ou simplement instants qui dessinent un sourire sans que l’on s’en rende compte.
Ne croyez pas qu’il n’y ait que des grains fluides qui coulent d’une façon régulière et facile, mais que nous apporte le fait de totaliser ceux qui coincent dans une journée?
Ça apporte de l’importance à ces choses que l’on aimerait gommer ou ne pas vivre, donc, oublions le grain de sable qui coince et totalisons tous ceux qui font que le temps s’écoule d’une belle façon.
Cette fois ci, on va prendre la direction d’un lieu que j’aime, qui à chaque fois, me laisse admirative devant la grandeur de ce que la nature peut offrir.  En plein été, c’est un lieu d’affluence, pire que le supermarché à 14 h un samedi 😉 et pourtant j’ai savouré la tranquillité du lieu.
Comment? en partant de nuit à 3h du matin.
Monter de nuit,  ce n’est que du bonheur qui éveille les sens d’une façon particulière, qui nous offre l’endroit en véritable élu privilégié et qui, une fois arrivés, nous permet d’assister au lever du soleil. J’aime cet instant qui se passe d’une façon séductrice.
Pas une apparition brutale, non! mais un soleil qui commence à éclairer intimement les sommets, qui fait rosir le Mont Blanc, qui réchauffe la pierre d’une lueur douce.
Ce n’est pas de la timidité de sa part, c’est juste l’envie de faire durer l’instant, de nous faire désirer sa venue.
Avec le relief, il peut jouer au malicieux et nous faire languir, mais c’est un plaisir que l’on aime vivre et après lequel on court tout en sachant qu’il ne s’agit que d’une étape dans l’art de savourer les choses.
Il y a eu plein de belles choses ce matin là, comme la saveur du café à partager, les reflets dans le lac, la baignade un peu plus bas dans une eau limpide qui donne plus l’impression de voler au-dessus d’un fond caillouteux plutôt que celle de nager.
Je n’aborde pas les regards de ceux qui ont partagé ces instants à mes côtés, ça aussi ça fait partie des belles choses.

 

1

1- Prémices

 

****

 

32- Délicatesse

 

****

 

113- Contemplation

 

****

 

74- Matières

 

****

 

85- Attente du rayon

 

****

 

46-Hotels paradisiaques

 

****

 

27-Couleurs des Aiguilles Rouges

 

****

 

128-Réflexion

 

****

 

solitaire9- Solitude

 

****

10 10-Pour l’instant, le Mont Blanc contemple encore les fleurs de loin…

 

****

 

911-Continuer sa route

 

****

la tente12- La tente (ordre de grandeur)

 

 *****

 

Publicités

72 Réponses

  1. Bernieshoot

    c’est une série somptueuse, la montagne comme nous l’aimons.
    je ne dis pas je n’ai pas eu le temps je préfère dire je n’ai pas pris le temps car oui chacun utilise le temps à sa façon

    23 juillet 2015 à 07:58

    • Merci. Tout est une façon d’interprétation. Je connais quelqu’un qui rêve de prendre le temps pour ne rien faire, mais ça, je ne sais pas faire 😉
      Bon week-end et pense à prendre le temps 🙂

      24 juillet 2015 à 14:30

  2. que te dire tout est si beau ! les paysages sont somptueux mais tu sais métrisé ton appareil à merveille ….le résultat est époustouflant ! bravo Val ….ce n’est pas comme moi qui ne fait plus rien (en photo !) manque de motivation !

    23 juillet 2015 à 08:25

    • Je te remercie Christian, l’endroit aide bien.
      C’est étonnant que tu manques d’inspiration. Ne cherche pas de sujet, prolonge simplement ton regard à travers l’appareil photo.
      Allez allez, regarde autour de toi 😉

      24 juillet 2015 à 14:33

  3. Les images et le texte sont magnifique,tu as raison il faut toujours conserver des instants à partager en petit nombre (2) belle journée !

    23 juillet 2015 à 09:37

    • Merci Jean-Claude
      J’aime le petit nombre (2) 🙂
      Bon week-end à toi.

