Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Quand les heures perdues sont un gain

Une fois de plus, je prends mon sac à dos. J’y glisse mon appareil photo, un livre et une pomme.
Nul besoin d’appeler mon ombre, elle est là et a très bien compris que c’était le moment.
Que j’aime mettre mes chaussures de montagne, celles qui me sortent des chemins habituels, qui me mènent où peu de pas sont passés avant les miens.
Me voilà donc, direction plus haut, pour profiter du soleil radieux et de la douceur du jour, en pensant me trouver un coin perdu pour lire tranquillement au soleil.
C’était ce que je prévoyais mais je n’ai pas sorti mon livre,  j’ai préféré « lire » ce qui m’entourait.
Je suis passée des traces de la forêt aux nuages qui titillent les sommets pour ensuite m’attarder auprès de l’eau qui suivait son infinissable parcours.
Elle passait en s’ébrouant, se lovant contre les rochers régulièrement avant de faire une chute impressionnante.
Savait-elle qu’au moment de la chute, elle allait être la vedette du coin?
Je la regardais passer devant comme un torrent de montagne, chantant et miroitant alors que plus bas, des gens allaient la percevoir comme la reine des cascades.
Tout ce qui m’entourait était tellement intéressant que mon livre n’a pas quitté mon sac. Quant à ma pomme, elle est devenue un fruit savoureux, alors qu’à la maison, elle n’aurait été qu’une simple pomme.
La moindre chose mangée dehors, en pleine nature, quand on prend conscience de la chance de la manger dans des lieux comme ça, devient un mets d’excellence.
Je me suis posée sur les rochers, j’ai pris le temps de ne rien faire (pour certains) ou de vivre (pour moi). Ces instants là sont comme orange vitaminée qui  permettent de faire le plein pour une meilleure défense  contre les attaques du quotidien.
Retour par la forêt avec Louna, toute heureuse de cette balade, qui une fois de plus, fût un moment simple mais terriblement bon 🙂

****

71- Avant la chute d’une reine

****

62-Matières et reflets

****

53- L’or du torrent

****

84- Le temps d’un instant

****

45- Buzzer des bois

****

36- Persistance

****

27- La dernière

****

98- Barrière naturelle

****

Voir, et aimer : les couleurs, les arbres de la forêt, les feuilles tombées – ne va pas de soi. Bien au contraire : « La beauté et la vraie richesse sont toujours (…) bon marché et méprisées », puisque « le paradis pourrait être défini comme l’endroit que les hommes évitent ».

Henry David THOREAU
Couleurs d’automne

Publicités

62 Réponses

  1. Coucou Val,
    Une superbe série,tu as vraiment un style particulier,bien à toi et tes textes sont aussi beaux que les photos que tu nous fais partager,merci beaucoup pour tant de bonheur.
    J’adore ton travail photographique,la recherche des angles,les sujets,les couleurs,tout ça dégage beaucoup d’émotion.Je me répète ,mais c’est que du bonheur.Félicitation et un grand MERCI.
    Passe une belle journée,bisous.
    Chris

    3 octobre 2015 à 12:08

    • Coucou Chris,
      C’est gentil ce que tu me dis là 🙂
      C’est moi qui ai l’impression de me répéter parfois en proposant toujours le même thème dans mes sorties, mais voilà, je partage ce qui me correspond, ce qui m’entoure.
      J’espère que tu vas bien.
      A bientôt, bisous.

      5 octobre 2015 à 14:58

      • Coucou Val,
        Même si les thèmes reviennent,tes photos sont différentes a chaque fois,un angle ou une lumière différente.
        S’il te plait ne change rien,j’adore ce que tu fais et je ne suis certainement pas le seul….
        Sinon oui je vais bien.
        J’aime beaucoup ta nouvelle présentation,cela met tes photos en valeur.
        Passe une belle journée.
        Bisous

        15 octobre 2015 à 06:24

      • Merci Chris, contente que tu apprécies les choses comme elles sont car, je crois bien que ce n’est pas maintenant que je changerai 😉
        Bisous, belle journée également.

