Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “alpes du nord

Mai, fais ce qu’il te plait…

J’avoue, j’aime mai pour les jours de liberté qu’il nous offre, sans pour autant oublier le pourquoi de la chose, mais ces jours en présents sont là et à nous de symboliser la victoire en les utilisant de la meilleure façon qui soit, comme un éternel hymne à la vie. Vivre n’a pas besoin d’excuse, de raison, c’est un fait qu’il nous faut s’employer à  perpétuer pleinement sans restriction.
C’est donc dans l’intention de consommer la vie sous toutes les formes qui nous seront données ce jour là, que nous avons pris une fois de plus le chemin qui serpente la montagne, au pied des falaises. Chaque pas et une avancée sur une nouvelle découverte. Les sacs peuvent être lourds, les pas courts et cambrés par endroits, mais la légèreté de l’humeur balaie tout ça au profit d’une belle allégresse qui nous monte comme si nous étions en train de recevoir un superbe paquet cadeau. Avancer est une façon de découvrir un peu plus ce qui se cache derrière le bel emballage.
Ça commence par un envol dans les buissons d’une variété poule bien connue ici, pour se poursuivre en arrivant dans le quartier des marmottes. Le soleil était encore présent les baignant dans une belle lumière matinale. Aucune crainte de leur part, ça frise la folie une telle hardiesse. A croire que maman marmotte n’a pas prévenu ses rejetons des dangers qui les guettent.
Nous profiterons des jeux des marmottons, de leurs courses tranquillement assis non loin d’eux.
En peu de temps, nous sommes passés du beau temps à la menace de pluie sous les bourrasques de vent. Les nuages filent si vite qu’ils nous font passer à toutes les conditions, si bien qu’en allant redescendre on se rend compte que là bas, plus loin, le beau temps revenait, ce qui, vous imaginez bien, nous oblige à rester profiter de ce « là haut ».
Donc on ira là bas, un peu plus loin vers le fond en passant des zones humides aux zones rocheuses, découvrant toujours des petites merveilles au fil des avancées. Grenouilles rousses, tritons alpestres remontant tranquillement à la surface pour respirer, flores timides encore pour l’instant, et bien d’autres choses encore comme les différentes ambiances en fonction de la lumière libérée par les nuages qui s’étiolent.
J’en aurais des choses à raconter, mais ce n’est pas un roman, c’est juste un article à partager, des petites étincelles de plus qui se sont posées elles mêmes dans mon panier.
J’en aurai plein d’autres à partager car nous avons posé nos chaussures dans bien des endroits merveilleux ces derniers temps et allons encore le faire dans les temps qui viennent, alors entre balades et travail, si j’ai un petit moment libre, je verserai le contenu de mon panier étincelant sur la toile pour donner des touches brillantes ici ou là …

****

1

1- Détente matinale

****

à l'oreille2- A l’oreille

 

****

 

23- Dans la lumière du matin

 

****

44-Zone humide

****

grenouille rousse5- Grenouille rousse

****

76- Tritons alpestres

****

17-Triton alpestre

****

58- Réflexion

****

69- Bouquetin gourmand

****

810- Gentiane de Koch

****

911- Primevère auriculée

 

****


Perles de pluie

 

Brel chantait « Moi je t’offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas ».
C’est beau mais ce n’est pas concret.
Je connais le pays où il pleut et où les perles y sont belles et réelles.
Approche,
Moi, je t’offre des perles de neige qui se transforme en perles de pluie
Qui viennent d’un pays où l’on peut encore boire l’eau des ruisseaux
Où l’on peut encore se retrouver seule au monde si on le désire
Un pays où j’aime me perdre.
 
 
 

****

Blanc1

1- Au pays des perles de neige se transformant en perles de pluie
 
 

****

 

6

2- Multitude

 

****

 

1 (7)

3- Perle d’épicéa

 

****

 

4

4- Perle de mousse

 

****

 

 

 


Refuge

 

Quand l’immensité est mon refuge
Quand le ciel est mon abri
Quand l’espace est mon nid

 

 ****

 
 

1- Refuge

« Soyez votre propre lampe, votre ile, votre refuge. Ne voyez pas de refuge hors de vous-même ».

Bouddha
 

Bouquetins

1- Psychédélique

****

2- Face à face

****

3- Regard

****

4- Port royal

****

5- Mr Ette, houpette et barbichette

****

Retour à la normale, retour dans le monde que j’aime. Se poser, regarder, s’imprégner.


La Fête du Gypaète

comment-reconnaitre-et-observer-le-gypaete.html

fiches-observateur-asters.pdf

L’association des amis de la réserve naturelle de Sixt-Passy et l’animateur-nature de la réserve gérée par Asters vous attendent le dimanche 22 mai dans le village de Sixt-Fer à Cheval, en Haute-Savoie, au pied du tremplin de ski de Salvagny avec du matériel optique pour découvrir le gypaète barbu dans son nid. Ils vous parleront de l’écologie de ce fantastique rapace très particulier et répondront à toutes vos questions. Des jeux ayant trait aux rapaces et à la nature en général seront proposés aux enfants sur site.

  • Comment y aller : En voiture : se rendre à Samoëns puis suivre la direction de Sixt-Fer-à-cheval. Au village, prendre à droite direction Salvagny A Salvagny, prendre la direction du Lignon, de la cascade du Rouget.
  • Horaire : de 10 à 17 h
  • Accessible aux handicapés : Oui
    handicap

  • Matériel nécessaire : Jumelles
  • Pique nique nécessaire : Non
  • Publics : Enfants – Adulte
  • Réservation nécessaire ? Non
  • Niveau physique requis : Pas de niveau requis

****