      24 juillet 2015 à 14:36

  4. oh quelle belle promenade, Val! et sans ‘effort’ pour nous qui te lisons et te regardons! 😉
    pas vraiment de ‘canicule’ ds ton paradis, n’est-ce pas? c’est ce que j’aime en montagne: il y fait frais la nuit donc ton hôtel ‘mille étoiles’ est climatisé ‘naturellement’, quel luxe! 😉
    merci, merci pour ce partage et du temps que tu prends pour nous!!!
    bisous et douce journée, Val

    23 juillet 2015 à 09:43

    • Coucou Malyloup,
      Contente que tu apprécies sans faire d’effort et contente de faire l’effort pour toi. Entre nous, l’effort est une nécessité pour moi, c’est ma façon d’évacuer ce qui ne mérite pas de rester en moi, ou ce qui n’apporte rien.
      Les journées sont aussi chaudes qu’ailleurs, mais il est vrai que la nuit ici est réparatrice. Combien aimeraient sentir un petit vent frais leur parcourir l’échine une fois qu’ils sont au lit? C’est une chance que j’ai et que j’apprécie grandement.
      Cet été, la montagne souffre. Je n’ai jamais vu les arbres sécher ainsi, c’est triste.
      Une chose est sûre, c’est que les rapaces sont heureux avec cette chaleur, ils peuvent planer facilement 🙂 il y a du bon dans chaque chose.
      Belle fin de semaine à toi. Bisous

      24 juillet 2015 à 14:42

      • oui les rapaces sont heureux ici aussi, notamment avec ce chevreuil mort ds un champ (dont je te parlais en réponse à un de tes com’ chez moi) et qu’ils dévorent petit à petit (je n’ai pas pu déterminer de quoi le chevreuil est mort)
        idem pour les fourmis qui ont découpé et évacué le papillon mort de soif…..
        il y a un ‘ordre’ ds la nature dont nous, les humains perdons de plus en plus le mode d’emploi…..
        alors n’ayons pas peur de montrer la beauté pour ouvrir les consciences et participer ainsi à la pérennité des espèces 😉
        l’ouverture née de la contemplation du ‘beau’ me paraît préférable à la fermeture induite par la peur du ‘moche’……
        gros bisous à toi aussi et bonnes balades si tu peux 🙂

        24 juillet 2015 à 18:51

      • La nature est rude mais juste et c’est toujours dans l’instinct de survie que les animaux agissent, nous… nous sommes juste des rudes 😉
        La balade sera pour demain, le samedi, je bosse. Bisous.

        25 juillet 2015 à 14:33

  5. Merci pour le partage.

    23 juillet 2015 à 09:59

    • Un plaisir partagé est un plaisir qui grandit, alors tant mieux 🙂

      24 juillet 2015 à 14:44

  6. Absolument magnifique série très reposante.

    23 juillet 2015 à 10:04

    • Héhé, ça dépend pour qui c’est reposant 😉 Je plaisante. Heureuse que la sérénité des lieux t’atteigne.

      24 juillet 2015 à 14:47

  7. Grandiose et plein de sagesse, comme toujours …

    23 juillet 2015 à 10:09

    • Merci beaucoup. Sagesse, je ne sais pas, mais envie de vivre harmonieusement, oui 🙂

      24 juillet 2015 à 15:35

      • ça doit être ça le début de la sagesse alors 😉

        te souhaitant de très belles sorties dans la plus vaste harmonie !

        25 juillet 2015 à 12:25

  8. laurence délis

    Sans voix…

    23 juillet 2015 à 11:04

    • C’est aussi le langage que j’emploie face à tout ça. Il y a des lieux qui nous inspirent au silence, mais que ça veut dire beaucoup!