        15 octobre 2015 à 12:21

  2. Merci pour ces instants où j’aurai ressenti je pense la même chose que toi…
    J’aimerai pouvoir avoir une telle nature à portée de pas…Mais bon j’essaie de voir la nature partout où elle est, même proche des villes…Cela me console un peu…
    Belle journée à toi.
    Biz.
    Lo

    3 octobre 2015 à 12:17

    • Bonjour Lo,
      Je me sens vraiment comme une privilégiée en habitant dans un lieu comme celui où je vis, mais dans un sens, pour moi c’est une évidence car je ne tiendrai pas en ville.
      La nature est partout, à plus ou moins grande échelle.
      Je te souhaite de t’y trouver le plus possible 😉
      Belle semaine à toi, bises.

      5 octobre 2015 à 15:01

      • Et bien j’ai du mal..Mais pour le moment je n’ai pas vraiment le choix…Heureusement je n’habite pas non plus une grosse ville comme Paris ou autre…
        Je survis comme je peux en attendant…
        Merci ;).
        Belle semaine à toi aussi.
        Bises.
        Lo

        5 octobre 2015 à 15:08

  3. Un bien bel endroit pour une petite promenade ou tu as su capter tout ce qu’il se présentait et de belle manière ! 🙂 J’aime beaucoup cette barrière naturelle, j’ai l’impression en la regardant, qu’il va surgir un cerf 😉
    Plein de bisous ❤ et à toutes à l'heure 🙂

    3 octobre 2015 à 12:27

    • Tu sais que j’aime aussi les moments où l’on se pose et que l’on observe (héhé des fois on observe, mais pas forcément ce qu’on pensait voir)
      Cette barrière naturelle offre de belles perspectives de rencontres mais mercredi, elles ont été bien discrètes.
      Bisous, à ce soir 🙂

      5 octobre 2015 à 15:14

  4. Toujours de belles photos accompagné d’un beau texte, félicitations.

    3 octobre 2015 à 12:45

  5. Bonjour fée de la forêt…Bonjour petite ombre Louna que l’on devine aux côtés des pas de celle qui t’accompagne ou que tu accompagnes!tu sais aussi que sac à dos et chaussures de marche veulent dire balade et liberté de courir,de se rouler dans la mousse,dans l’herbe humide…
    Et cette petite pomme savourée à même la vie,à même le sol…ce livre que l’on emporte tjs et qui reste dans le sac…Un écho…
    Matière,Or,champignon dans la mousse,dernière petite marguerite et petite mauve ,souvenirs de l’été,…Tout est là ,tout est vie…
    Merci ma belle de ces photos très belles et de ces mots emplis de justesse et de simplicité…
    Très beau we à toi et douce Louna…

    3 octobre 2015 à 13:01

    • Bonjour Pascale,
      La fée de la forêt est bien mouillée ce matin, tout comme la forêt Jurassienne où je me trouve ces deux jours. Dans un sens, la pluie me permet de venir faire un ti coucou ici 🙂
      Je sais que tu connais tout ce dont je parle ici et ce dont je ne parle pas.
      Parfois, avec certaines personnes, les photos suffisent, les mots sont superflus car quelqu’un comme toi sait lire les photos, ressent ce qui va avec.
      Belle journée à toi, même avec les gouttes de pluie.
      A bientôt 🙂

      6 octobre 2015 à 11:24

  6. Coucou Val.Bien difficile de lire en pleine nature,il y a toujours un bruit,un frôlement,et la beauté des lieux qui attirent l’attention.Le livre de la nature est toujours agréable à regarder car il change tout le temps et il est rempli de photos qui m’emportent chez toi.Qu’est-ce que j’aimerais être libre comme toi et m’enfoncer dans cet immense paradis que l’on nomme « NATURE ». 😉
    Eviter la nature……….jamais et si les hommes la fuient et bien tant mieux,on sera plus tranquille. 😀
    Bon week-end au vert,Val.
    Bisous.

    3 octobre 2015 à 13:32

    • Bonjour Andrée,
      Oui c’est bien difficile de lire dehors, ça m’est arrivé, même d’écrire, mais on est vite attiré par tout ce qu’il s’y passe.
      Je ne sais pas si je suis libre ou une emprisonnée de la nature 😉 mais quelque soit mon statut, je l’aime bien que j’aimerais qu’il s’intensifie encore plus.
      Je passerai te prendre par la main la prochaine fois et je t’emmènerai regarder la nature qui m’entoure ici. Le net à du bon quand même 😉
      Gros bisous, Andrée, à une prochaine fois.

