Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

là-bas, ailleurs

Au fil du Hérisson

 
Tu viens, une petite sortie sous la pluie dans un petit écrin de verdure te tente? Non? Alors installe toi et regarde.
On continue dans nos découvertes jurassiennes…
Je ne peux t’offrir que quelques photos en te laissant imaginer le son, fort, puissant auprès des cascades; le murmure plus discret et doux le long du ruisseau.
La pluie ruisselle mais d’une certaine façon, elle n’enlève rien au charme de l’instant. Elle se rappellera à notre souvenir avec de belles taches sur l’objectif et sur les photos. D’une certaine façon, nous avons pu saisir la pluie.
Une pensée pour ceux qui ont partagé ces instants là avec nous 😉
 

****

écrin vert

1- Dans son écrin vert

****

murmure2- Murmure

****

DD

3- Succession blanche

****

1

4- Paillettes d’or

****

Il fallut bien du temps pour que  Christopher McCandless, obstiné et n’ayant que l’Alaska en tête, s’aperçoive ce qu’était le véritable bonheur.
Il lui fallut trop de temps pour le découvrir, il écrivit ces mots sur un livre juste avant de mourir :

« Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé »

****


Réflexions jurassiennes

Petite escapade avec Lo dans le Jura. Réflexions en ligne de mire, découvertes, et moments bien agréables. Habituellement je parle facilement des photos, des instants qui les accompagnent, là, mes doigts ne naviguent pas sur le clavier comme s’ils se taisaient. Peut être qu’il n’est pas nécessaire de poser des mots cette fois-ci, qu’ils ne sont pas utiles, que le reste nous appartient.
Je ne vous parlerai pas de la beauté du ciel bleu car je ne l’ai pas vu, par contre, je peux vous parler de la beauté d’un ciel de pluie 😉
 

****

pano reflexion1- Renversant

****

carré vert

2- Vert d’eau

****

bois mort

3- Réflexion 

****

barque reflet

4- A fleur d’eau

****

mise en bouteille

5- Mise en bouteille

****

« Il n’y a rien de plus triste qu’une vie sans hasard »

Honoré de Balzac


Un petit côté géométrique

 
 
Que dire? Le temps d’une escapade rapide dans le fief d’une de mes filles. Lieu qu’elle quitte pour en cueillir un plus près des montagnes, au bord d’un lac à la rentrée prochaine 🙂
Lieu futur où j’aimerai me perdre avec beaucoup plus de plaisir que l’actuel.
En attendant, ce fut une petite sortie citadine mère fille sous le signe de la bonne humeur au pays des bretzel et de la flammekueche

****

grilles

1- Emprisonnée

****

1

2- Géométrie

****

escalier

3- Belle en île

****


Festival nature Hauteville-Lompnes

https://i2.wp.com/www.festivalnaturehauteville.com/crbst%5fLOGO%5f20SITE%5f2031.jpg

 
Si du 3 au 5 mai vous n’avez rien de prévu, voilà de quoi remplir agréablement le week-end.
 
http://festivalnaturehauteville.com/
 

Je vous invite à cliquer sur le lien des photographes… une bouffée de bonheur visuel assurée 🙂
 
 
 
*****
 
Attendez, ça aussi : Cinéma de montagne :

http://www.lapiedfilm.com/

 

****

 

 

 


Sous une couverture nuageuse

Voila, je reprends le chemin du travail aujourd’hui après 15 jours de liberté. Je ne sais pas pourquoi je dis liberté, puisque j’ai, malgré le boulot, toujours l’impression d’être libre. Peut-être est-ce un état d’esprit qui donne cette sensation  ou alors c’est parce que je reprends aujourd’hui pour être de repos mardi mercredi? 
Oui, je sais, la vie n’a pas l’air difficile pour moi, mais rappelez-vous qu’il ne faut pas se fier aux apparences.
Donc vacances pour moi terminées et très peu de photos à vous proposer.
Pourquoi?  😆 Parce qu’en vacances, je n’ai pas trop le temps d’en prendre ou pas forcément envie d’en prendre.
Je dois fonctionner à l’inverse de tous.
Donc en voici quelques unes lors d’un sortie VTT où le vent essayait de dominer la partie.
L’avantage (ou le gros inconvénient là-bas) c’est que lorsque le vent souffle si fort, même sur le plat, on a l’impression de faire du dénivelé 😉
 
