Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Sentier

****

On prend un sentier de plus, qui monte, qui nous emmène où nul ne va.
Sentier qui mène pour découvrir les montagnes du quotidien sous un autre angle.
Sentier qui nous propulse face au vide, face à la grandeur.
Sentier du bonheur, sentier perdu, sentier chaleur.
Nos pas en avant, toujours.
Ce n’est pas une recherche, c’est une approche.
Marcher, avancer en soi.
Que de pas pour enfin être soi, pour refuser ce qui n’est pas.
Au fil des pas, les apparences s’estompent, la réalité se dessine.
Au delà du plaisir des lieux, des yeux, un plaisir bien plus profond est au rendez-vous.
Il faudrait être folle pour le fuir et aller où il n’est pas 🙂

****

 matin à la mollet1- Un matin à sa façon

 

****

 

42- Grande Astrance

 

****

 

23- Dernier arbre

 

****

 

34- Face à la Méridienne

 

****

 

 

Sans titre-15- Perdue dans la prairie…

 

****

 

66- Grandeur

 

****

 

pano7- Le cirque

 

****

Seules les pensées que l’on a en marchant valent quelque chose. (Nietzsche, Crépuscule des idoles)

****

Publicités

56 Réponses

  1. Bernieshoot

    C’est grandiose au bout de tes pas

    31 juillet 2015 à 07:54

  2. tu nous donnes des bols d’air incomparable ! merci pour toutes ces photos où l’évasion est garantit !

    31 juillet 2015 à 09:11

    • Ce sont des lieux, des ambiances que j’aime et dont j’ai besoin alors, si en les partageant ça peut faire plaisir, ça leur donne encore plus de valeur 🙂
      Bon week-end Christian

      1 août 2015 à 07:23

  3. Un souffle de liberté.

    31 juillet 2015 à 09:16

  4. Toujours de jolis mots pour accompagner tes magnifiques photos… que dire de plus si ce n est que l on avance mieux et que l on va plus loin, lorsque 2 autres pas se glissent à côté des siens…

    31 juillet 2015 à 11:31

    • Merci Gwlad.
      Oui tu as raison, et qu’il est bon de voir dans un autre regard tout ce que tu ressens lorsque tu admires ces paysages.Comme un écho à soi même…
      Bon week-end à toi et j’espère que la mélancolie d’un jour gris est passée pour toi 😉

      1 août 2015 à 07:32

      • Bon week end à toi aussi.
        La vie est faite de nuances de gris 😉 et c est ainsi qu’ elle se pare de milliers de couleurs. Comme un arc en ciel, La vie est belle !

        1 août 2015 à 11:59

  5. Cette phrase de Nietzsche m’arrange bien… mais bon il ne dit pas non plus que tout ce qu’on pense quand on marche vaut la peine!
    Encore et toujours de belles photos 🙂

    31 juillet 2015 à 12:39

    • Merci Geneviève 🙂
      Entre nous, Nietzsche n’a pas toujours dit des choses qui valaient la peine.
      Marchait-il à ce moment là?
      J’aime mes pensées lorsque je marche, c’est un peu un grand nettoyage. La marche, le sport sont l’hygiène du corps et de l’âme (pour moi)

      1 août 2015 à 07:37

  6. it is always so interesting to see your fabulous nature. I know the feeling of walking past the last tree going to the mountains. Very nice photos Val!

    31 juillet 2015 à 12:41

    • Bente thank you ,there is much in common between your nature and mine.
      The sensations that walking brings are borderless .
      Good day to you

      1 août 2015 à 07:41

  7. naturesereine

    Je découvre cette grande astrance avec grand plaisir, (et le reste aussi évidemment) bouffée d’oxygène merci Val bises

    31 juillet 2015 à 13:28

    • C’est une belle fleur la grande astrance. Elle pousse en altitude et peut être avec un peu de rose. A bientôt Cathie, bon week-end , bises.

      1 août 2015 à 07:46

  8. Ce voyage me fait repenser à ces petites fées qui volaient près de la cabane 😉 Je suis heureux d’en avoir vu cette année ! J’adore les images que tu as su capter ! Con cernant le « bipède » il se sent tout petit dans cette Grandeur 😉
    Plein de bisous ❤ et à plus tard 🙂

    31 juillet 2015 à 13:28

    • Moi aussi je pensais aux fées et c’est fou ce qu’elles peuvent être belles. On saura où les retrouver une prochaine fois, en regardant d’où l’on vient 😉
      La grandeur n’est pas forcément dans la taille.
      Le Tenneverge aurait-il trouvé plus grand que lui dans mon cœur?
      rhoooo c’est mignon ça 😉
      ❤ bisous et j'aime bien car je peux dire à "ite"

      1 août 2015 à 07:53

  9. mahina

    ah oui… si nos chaussures de rando avaient la parole..mais je préfère leur silence qui accompagne celui de mes pensées!!