      24 juillet 2015 à 15:38

  9. J’adore revoir tout ça avec ton regard 🙂 Tes clichés sont superbes !!
    Et j’aime cette façon d’utiliser le temps 😉
    Plein de bisous ❤ à plus tard

    23 juillet 2015 à 12:37

    • Merci 🙂
      J’aime aussi cette façon d’utiliser le temps, et je trouve qu’on l’utilise à merveille 😉
      Vivement que le temps soit avec nous et que l’on puisse en profiter énorrrrrrrrmmémenttttt 🙂
      Bisous ❤
      Je bosse à fond là 😉

      24 juillet 2015 à 15:45

  10. oui: c’est grandiose… oui: ça laisse sans voix… oui: je comprends bien que ce n’est que du bonheur 🙂

    23 juillet 2015 à 12:38

    • Exactement. Il n’y avait rien à enlever, ni a ajourter ce jour là 🙂

      24 juillet 2015 à 15:47

  11. Cette façon d’utiliser le temps est sans doute une des meilleures qui soit

    23 juillet 2015 à 13:22

    • Pour moi, en effet c’est la meilleure, mais d’autres ont leur façon à eux et ça les rend heureux 🙂 Je crois bien que la meilleure façon est celle qui nous rend heureux.
      Bon week-end à toi et utilise bien ton temps 😉

      24 juillet 2015 à 15:50

  12. Trés belle série d’image,de toute beauté

    23 juillet 2015 à 14:08

    • Merci, je suis heureuse que ça te plaise. L’endroit est magnifique et je me régale à chaque fois que j’y retourne.
      Bon week-end à toi 🙂

      24 juillet 2015 à 16:01

  13. Texte magnifique et où l’on sent la sérénité. Tu ne gaspilles pas ton temps, tu l’utilises pleinement, en toute conscience et avec jouissance. Tu as raison de te lever si tôt, de prendre la route et le chemin ; ils mènent au bonheur d’être là, au bon moment, en toute simplicité. Un grand merci pour ce partage. Si le texte est une bouffée d’air frais, les photos elles sont enivrantes ! 🙂

    23 juillet 2015 à 14:19

    • Merci Soizic.
      J’aspire vraiment à la sérénité. Je pars du principe qu’un verre à moitié plein c’est mieux qu’un verre à moitié vide 🙂 et la simplicité, c’est la clé de tout.
      J’ai vu que tu as publié de bien belles escapades, mais je me garde ça pour le jour où j’aurai un peu plus de temps, alors, à très bientôt 🙂

      24 juillet 2015 à 16:38

  14. mahina

    Dans ton texte et dans tes photos, je me retrouve, le regard dans mes montagnes, à savourer, et quand dans la descente, je croise ceux qui montent, je me dis quel dommage pour eux….j’aime le silence, seule ou dans l’amitié, j’aime ces instants que la montagne nous offre en nous dévoilant ses richesses, en flore et en faune, ….J’aime tes photos….

    23 juillet 2015 à 14:43

    • Coucou Mahina,
      Je suis heureuse de te voir par là. Je sais que tu comprends, que tu connais tout ça. L’émotion que nous apporte la montagne est difficile à décrire, elle se vit tout simplement.
      J’espère que tu as bien profité ces derniers temps et que tu as bien baladé tes pinceaux 😉
      A bientôt Mahina

      24 juillet 2015 à 16:52

  15. Bon jour Val,
    J’imagine que chacun utilise son temps comme il le souhaite, et j’espère vraiment que personne n’a la sentiment de gâcher son temps, ce serait trop triste.
    Pour certains, c’est d’être dans la nature qui est ce qui leur convient, pour d’autre c’est d’être en ville, avec des amis, dans des fête, chez soi, en bord de mer, sur un bateau… que sais-je encore. Mais j’espère vraiment que chacun vit le temps qui lui est offert en en profitant au mieux avec ce qu’il est.
    Alors, tu vis ce que tu aimes, et j’en suis heureuse pour toi, et je ne crois pas que tu ais à t’en justifier.
    Très belle randonnée que tu nous offres au travers tes clichés avec un gros coup de coeur pour les hôtels paradisiaques.
    Biz et belle fin de journée

    23 juillet 2015 à 15:54

    • Coucou Pascale,
      Ce qui est triste, c’est que je connais des personnes qui s’ennuient, qui ne savent pas voir la valeur du temps qui leur est donné, mais ça, c’est difficile d’ouvrir les yeux aux personnes dans cette situation. Peut être leur faut-il du temps pour s’en rendre compte…
      Je me suis régalée sur cette sortie et ça me fait super plaisir de pouvoir la partager ici.
      Bisous, à bientôt.

