Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “aide

Pour Ancelin et pour montrer que rien n’est impossible avec de la motivation et du coeur

 

Je n’ai pas encore répondu à vos petits mots sur ma dernière escapade, mais je voulais avant tout partager ceci.

Ce n’est pas dans mon habitude de mettre des liens, de demander un soutien ici car il faut avouer qu’une fois que nous avons regardé les liens et demandes de tout le monde, on arrive à se perdre en se trouvant inondé de demandes et d’actions.

Là, je fais exception car il s’agit d’un projet qui touche un ami et qui  mérite une attention.

Je vous invite, s’il vous plaît, à aller voir le projet d’Ancelin 🙂

Quoi que vous choisissiez, de faire ou ne pas faire, vous aurez reçu une belle leçon de vie.

 

 408370c29b13dd97632faaec3dc2c8f05f25d393     https://agirandco.com/escaladeancelin

 

527574164cad81202cec829288fd5bdead99ac13

 

2ea1e7af1e2d2e1864cc309a97bc93eec798646d


Besoin d’aide svp

Bonsoir tout le monde,
 
J’ai un petit souci, tous  les commentaires que je tente de laisser sur les pages lors de vos publications, partent directement dans votre boite d’indésirables. Je ne sais pas comment remédier à ça.
Si quelqu’un a déjà rencontré ce problème et connaît la solution, merci de m’aider.
Bonne soirée à tous.
Je passerai quand même sur vos blogs, à vous de me « sortir » de la corbeille en indiquant que je ne suis pas une « indésirable » 😉 si vous voulez bien.
Merci

****

 
 
azuré et centaurée
 

****

 

Pompier volontaire

****

 
Une fois n’est pas coutume, mais je vais diffuser un lien ici vers une page facebook.
Je suis Ex-femme de pompier et ce dernier m’a demandé si je pouvais faire quelque chose pour un ami, pour que les gens, les pompiers, sachent ce qu’il se passe lorsque l’un deux est touché. J’ai juste la possibilité de faire connaître la situation, c’est pourquoi je diffuse ce message.
Habituellement, ce sont les pompiers qui vous aident, mais il arrive que les choses s’inversent et qu’ils aient besoin d’aide. Aujourd’hui, c’est le cas d’un pompier qui est dans le besoin, mais rien n’est prévu pour lui venir en aide.
Où est la logique?
Il s’agit juste d’une information pour que vous connaissiez la situation, pour que vous sachiez que l’état offre à tout le monde le droit au secours, mais ne fait rien si l’un de ces pompiers risque de tout perdre suite à un accident sur une intervention. Pompier, une vocation ou une roulette russe?
 

*****

http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=461087083962852&id=461077580630469

7 mars, 04:23, à proximité de Sixt, Rhone-Alpes ·

POMPIER UNE GRANDE FAMILLE ???
Je m’appelle Galliot jean François, je suis pompier volontaire depuis maintenant 15 ans au CPI de Sixt fer à cheval, marié et père de 2 enfants.
Suite à un accident survenu le 8/01/2013 en service commandé, j’ai été hospitalisé au Centre Hospitalier Alpes Léman jusqu’au 21/01/2013, pour quadruple fracture du bassin et 4 côtes fracturées côté gauche. J’ai ensuite été transféré à Bonneville à Martel de Janville en rééducation jusqu’à fin avril si tout se passe dans les délais prévus.
Je suis Pompier volontaire certes, mais aussi artisan commerçant à mon compte depuis 14 ans.
Depuis mon accident, je ne peux plus exercer mon activité d’installateur dépanneur de TV HI-FI VIDEO ANTENNES ET PARABOLES. Mon régime obligatoire RSI-Harmonie Mutuelle me rembourse 805€ /mois et le SDIS (service départemental d’incendie et de secours) complète pour arriver au remboursement complet de mon salaire. Mon entreprise ELECTROVISION à un coût de fonctionnement mensuel d’environ 5200€ or depuis mon accident, je n’ai plus aucune rentrée d’argent, et je me retrouve avec un déficit mensuel de 3600€ par mois, ce qui représente déjà au bout de 2 mois 7200€ de déficit net.
J’ai contracté en 2006 une assurance complémentaire chez Allianz par l’intermédiaire du cabinet Houzet-Roux à Bonneville pour la perte d’exploitation, mais celle-ci ne prend pas en compte les accidents et maladie des pompiers volontaires.
J’ai demandé au SDIS par l’intermédiaire de l’assistante sociale du SDIS Mme Anne Sublet, si les pompiers dans ma situation, bénéficiaient d’une assistance, mais la réponse a été négative.
Suite à diverses sollicitations directes ou indirectes auprès de :
• La directrice de cabinet du préfet d’Annecy : Anne Coste de Champeron
• La députée de la 6eme circonscription de Haute-Savoie : Sophie Dion
• Le député de la 3eme circonscription de Haute-Savoie : Martial Saddier
• Le représentant de l’UDPS (union départementale des sapeurs-pompiers) : Jean Claude Cordeau
• Le conseiller générale du canton de Samoëns et membre du conseil d’administration du SDIS : François Mogenet
• Le 1er vice-président du conseil général de Haute-Savoie: Raymond Mudry
Qui sont tous intervenus auprès :
• du Président de l’union départemental des sapeurs-pompiers de Haute Savoie : Capitaine Jean-Paul Bosland
• du directeur du conseil d’administration du SDIS de Haute-Savoie : Jean-Loup Gallant
• du directeur départemental du SDIS de Haute-Savoie : Colonel Jean-Marc Chaboud
• du préfet de Haute-Savoie : Georges-François Leclerc
Aujourd’hui, face à la gravité de cette situation, pour moi et ma famille, née dans l’exercice de ce que j’estimais pourtant être mon devoir, je reste sans aucune réaction des différentes personnes contactées, triste constat : aucun coup de téléphone, aucune lettre sauf pour me souhaiter un bon et prompt rétablissement. Je suis donc dans l’obligation d’envisager une cessation d’activité et donc ensuite un dépôt de bilan,
Car les pompiers forment une grande famille quand ils ont besoin des volontaires mais pas pour assurer leur soutien et leur maintien d’activité professionnel. C’est avec étonnement et dégoût que je constate de quelle manière la France remercie ses bons citoyens.
Ne pouvant pas compter sur les hautes sphères de la société je vous demande donc par solidarité et pour que justice soit faite, de faire circuler cette lettre afin que tout le monde se rende compte de la situation dans laquelle, tout pompier volontaire et travailleur indépendant peut se retrouver, sans avoir aucun recours et que cela ne se reproduise plus jamais.

****