      6 octobre 2015 à 11:32

  7. cri

    coucou Val,

    encore une bien belle balade ! toute simple et sans chichi ,les godillots , une pomme et Louna ….vivre l’instant présent et profiter de ces merveilles , quoi de mieux en ce bas monde hihi …tes photos sont magnifiques , je regrette juste qu’elles restent petites en cliquant dessus …elles valent tellement la peine d’être admirées en un peu plus grand !
    A bientôt ma petite Heidi 🙂 gros bisou et bon weekend

    3 octobre 2015 à 13:39

    • Coucou Cri,
      Ah oui, le chichi, ce n’est pas pour moi et je trouve que dans la simplicité, il y a énormément de choses à découvrir alors que le superficiel n’est qu’une façade qui bascule un jour ou l’autre dans le vide.
      Je ne sais pas pourquoi mes photos ne s’ouvrent pas en grand, peut être que je les compresse trop pour les éditer ici… il me semblait que l’on pouvait fut un temps. Je regarderai ça.
      Belle journée à toi et gros bisous. Ici, la pluie est la reine aujourd’hui.

      6 octobre 2015 à 11:37

  8. Superbe. J’adore.
    Merci

    3 octobre 2015 à 14:11

    • Heureuse de partager la balade alors 🙂
      A une prochaine fois.
      Val

      6 octobre 2015 à 11:41

  9. superbe photo dans un super endroit dans cette nature qui te passionne . bravo Val !

    3 octobre 2015 à 14:38

    • Merci Christian 🙂
      Je me demande bien quelles photos je ferai si je vivais en pleine ville…
      Peut être aucune par manque d’envie ou d’inspiration.

      6 octobre 2015 à 11:42

  10. Superbe photos, merveilleuse nature, je te remercie
    de nous en faire profiter. La nature est une vraie richesse.
    Je te souhaite un bon dimanche.
    Hervé

    3 octobre 2015 à 18:09

    • Merci Hervé,
      La nature est à ma disposition donc il est normal (ou vital) pour moi que j’en profite et en faire profiter les autres est une façon de la valoriser et de faire plaisir.
      Je sais que tu en profites aussi.
      Bonne journée à toi, à bientôt.
      Je suis à la bourre, comme toujours 😉 t’as vu ça rime :mrgreen:

      6 octobre 2015 à 11:45

  11. Bernieshoot

    Bonsoir Val,
    des photos qui nous transportent dans une montagne que j’aimais arpentée lorsque je venais en Haute Savoie,
    tes photos ont la pureté de l’eau du torrent

    3 octobre 2015 à 19:16

    • Merci, c’est très gentil ce que tu me dis. Tu venais dans quel coin de Haute Savoie?
      Belle journée à toi et à une prochaine fois 🙂

      6 octobre 2015 à 11:54

  12. Bonsoir Val, j’ai aimé ta façon de « lire » ce qui t’entourait et de nous le narrer je dirais presque à voix haute car quand te lis j’ai l’impression de t’entendre. Ce n’est que tu bonheur. Beau filé du torrent et j’imagine aussi le goût de ta pomme des grands espaces.. comme elle devait être bonne.
    Tes photos m’ont emmenée très loin, tout là-haut.
    Bonne soirée et bon dimanche pour profiter de ta montagne avec Louna. Tu dois avoir moins de travail en ce moment de basse saison avant que la neige ne refasse son apparition.
    tout plein de bisous
    chatou

    3 octobre 2015 à 19:24

    • Coucou Chatou,
      Contente de t’avoir emmener par ici le temps d’une lecture.
      La saison est plus creuse qu’en plein hiver c’est sûr, mais le travail va reprendre avec les vacances scolaires. On fait ce qu’il faut pour redynamiser l’inter saison ou tout du moins, on essaye 😉
      La neige revient en petit saupoudrage et c’est beau. Chaque saison a des charmes bien différents. Je sais que tu imagines, car tu sais, tu as connu tout ça 🙂
      Bel après-midi à toi en attendant le retour du soleil.
      Bisous Chatou.

      6 octobre 2015 à 13:38

  13. Content d’avoir de tes nouvelles,photos et texte magnifique !

    3 octobre 2015 à 19:41

  14. Bonjour douce Val, que tes photos sont belles comme toujours, c’est tellement plaisant chez toi, ta série est magnifique! Gros bisous et bon week-end tout doux!