      24 juillet 2015 à 16:58

  16. Coucou Val, tout est superbe, le texte avec tellement de vérité justement exprimé et avec beauté, et les images à couper le souffle (les réflexions sont somptueuses!!!). Encore une fois merci de nous livrer la montagne dans toute sa splendeur et sa simplicité et de te lever si tôt pour notre plus grand bonheur. Une série qui m’apporte une parenthèse à ma vie en banlieue parisienne.Des grosses bises

    23 juillet 2015 à 17:23

    • Je suis vraiment heureuse de t’en faire profiter Sophie, surtout que le lieu est fabuleux. Je n’ai pas de mérite à me lever tôt pour ça car pour moi, c’est un plaisir supplémentaire. Imagine une paire d’yeux qui sont en face de toi en pleine nuit et tu découvres qu’il s’agit d’un cerf à l’instant où tu démarres ta balade 😉 ça promet de belles choses dès le début.
      Bientôt la vie à la campagne pour toi, youpi!
      Bises, à bientôt.

      24 juillet 2015 à 17:04

      • Ah oui cette rencontre a due être terrible mais je ne sais pas si j’aurai pas poussé un poussé un petit cri quand même 😉 oui j’ai hâte de changer d air. Plus qu’une semaine mais d’abord la corvée des cartons. Bisous

        24 juillet 2015 à 17:12

  17. Elle est tout simplement merveilleuse ta série,
    c’est un plaisir de découvrir la montagne de bonne-heure
    le matin sans touristes perturbateurs, tu as fait une plaisante
    rando, félicitations Val, j’aime tes photos et surtout les reflets….
    Belle soirée à toi.

    23 juillet 2015 à 17:59

    • Merci beaucoup Hervé,
      Il faut dire que le lieu est particulièrement beau.
      Le problème c’est qu’à force de me régaler comme ça en montagne, je n’attends qu’une chose, c’est y retourner 😉 mon patron ne voit pas la chose comme ça, dommage 😉
      Bon week-end à toi

      24 juillet 2015 à 17:08

  18. naturesereine

    Bonjour toi la vagabonde, tu nous as ramené des clichés d’exception du grand sablier de la vie, de sacrés grains, des tonnes de grains en fait 🙂 et de si jolis coloris pour un si bel univers, merci à toi, merci à la vie. bises

    23 juillet 2015 à 17:59

    • Merci Cathie,
      Je suis particulièrement contente de partager ces petits grains avec toi.
      J’ai survolé ton retour dans le moyen âge, un monde particulier aussi 😉
      Oui, on peut dire merci à la vie et c’est une chance de s’en rendre compte.
      Passe un bon week-end, bises.

      24 juillet 2015 à 17:11

  19. flodarom

    Bonsoir Val,
    Quelle bonne idée de partir de nuit, tu nous fais profiter de ces moments magiques par la même occasion.
    Voir le soleil se lever sur les sommets doit être un moment très fort, et camper sur place , ça fait rêver.
    J’aime ta comparaison avec le sablier, il faut profiter de chaque instant.
    Très belle série et ces lacs, c’est magnifique.
    Bises

    23 juillet 2015 à 21:51

    • Bonjour Martine,
      Merci.
      Partir de nuit, c’est génial, j’aime. Tu découvres un monde vraiment différent et puis, luxe suprême tu en profites avec qui tu veux, tu ne croises personnes mis à part cerf, bouquetins et va savoir quoi encore 😉
      Je suis au boulot, et je m’y vois à nouveau là haut.
      Bises, passe un bon week-end.