    31 juillet 2015 à 13:42

    • Moi aussi Mahina car il y a des lieux où le silence s’impose 🙂
      A bientôt

      1 août 2015 à 07:54

  10. ….Un beau sentier qui nous emmène dans ta lumière,à côté de tes pas,de vos pas,dans ta Grandeur des cimes… Ce « dernier arbre » cette petite maison dans cette grande et belle prairie,la lumière de tes photos;tout est beau…;L’homme des cimes est tout petit!immergé dans cette grande déesse mais son regard voit loi,son regard est grand ouvert!
    Et cette pensée résonne….
    Merci…

    Beau we belle Ancolie bleue comme le ciel…

    31 juillet 2015 à 17:12

    • Coucou Pascale,
      Heureuse que tu entendes l’écho de nos pensées. Ce jour là, nous avons croisé le vol magique des ascalaphes, une féérie.
      Je te souhaite un bô week-end, le soleil doit revenir demain. Qu’il illumine tes pensées 🙂

      1 août 2015 à 10:13

      • Des Ascalaphes en haute Savoie? C’est magique! Je ne pensais qu’on les trouvait que plutôt dans le sud,les Alpes de haute Provence (la seule fois où j’ai pu en voir une!),en Corse….
        Oui demain le soleil mais j’aime aussi le gris d’aujourd’hui…
        Bo we à toi,à vous…vos pas mêlés m’enchantent et me redonne « foi » en le partage d’une vie à deux belle et respectueuse…

        1 août 2015 à 10:35

      • C’était la deuxième fois que j’en voyais ici. Christophe a également un coin chez lui, donc, tu vois, tu as toutes les chances d’en voir aussi dans tes montagnes.Il faut un versant particulier et plein de choses qui se coordonnent, mais ouvre bien l’œil. Je suis au travail mais j’ai la tête ailleurs 🙂
        Garde en tête que devant les belles choses arrivent.
        Aujourd’hui, s’il n’est pas bon, sera du passé demain, donc vive demain .
        Belle journée à toi 🙂

        1 août 2015 à 10:46

      • Alors tu as la tête ailleurs!!! Je m’en doute bien!
        Merci pour les ascalaphes je suis vraiment surprise mais j’ouvrirai encore plus grands mes yeux!
        Dis moi le papillon qui a fait le chemin avec moi posé sur mon sac à dos sur la photo de mon blog sais tu quel est son nom?Je l’ai presque embrasser tant quand j’ai posé mon sac il est resté là à qq centimètres de mon visage quand je l’approchais…
        Oui je sens que je lâche des choses et que tout semble se dessiner encore en teinte aquarellée mais au fond de mon coeur je sens que demain…je t’écrirai..Et quand on lâche simplement en vivant sa vie telle qu’elle se présente et bien tout est plus léger…mm ce qui paraît « dramatique » devient léger…je lisais hier « il n’y a pas d’obstacles,il n’y a que des occasions »…
        A très vite en privé pour des mots…

        1 août 2015 à 11:02

  11. la numéro 4 est géante ! mais elle le sont toute, à quand un livre ? 😉
    sérieux …
    mais bon y’a des endroits qu’on veut peut être préserver de la publicité 🙂

    31 juillet 2015 à 17:45

    • Merci à toi. Un livre? je ne sais pas si j’en ai les capacités et pour l’instant, j’avoue que le temps me manque pour tant de choses.
      A moins que ça soit moi qui désire vivre plus de choses que possible.
      C’est sûr qu’il y a des coins ici, ou ailleurs, qui sont merveilleux aussi par leur isolement.Chose à préserver (égoïstement)
      Bon week-end à toi 🙂

      1 août 2015 à 10:19

  12. C’est un sentier qui monte vers les merveilles des sommets,
    merveilles que tu sais si bien nous faire découvrir …
    Merci beaucoup Pour les photos Val.
    Belle soirée et bon weekend en balade peut-être.