    3 octobre 2015 à 20:40

    • Merci Maria-Lina.
      C’est un aperçu d’un après-midi liberté qui fait du bien et dont j’aurais bien du mal à me passer. J’espère que ton automne est ensoleillé et garni de plein de couleurs particulière à ta région.
      A bientôt Maria-Lina. Gros bisous en goutte de pluie aujourd’hui 😉

      6 octobre 2015 à 13:40

  15. Quelles merveilles ! merci pour cette balade magnifiques !
    Bises

    3 octobre 2015 à 21:18

    • Merci à toi de l’apprécier 🙂
      C’est une prise d’air qui m’enchante mais pas forcément au goût de tous, donc quand je peux « emmener » quelqu’un qui aime, j’en suis ravie 🙂
      Bises

      6 octobre 2015 à 13:42

      • et bien moi je viendrais bien volontiers 🙂

        6 octobre 2015 à 18:11

  16. Bonjour Val.
    Ton buzzer est très sympathique. C’est encore une balade dans le coeur de la nature à respirer son air et à vibrer avec elle.
    J’espère que tu en profites encore ce jour.
    Bon dimanche
    Bises Val

    4 octobre 2015 à 15:33

    • Salut Nath,
      Ce dimanche, c’était tour matinal au brame. Pas de photo, mais toujours un bon moment même si on a eu droit au son plus qu’à l’image ce matin là 😉
      Bel après-midi à toi qui j’imagine doit être bien plus sec que le mien.
      Bises à bientôt.

      6 octobre 2015 à 13:50

  17. bonjour Val
    un regard simple mais tellement vrai , on s’émerveille de la nature et on prend son temps.
    manquait plus que les œufs pour faire une belle omelette au champignons.
    à bientôt
    bises

    4 octobre 2015 à 15:58

    • Bonjour Christophe,
      Une balade simple mais qui fait du bien.
      Pour l’omelette, je ne sais pas si ce n’est pas une bonne chose qu’il n’y ait pas eu les œufs, car ce champignon là ne fait pas partie de ceux que je connais et que je ramasse, donc, c’est peut être une chance … ou pas 😉
      A bientôt, j’ai pas mal de retard à rattraper!
      Bises, à plus ici ou là.

      6 octobre 2015 à 13:53

  18. fabuc

    Je retrouve avec plaisir tes coins. Et comme toi, je pense que le livre resterait dans le sac tant la nature nous offre un spectacle dont il est difficile de se défaire. Bonne semaine. 😉

    4 octobre 2015 à 19:56

    • Bonjour Fabrice,
      J’avais pris le livre car je pensais ne pas trop marcher, ne pas trop regarder… mais j’ai regardé autour de moi et le livre attend toujours 😉
      Je passe deux jours dans ton coin, mais il pleut (je ne dis pas comme d’hab car ça serait mesquin 😉 ) et le soleil va revenir jeudi pour retourner au boulot. A croire que le Jura est un taquin avec moi.

      6 octobre 2015 à 13:57

      • fabuc

        Salut Val, Le val de Saône fait la même chose avec moi 😀

        6 octobre 2015 à 16:58

  19. Merci pour ces belles photos, pour ma part pas de photos pour la rando du jour, la lumiere n’était pas top mais la rando interessante, nous n’avons pas trouvé le passage apes le sommet pour faire une boucle et la sagesse nous a fait faie demi tour et la pluie nous a rattrapés rendant la descente un peu plus perilleuse. Pas le temps de manger mais qu’importe, que cetait beau!

    4 octobre 2015 à 20:28

    • La sagesse permet de faire de grandes choses et d’aller loin, je m’en rends compte maintenant. Renoncer permet de faire ce que nous ne ferions plus si l’on continuait dans certains cas 😉
      Les photos sont une chose, mais le vécu d’une rando est bien plus fort et ce qui compte le plus.
      Heureuse que tu en ais profité malgré la pluie.
      Ce matin, c’est moi qui ai goûté à elle 😉
      A bientôt.

      6 octobre 2015 à 14:02

  20. Tes photos sont magnifiques et donnent autant envie de se téléporter dans ce genre d’endroit que ton texte qui les accompagne. Avec, pour moi, une bouteille d’eau en plus de la pomme.