      24 juillet 2015 à 17:16

  20. fabuc

    Quelle courage d’être aussi matinale ! Je crois que pour en faire autant, il faudrait que je ne me couche pas… et pourtant je sais ce que je manque 😦 Allez promis, je tente la chose un matin. Merci pour ces superbes images. Bonne nuit et bonne fin de semaine 😉

    23 juillet 2015 à 23:55

    • Ce n’est pas du courage pour moi, c’est une façon de me faire plaisir car je sais ce que donne une sortie de nuit 😉 je suis capable de me coucher avant les poules pour me lever à 2h.
      Fais gaffe, tu as promis, j’attends de voir le résultat 😉
      Bon week-end à toi s’il commence ce soir pour toi.
      Bises.

      24 juillet 2015 à 17:20

      • fabuc

        Oui, je me doutais bien qu’en écrivant ça quelqu’un allait relever… Y’a plus qu’à !!! Les vacances m’en donneront peut-être le courage… ou pas…

        25 juillet 2015 à 23:57

  21. danielle

    merveilleuses photos et des mots qui nous emportent avec toi à travers l’écran. http://aufildesimages.eklablog.com/

    Danielle

    24 juillet 2015 à 07:53

    • Merci Danielle.
      Je suis contente que tu apprécies la balade 🙂

      24 juillet 2015 à 17:21

  22. ….Joile Val…
    Je viens un peu tard …juste avec les grêlons,le déluge,l’ouragan,,trempée de la tête au pieds,avec la bonne idée de mettre ce matin ma literie au soleil du dehors avant de monter!!!
    je me sèche et alors je prends le temps de lire tes mots,de voir que tu peux te lever à 3h du matin,ou ne pas te coucher alors?,alors qu’avant 6 je ne peux pas…Mais auj j’ai voyagé avec un compagnon papillon sur mon sac à dos,papillon auto stoppeur…Et quand je vois ce que tu nous offres là en te levant à 3 heures,cette grandeur,cette pure merveille sur laquelle on ne peut mettre des mots et bien je me sens bien petite!Tes photos sont lumineuses,pures,fraîches…Et ensuite tu redescends à la boutique…?!
    J’ai pensé à toi ce matin en souriant quand un de ces gros 4×4 hollywoodiens!!!avec deux hommes à bord et trois femmes chapeautées et « foulardées » de soie étaient accrochées à la barre dans l’habitacle à ciel ouvert,et se sont arrêtés alors que je remontais de ma grange pour me demander comment aller au….restaurant (c’est un refuge!!!!) du Pré Mollard…je leur ai indiqué où poser leur « engin » et par où monter mais « no no ils devaient aller avec le 4×4!!!!!!!!!!! »pas poser le 4×4 sur le parking du supermarché comme tu le dis(car c’est cela en ces temps la montagne en ce moment et je t’avoue que…tu sais bien…)…Ils sont donc partis avec leur 4×4..C’était à la fois comique et à la fois cela me mettait en colère que cet engin là dans ces lieux et ces personnes qui ne voulaient pas utiliser leurs jambes pour aller au Restaurant!
    C’était un petit clin d’oeil…Ton « restaurant à toi » est un pur bonheur avec le souffle de ton corps et les pas de tes jambes….