    31 juillet 2015 à 17:55

    • Merci Hervé,
      Je bosse le samedi mais dimanche est toujours sous le signe de la liberté dans des coins perdus (tant que possible)
      Bon week- à toi 🙂

      1 août 2015 à 13:52

  13. Tu es dans ton élément, en parles bien et crées l’envie d’y aller !

    31 juillet 2015 à 22:01

    • Merci. Bel échange de part et d’autre. Je te donne envie d’y être et toi tu me tentes avec ta bouteille de Whisky 🙂

      1 août 2015 à 13:58

  14. De bien jolis mots pour accompagner ces superbes photos … à moins que ce ne soit l’inverse en fait…

    Il a l’air bigrement chouette ce sentier en tout cas, la vue sur ce cirque est formidable, un magnifique spectacle (oui facile) 😉

    Merci pour la balade dans tes belles montagnes Val. J’espère que ce week-end encore tu pourras crapahuter là-haut 😉

    Bises

    Seb

    31 juillet 2015 à 23:53

    • Merci Seb,
      Oui il est chouette ce sentier et surtout, il est oublié de tous, ça, ça lui donne encore un petit truc en plus 😉
      Je crapahuterai demain car le samedi je bosse.
      Le commerce décale mon week-end entier en semaine.
      Profite bien aussi 🙂

      1 août 2015 à 14:08

  15. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    Le sentier révèle ses splendeurs !

    1 août 2015 à 11:13

  16. je fais connaissance avec la grande astrance et c’est…..wahaaaaa!!!! j’aime le vert et blanc comme celui des nivéoles mais c’est rare chez les fleurs alors j’apprécie cette *nouvelle rencontre*, Val!
    la roche face à la méridienne me semble……en pleine *jouissance*……quelle splendeur!
    quant à la *grandeur*, elle est pleine d’Amour cette photo 🙂
    merciiii pour ce partage tout en intériorité et si…… *intime*……qu’il conduit chacun vers soi……à condition de se laisser emporter…..sans ‘condition’ 😉

    1 août 2015 à 11:36

    • Tout comme toi j’aime la nivéole et ses tons délicats. La grande astrance peut être avec un peu de rose également, mais là, elle devient plus « commune » en teinte.
      La méridienne, servait autrefois aux paysans en leur indiquant l’heure de la pause selon comment le soleil l’éclairait.
      Grandeur en effet est pleine d’amour car j’aime cette montagne 😉 rhoooooooooooo je plaisante. Mon amour pour la montagne est bien petit par rapport à celui que je porter « ailleurs » 😉
      Que tes pas t’emportent là où il faut et sans condition 🙂

      1 août 2015 à 16:04

  17. cri

    coucou petite Heidi 🙂
    Que tes sentiers sont beaux ainsi racontés !! et ils mènent à des endroits féeriques !
    Tes photos sont encore une fois à couper le souffle !! Cette petite fleur est magnifique , c’est sans doute dû à l’endroit où elle vit !! 🙂
    Je suis à nouveau replongée dans le boulot jusqu’au cou hihi , à nouveau plus le temps de rien grrrr! les 3 petits jours au Val d’Aoste sont déjà loin !… Ce fut bref mais magnifique de beauté et de calme .
    Vivement la dernière semaine d’août ! direction Crez Volant avec les petits . Je sais que tu bosseras à ce moment là , mais c’est où exactement ton QG ?? si çà se trouve, on va passer pas loin et je pourrai faire un saut au magasin te faire un bisou !! :-)))
    Bon week end ma Val je t’embrasse fort ♥

    1 août 2015 à 11:57

    • Coucou Cri,
      Heureusement qu’il y a eu ces quelques jours dans le Val d’Aoste pour t’évader un peu et tiens bon, ta semaine va arriver vite aussi malgré l’impression de n’être qu’au boulot. Je serai en vacances le 31/08 et je dis youpiiiii.
      Je vais te contacter en privé pour que l’on puisse trouver une solution.
      Gros bisous à bientôt Cricounette
      Je suis au boulot mais je pense à demain 😉

      1 août 2015 à 17:03

  18. Ah, ces vastes prés et ces montagnes incomparables, ça nous donne un vent de fraîcheur et de liberté! La nature nous ramène vers soi, nous incite à nous déposer et à écouter… en soi et autour de soi. 😉 Bon week-end Val! xx