 

1- Sérénité

****

2- Tranquillité
 

****

3- Calme
 

****

4- Résistance
 
 

****

5- Phare de la Gacholle
 

****

 
6- Plumes au vent ou strates dans une verrine de tiramisu (couche de spéculos, mascarpone, café etc…)
 

****

 

Comme vous voyez, j’ai pu retrouver, lors de cette balade, ce que je recherche partout… PERSONNE!!!!
Oh lala je crois que je suis grillée là, je vais passer pour une sauvage qui n’aime pas les gens.
C’est faux, j’aime bien les gens… AILLEURS.
Oh!! Je PLAISANTE, mais c’est vrai que j’aime la tranquilité, la nature, le calme, la grandeur des espaces lorsque je ne travaille pas.
Au boulot, je suis l’inverse, j’adore les gens, le contact avec eux, échanger des idées etc.
Il faut reconnaître que dans la nature c’est agréable de pouvoir profiter intimement d’elle et de ne la partager qu’avec des personnes « connaisseuses » ou qui apprécient de la même façon que soi les lieux.
 
On dira que je suis la sociable au boulot et la sauvage les autres jours 😉
Sachant que je bosse un peu moins que la moyenne…ça voudrait dire que je ne suis pas souvent sociable ? 😉
Il va falloir que je réfléchisse à la question.
A bientôt,  et sauvage ne veut pas dire inhumaine 😉
 

****


Escapade Jurassienne

*****

1- Tufière
 
 

****

2- Spa nature

****

3- Sérénité

****

4-  L’éventail

****

 

Une petite sortie le long du Hérisson dans le Jura. Je ne dirai pas : « sortie qui ne manque pas de piquants », ça serait vraiment trop lourd, je dirai donc, sortie agréable au fil de l’eau 😉
 

****

 » La joie est en tout; il faut savoir l’extraire » 
   Confucius


« Emoussion » verte…

1- Antre ou entrée
 

****

2- Terreur ou douceur

****

 
Comment décrire un tel lieu?
Je pense qu’il faut se laisser porter
Ne pas s’occuper du tapis de feuilles
Qui se nourrit de nos pas
Se faufiler entre le capiton des arbres
Comme on le ferait entre des oreillers
Ne voir que la douceur du lieu
Sinon, cette douceur deviendrait oppression
Pour donner naissance à un autre scénario…

Lumières

 

« Au lieu de se plaindre de l’obscurité,  mieux vaut allumer la lumière. »
Confucius

****

« Il n’y a pas de lumière sans ombre »
Aragon

****

Une photo  dans une cathédrale ça ne me ressemble pas. Je ne prône pas la religion, je suis tout le contraire. Je me dois de spécifier ça, car je ne pensais pas pouvoir entrer dans ce lieu, mais l’architecture a pris le dessus.Les religions et moi avons un chemin opposé, ce qui ne m’empêche pas de comprendre et respecter ceux qui suivent l’ autre chemin.

Reflets culinaires

Épices, effluves et chaleur
L’attente délicieuse de partager
Le repas familial, riche en saveurs.
La cocotte s’emballe
Le four ronronne
Et mon ventre s’impatiente 🙄


Fenêtres

****

Quoi de plus mystérieux qu’une fenêtre?
Fermeture ou ouverture, à chacun d’y voir ce qu’il veut.
La décence est d’y voir ce que l’on veut,
L’indécence est d’y voir ce qu’il est.
Tout dépend aussi, de quel côté part le regard
Cette fois, j’étais à l’extérieur…