    A bientôt jolie val…Caresses à Louna…

    24 juillet 2015 à 17:20

    • Coucou Pascale,
      Oups bien dommage pour ta literie 😦 les orages sont les vainqueurs ces jours. Mardi je suis partie avec Lo pour installer notre hôtel sous les étoiles, mais nous n’en avons pas vu la lueur et nous n’avons même pas fini d’installer notre toit. Heureusement, nous avons regagné la voiture avant que la furie du ciel nous touche. Nous avons été chanceuses ce soir là et dans un sens ça nous a bien fait rire.
      C’est bien de faire du covoiturage avec un papillon 😉
      Oula lorsque je me lève à cette heure là, je me couche avant les poules!!! sinon je ne serai pas reposée pour monter et ensuite pour redescendre.
      Mr hermine et moi avons la chance de dormir quand il le faut sans à avoir à se poser de questions. On arrive à vivre au rythme de vie qui convient à celle que l’on mène.
      Pas de travail lorsqu’on fait ce genre de chose et le soir en rentrant, on dort bien 🙂
      Je souris en pensant aux 4x4istes, leur repas n’aura pas la même saveur que si leurs jambes avaient fonctionné et creusé leur estomac, mais bon, chacun ses plaisirs.
      Moi, que j’aime le pain, le fromage tiré du sac que l’on déguste assise sur un rocher.
      Je te laisse, je suis au travail, et entre les phrases que je t’écris, je viens de parler de fleurs avec une mamie amoureuse de la nature et l’heure de remonter chez moi approche.
      Belle soirée à toi.
      Pour l’instant les nuages gonflent comme une belle chantilly maison au-dessus des sommets.
      Je me sauve, à bientôt Chamoise

      24 juillet 2015 à 18:38

  23. Bon jour Val ! Je viens de savourer une à une tes splendides photos, et j’ai eu du mal à les abandonner pour venir te faire un p’tit coucou ici, un grand merci de nous faire partager quelques-uns de tes grains de sable, je ne doute pas qu’il y en ait eu beaucoup d’autres … ! La balade a été magnifique, bisous Val et bon dimanche, à bientôt …
    PS J’allais oublié de signer … Béa, une cousine de pot de c… hi hi hi …

    26 juillet 2015 à 13:02

    • Merci Béa, je me suis régalée comme toujours lors de cette sortie et c’est avec plaisir que j’en partage quelques brides. Je suis toujours sous le charme de ce lieu. En effet, ces grains de sable, ces étincelles, il y en a plein, mais pour en avoir il faut vivre et c’est qu’il reste peu de temps pour le pc. Je partagerai tout ça au fil du temps ma « cousine » 😉
      Gros bisous et belle fin de semaine à toi

      31 juillet 2015 à 07:45

  24. Un pur régal que de passer par là !
    Tes clichés ne sont que merveille pour les yeux et la tête !
    Vous avez profiter , c’est super , il faut savourer chaque jour qui s’offre à nous !
    Bisous copine , vivement mes vacances , cela commence à être un peu long , comme le choix !
    Pyrénées ou Bretagne ………… !

    26 juillet 2015 à 17:36

    • Héhé maintenant je connais ton choix 😉
      Le lac blanc, c’est une merveille (avant que la foule arrive par le téléphérique! ) c’est pour ça qu’il faut en profiter tôt, comme ton ti lapin 😉
      Bisous à plus tard.

      31 juillet 2015 à 07:47

  25. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    Le lac et les montagnes : sublime décor !

    27 juillet 2015 à 10:34

    • Pas besoin d’aller à des milliers de kms, la beauté est souvent proche

      31 juillet 2015 à 07:47

  26. Coucou Val,
    De superbes paysages comme d’habitude.Je vais m’éloigné un peu de mon blog jusqu’à fin Août,j’essaierais de passer de temps en temps.
    Continue de nous faire rêver et prend soin de toi.
    Bisous

    27 juillet 2015 à 17:47

    • Merci Chris,
      Profite bien mais ça je sais que tu connais la valeur de ces instants 😉
      Bisous à bientôt.

      31 juillet 2015 à 07:49

  27. Coucou Val,

    Ils sont bigrement chouettes les hôtels par chez toi, rien à voir avec ces chambres à 5 ridicules étoiles où la vue se résume à la piscine et au bar 😦 (le bar ici je sais pas mais la piscine woaw :))

    Un endroit grandiose et sauvage comme je les aime, bravo la courageuse (moi je redescends à l’heure où tu montes ;)).