    1 août 2015 à 16:30

    • Merci Anne,
      La nature est bien meilleure que n’importe quel psy, elle nous apprend bien des choses sur nous et j’aime l’écouter.
      Belle semaine à toi et profite bien 🙂
      Bisous

      6 août 2015 à 08:02

  19. Bonsoir Val
    Ici aussi je prends des sentiers inconnus sans avoir où on va atterri. Mais l’altitude ne change guère et les pins sont bien présents.
    Alors tes paysages vallonnés et montagneux sont un grand plaisir. La photo 5 est magique.
    Je voudrai mettre le nez dans cette prairie.
    Bon we Val

    1 août 2015 à 22:32

    • Salut Nath,
      Si tu savais comme cette prairie est riche. Là, elle avait un peu souffert de la chaleur et c’est un peu tard dans la saison, mais malgré tout, on y croise des merveilles; aussi bien végétales qu’animales. Juste après la cabane, on est resté un moment sous le charme d’un vol d’ascalaphes. Une merveille!!!
      Belles balades à toi dans tes sentiers inconnus, même s’ils sont plats. Dès fois, j’aimerais bien découvrir aussi sur le plat 😉
      Belle journée à toi Nath

      6 août 2015 à 08:07

  20. Toujours aussi beau chère Ancolie, que de magnifiques photos, une superbe balade, j’adore! Bise et bon dimanche tout en douceur!

    2 août 2015 à 03:15

    • Merci d’apprécier Maria-Lina,
      Il y a tant à voir et sans aller loin de chez soi parfois.
      Belle journée à toi, bisous

      6 août 2015 à 08:08

  21. Merci pour cette balade, j’ai adoré la suivre ! Bon dimanche

    2 août 2015 à 10:13

    • Tant mieux, je suis contente qu’elle t’ait plu. A une prochaine fois pour une autre balade 🙂

      6 août 2015 à 08:09

  22. bonjour, Val
    en total accord avec ton petit texte, et que c’est bon de monter c’est dur et c’est chaud aussi pour atteindre la recompense
    l’extase devant nos yeux …
    mais le retour au niveau de la mer est dur…
    bises à bientot

    2 août 2015 à 22:18

    • Bonjour Christophe,
      Le retour est difficile, mais de belles images et de belles sensations restent gravées. Dans un sens, s’il n’y avait pas de retour, il n’y aurait plus de nouveaux départs 😉
      Bisous à vous deux et j’espère découvrir les images de tout ça.
      (ps: j’ai un souci, eklablog ne me donne plus aucune news des parutions)

      6 août 2015 à 08:11

  23. Mmmuuuummmmm .Je savoure ces images que je trouve encore plus inspirantes.
    Superbe Merci tout plein

    4 août 2015 à 22:41

    • Je ne dis rien, je te laisse savourer ça tranquillement alors 🙂
      Belle journée à toi.

      6 août 2015 à 08:16

  24. Bien agréable de te suivre sur ton sentier Val, et en plus, je ne suis même pas fatiguée.
    J’en ai pris simplement plein les yeux.
    Merci. Bise et à bientôt

    5 août 2015 à 12:06

    • Veinarde!!
      J’avoue que parfois, j’aimerais ne pas sentir la fatigue et pouvoir continuer encore et encore, mais bon, il faut connaitre ses limites et ne pas trop les dépasser si l’on veut continuer son chemin 😉
      Bonne journée, bisous.

      6 août 2015 à 08:18

  25. Une vraie bouffée d’oxygène, c’est grandiose !

    5 août 2015 à 14:55

    • Oh que oui, c’est une bouffée, une bonne bouffée. Je me dis que j’ai de la chance par rapport à ceux qui vivent dans l’air d’une ville 😦
      Bonne journée à toi et reviens respirer ici quand tu veux 😉

      6 août 2015 à 08:20

  26. me voici sur ton sentier , j’ai cueilli virtuellement cette Grande Astrance ( fleur que je ne connaissais pas ) et ensuite je suis restée sous le dernier arbre admirer tes montagnes , je crois que je me suis même assoupie quelques instants sans doute enivrée par tant de beauté 😉

    6 août 2015 à 14:30

    • La grande astrance est une fleur d’altitude qui pousse en pagaille. Tellement il y en a, qu’un peu de plus on n’y ferait plus attention. C’est un peu comme le pissenlit en bas. J’aime bien ce que l’on ne remarque pas 😉

      7 août 2015 à 11:39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s