****

****

Celui qui regarde du dehors à travers une fenêtre ouverte, ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée. Il n’est pas d’objet plus profond, plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux, plus éblouissant qu’une fenêtre éclairée d’une chandelle. Ce qu’on peut voir au soleil est toujours moins intéressant que ce qui se passe derrière une vitre. Dans ce trou noir ou lumineux vit la vie, rêve la vie, souffre la vie.
Par-delà des vagues de toits, j’aperçois une femme mûre, ridée déjà, pauvre, toujours penchée sur quelque chose, et qui ne sort jamais. Avec son visage, avec son vêtement, avec son geste, avec presque rien, j’ai refait l’histoire de cette femme, ou plutôt sa légende, et quelquefois je me la raconte à moi-même en pleurant.
Si c’eût été un pauvre vieux homme, j’aurais refait la sienne tout aussi aisément.
Et je me couche, fier d’avoir vécu et souffert dans d’autres que moi-même.
Peut-être me direz-vous: « Es-tu sûr que cette légende soit la vraie? » Qu’importe ce que peut être la réalité placée hors de moi, si elle m’a aidé à vivre, à sentir que je suis et ce que je suis?

Baudelaire. Les fenêtres, Spleen de Paris


Il était un arbre…

1- L’arbre et la maison

****

On pourrait imaginer plein de choses en voyant cet arbre face à la petite maison.

Il pourrait être là pour la protéger de l’invasion des autres. Là, pour leur dire :
« Stop! Laissez cette maison en paix, laissez la respirer. N’avancez plus ».

Ou alors, ça pourrait être la représentation de « un, deux, trois, soleil », joué par les arbres.
Celui en haut, se tourne vers le mur de la maison pour compter, pendant que les autres avancent.

Ça pourrait être aussi, un arbre qui invite les autres à se tourner vers le Mont Blanc, tout en leur expliquant, qu’un jour, il pourrait y avoir un arbre sur le toit de l’Europe, si les choses continuent à aller dans ce sens.

Ça peut être plein de choses, il suffit de regarder et d’imaginer…


Pieds à terre

 

 

Pieds sur les pédales, un matin, face au calme.
Une rare halte, parce la sérénité dégagée était plus forte que le besoin d’avancer.
Rien d’extraordinaire, juste une impression, à un moment donné.


Je « croix », chez le savoyard

1- Croix de fer

****

2- Croix en Savoie

****

3- Croix de bois, croix de fer… si je mens je vais en enfer.
Mais si, il y a une croix de bois et puis de toutes façons, je ne veux pas aller au Paradis 😉

****

Un petit tour chez le Savoyard et puis s’en va ou quand « la yote » descend voir la « simple Savoie » ohoooooooo je rigoleeeeeeeeeeeeeeee enfin, qu’un peu 😆


Sommets…Savoyards

1-

****

2-

****

« Entre les rivages des océans et le sommet de la plus haute montagne est tracée une route secrète que vous devez absolument parcourir avant de ne faire qu’un avec les fils de la terre. »

Khalil Gibran

*****

Chaque sommet est une étape. Au prochain…



Un matin comme ça…

1. Brume matinale

****

2. La dent du chat

****

3. Ponton

****

4. Abbaye de hautecombe

****

5. Solitude

****

6. Lumière

****

7. Quand je suis parmi vous, arbres de ces grands bois,
Dans tout ce qui m’entoure et me cache à la fois,
Dans votre solitude où je rentre en moi-même,
Je sens quelqu’un de grand qui m’écoute et qui m’aime!  (Victor Hugo)


Vers l’eau salée

1. Ingrédients pour un moment sympa :                                                                           Le reflet du soleil, d’un nuage blanc, du ciel bleu, d’un vtt dans une paire de lunettes de soleil, le tout posé sur un sac à dos. Tout ce qu’il faut pour donner un moment sourire aux lèvres

****

2. Bleu…quand c’est bleu, tout va

****

3 . Les 3 piquets face à la mer

****

4. Montures mécaniques

****

5.

****

6. Dune

****

8. Retenue


Pause déjeuner au lac du môle

Ce diaporama nécessite JavaScript.