    4 octobre 2015 à 20:35

    • La bouteille d’eau est toujours dans mon sac avec les fruits secs et les gants. La pomme était le petit plus du jour.
      Belle journée à toi Pierre

      6 octobre 2015 à 14:04

  21. Bon jour Val,
    Et bien je crois que le souci de la news se fait dans les deux sens à présent !
    Rien reçu venant de ton espace !
    Merci pour ce bel instant de vie dans l’écriture et dans les photos, c’est tout simplement du bonheur.
    Bisous et bonne journée

    9 octobre 2015 à 08:41

    • Bonjour Pascale,
      Le jour où tout le monde aura les news de tout le monde, sera un grand jour 😉
      Je suis peut être dans tes indésirables.
      L’instant partagé ici, était un instant simple dans une journée, mais un grand instant pour moi. Heureuse que tu aimes la simplicité de ces grands moments.
      A bientôt ici ou là, gros bisous.
      J’espère que le soleil brille autant chez toi qu’ici.

      9 octobre 2015 à 16:49

  22. Photos magnifiques et magnifique récit si poétique et oh combien ressenti quand je marche loin hors des sentiers battus. Merci.

    9 octobre 2015 à 10:27

    • Je suis heureuse de partager ça avec une personne qui connait la véritable valeur de ces moments. Merci à toi.
      Bon week-end.
      Val

      9 octobre 2015 à 16:50

  23. Ma chère Val, j’ai entendu avec horreur hier soir sur France inter que 300 bouquetins qui seraient-il atteints de brucellose, devaient être sacrifiés dans notre belle montagne du Bargy que je voyais de mon chalet. Il semble qu’ 1/3 des bêtes seraient malades mais comment vérifier… les agriculteurs ont exigé ce massacre. Les chasseurs ont du s’en donner à coeur joie. Quand j’ai entendu l’information j’en ai pleuré. As-tu suivi l’affaire? ce soir çà devait un carnage et rien que d’y penser, j’en frémis.
    je t’embrasse, bon week end à toi.

    9 octobre 2015 à 19:34

    • Oh Chatou, si tu savais…
      J’ai failli t’en parler cet après-midi mais je me suis ravisée. Je t’en avais déjà parlé l’année dernière lorsqu’ils ont massacré 200 bêtes.
      Je n’en veux pas aux agriculteurs,qui eux ,défendent leur pain et qui, si une seule bête de leur troupeau était touchée,perdraient tout leur troupeau.ça donnerait le feu vert pour pour tout abattre, même s’il n’y a qu’une seule bête atteinte.
      Ils ont leurs idées bien arrêtées et si dans un troupeau d’agriculteur on ne tuait que la bête atteinte, peut être seraient-ils plus compréhensibles.
      C’est têtu le monde agricole et je sais de quoi je parle!!
      J’en veux au préfet, à notre ministre verte, aux politiques et à ceux qui cautionnent tout ça.
      J’en veux aux extrémistes des deux parties qui ne savent pas communiquer et qui font plus de mal que de bien.
      Des analyses pouvaient être et devaient être faites, elles ne l’ont pas été jusqu’au bout.
      Des solutions existent et selon les scientifiques, tuer tant de bouquetins sans savoir, risque de contaminer des troupeaux d’autres vallées lors de la reproduction. Ils ont l’instinct de survie et iront trouver des conjoints ailleurs, donc ça va élargir le risque de propagation.
      Je ne suis pas contre d’éliminer les bêtes atteintes, mais en aucun cas il faut toutes les sacrifier pour avoir la paix.
      Les politiques penchent du côté qui leur rapporte le plus, ceux qu’ils craignent le plus…
      L’excuse financière est une aberration car héliporter les bêtes, les acheminer pour les faire incinérer, réintroduire des bêtes saines etc etc coute aussi cher que d’analyser, protéger les animaux sains tout en éradiquant les porteurs de la maladie, qui ne sont pas aussi nombreux que ça.
      Les gendarmes sont sur place, bloquent l’accès, il y a des bétaillères, un camion citerne pour faire le plein et l’hélico tourne. C’est l’horreur.
      Une requête en justice a été faite, mais j’ai bien peur que rien n’arrête la chose cette fois ci.
      C’est triste! La bêtise humaine n’a pas de limite…
      La bêtise humaine fait mal.
      Je t’embrasse Chatou et je suis désolée car je me sens bien inutile dans tout ça.