    Vivement le prochain grain de sable enchanteur…

    Bises

    Seb

    27 juillet 2015 à 23:32

    • Salut Seb,
      Ah ouiiii , ça c’est de l’hôtel!!! On peut m’offrir un cinq étoiles, il paraîtra bien fade par rapport à ceux que je fréquente (même mon simple sac de couchage vaut bien plus 😉 )
      Je ne suis pas courageuse, je suis simplement gourmande de bels instants. Fais mon me lever à 2h du mat pour aller voir la Tour Eiffel et tu verras la tête de mon courage 😆
      Bon week-end à toi.
      Bises

      31 juillet 2015 à 08:00

      • Le coup de la Tour Eiffel m’a bien fait rire, j’imagine en effet très bien 🙂

        Bon week-end également Val.
        Bises
        Seb

        31 juillet 2015 à 23:42

  28. rebonjour,
    on ne slasse pas pas de tes photos et christine n’arrete pas de m’en parler et de me dire on le fera aussi et attention quand elle dit …. elle ne lache pas..
    une beauté à l’état pur
    bises

    2 août 2015 à 22:21

    • Alors puisque Christine a dit 😉 vous vous régalerez c’est sûr, mais il faut vraiment y aller tôt pour éviter la foule qui prend le téléphérique et avoir ce petit paradis plus « égoïstement » 😉
      Bises

      7 août 2015 à 11:36

  29. Oupsss , j’arrive un peu tard pour te laisser un commentaire tout a été dit , splendeur de ton écrit et de très belles photos en prime pour tout ça Merci !!!!!
    ps/ je file rejoindre ma plus jeune fille pour un café gourmand , bon je sais c’est as raisonnable mais je savoure ma liberté

    6 août 2015 à 14:39

    • Oups moi aussi j’arrive en retard et j’espère que le café gourmand fut bon. Le raisonnable, ça va bien un moment 😉
      Ça y est tu es libre?
      Bises Maguy

      7 août 2015 à 11:37

      • Si libre veut dire vivre sans un centime à la fin du mois alors , Oui je le suis 👿

        7 août 2015 à 16:14

      • je pense que cette liberté a un goût auquel tu ne t’attendais pas, comme beaucoup!!

        10 août 2015 à 06:32

  30. Magnifique !

    7 août 2015 à 13:01

  31. Plus je te lis et plus je me rends compte que l’on partage une certaine philosophie par rapport à la nature. On se sent bien seul parfois à penser la nature d’une autre manière que le troupeau…
    On se sent bien seul à s’émerveiller devant un nuage, un papillon qui butine, une lumière sur un pan de roche, le vent qui souffle dans les feuilles, une fourmi qui tire un morceau de bois, un oiseau qui pépie et s’envole plus loin, le son de l’eau qui ricoche sur les cailloux et la berge…
    Seul peut-être ou à deux hihi, mais quelle privilège avant nous de voir tous ces êtres vivre, toutes ses émotions que la nature offre…Et peut-être vaut-il mieux être un groupe restreint pour que la nature reste le plus longtemps tranquille ou alors soyons plus nombreux à la voir mais intelligemment en la préservant et en la laissant en paix.

    Belle journée à toi l’ancolie des montagnes :).

    7 août 2015 à 13:37

    • Je ne suis pas défaitiste, mais j’ai plus confiance au groupe restreint qu’à une masse importante de personnes qui saura la voir et la protéger.
      Il faudra du temps pour que les choses envers la nature s’arrange, mais l’argent, le pouvoir passe depuis bien des temps avant tout ça et c’est pour ça que je suis bien le plus loin de tout ça et au plus près de la nature (comme je peux).
      Bonne semaine à toi 🙂

      10 août 2015 à 06:36

      • Je suis de ton avis. C’est ce qu’on se dit avec mon ami…La masse c’est un peu le danger…
        Oui le pouvoir et l’argent ont la main mise sur tout. C’est bien triste de voir que l’humain dans son ensemble soit si mauvais au final…
        Tu as bien raison. Moi aussi j’essaie de me protéger comme je peux de tout ça mais je t’avoue que j’ai bien du mal et que ça joue sur pas mal de choses…
        J’espère comme je te l’ai dis un jour être dans un endroit de nature et paisible.
        Je m’accroche à la faune des alentours pour ne pas perdre pieds…
        Bonne semaine à toi!

        10 août 2015 à 09:47

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s