      9 octobre 2015 à 22:03

      • Merci pour ta réponse Val, tu sais j’avais besoin de partager ma peine avec une amie. Malheureusement c’est vrai qu’à notre niveau on est impuissant. Cela me rappelle quand il y avait le virus de la grippe aviaire et qu’ils ont massacrés tout ce qui volait même les canards etc.. pour quelques oiseaux malades. Je m’imagine tout ce qui se passe sur le site et j’en suis malade mais les assoiffés de sang ont passé un bon week end!!!.
        Je t’embrasse
        chatou

        10 octobre 2015 à 19:08

      • Ce qui me fait le plus de mal, c’est qu’ils ne nous craignent pas. En septembre, une étagne venait si près de moi que j’aurais presque pu la caresser. Elle n’était pas loin de moi, je lui ai parlé et elle est venue vers moi.C’était beau, mais c’était hier. Aujourd’hui on les tue!!!
        Espérons que tout cela s’arrange (je n’y crois pas ) et voyons le beau de la vie et accrochons nous aux belles choses. C’est ce que nous devons faire 🙂 Heureusement, il y a de belles choses.
        Bisous Chatou

        12 octobre 2015 à 13:05

  24. The essence of Autumn captured beautifully in your images and a joy to read your article Val. I hope you have wonderful week ahead. Best wishes, James

    11 octobre 2015 à 11:39

    • Thank you James.
      Autumn is so beautiful that it must be put in the spotlight.
      Also great week

      12 octobre 2015 à 13:08

      • You are very welcome Val and I hope you had a bonne weekend.

        19 octobre 2015 à 14:21

  25. naturesereine

    l’or du torrent, je m’y roulerai bien dedans 🙂 soyons raisonnable, ce n’est plus de saison, alors admirer c’est déjà ça !! ta pomme m’a fait saliver belle journée à toi Val

    13 octobre 2015 à 13:30

    • En cette saison, je laisse uniquement Louna s’y rouler car il faudrait être un peu fou pour s’y aventurer. Remarque, en été aussi, il faut s’accrocher pour y entrer 😉 A bientôt Cathie

      15 octobre 2015 à 10:40

  26. Béa

    Coucou Val ! J’ai dégusté une à une chacune de tes photos, quel plaisir ! … avec sur cet article une petite, mais toute petite préférence pour la 6. J’ai adoré la photo de « ton ombre », si dynamique et si beau … et aussi j’ai fondu devant la bouille de la petite loutre. Merci Val pour cet instant de plaisir, et à bientôt.

    14 octobre 2015 à 17:37

    • Bonjour Béa,
      C’est toujours un plaisir de partager tout ça avec toi ensuite. Je crois bien que j’ai eu la les dernières fleurs de la saison car le gel est venu saisir tout ça quelques jours après. La petite loutre de mon entête est une hermine. Celle qui deviendra toute blanche cet hiver. On ne distinguera que son bout de queue noir. Je n’ai encore jamais eu l’occasion d’en photographier une en pelage d’hiver. A suivre donc 😉
      A très bientôt Béa, bisous.

      21 octobre 2015 à 11:00

  27. Coucou Val,
    Un article que j’avais raté pendant ma pause et que je découvre… ans ma boite de spams !
    Une jolie série, j’aime beaucoup les photos de l’eau en plan rapprochés.
    Les couleurs sont superbes, et je remonte les admirer de nouveau, elles sont toutes bien jolies.
    Bise et bonne journée

    21 octobre 2015 à 07:37

    • Coucou Pascale,
      Va savoir pourquoi les news n’apparaissent plus, ou qu’elles aillent où il ne faut pas! ça fait partie des mystères du net.
      Merci pour ton com. Je regrette d’avoir pris l’eau en grande ouverture, j’aurais certainement du fermer, mais c’est ensuite que je me suis dit que ça aurait donné autre chose de plus net sur l’ensemble de la photo. Ça n’empêche pas d’avoir un aperçu des couleurs que le torrent peut nous offir.
      Belle journée à toi. Si je veux le soleil aujourd’hui, il va falloir que je monte, et vu l’heure, c’est plutôt mal barré 😉
      Bisous

      21 octobre 2015 à 11:04

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s