Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “ancolie

Matin entre gouttes

Pluie de nuit, soleil et nuages le matin, pluie dès midi; ce qui ne laisse guère de possibilités si l’on veut profiter d’un temps sans goutte, dans l’hypothèse que les prévisions météorologiques ne soient pas fausses.
Le réveil sonnera donc à la limite de la nuit et du jour, enfin encore une expression car ce n’est plus le réveil qui sonne, c’est le portable qui nous éveille en douceur.
Quand je pense au réveil de mon enfance… pas étonnant qu’il y ait des stressés de nos jours car il fallait l’endurer le réveil qui faisait autant de bruit que la sonnerie d’un passage à niveau et qui faisait faire un bon de cinquante centimètres dans le lit.
Bon, pour moi, pas de séquelle, mais il me faut malgré tout un réveil en douceur si ce n’est pas le jour qui joue ce rôle là.
Je m’égare, on file vite dehors profiter d’un ciel sans pluie.
Nous sommes allés « regarder voir ». Quoi?
Nous sommes allés regarder ce qu’on allait voir, c’est simple.
Il a beaucoup de personnes qui ne regardent pas ce qu’elles voient. Nous, on aime regarder ce que l’on voit, mais on ne voit pas toujours ce qui nous regarde.
Pour exemple, un renard qui nous observait tranquillement dans les hautes herbes.
C’est marrant, il n’y a qu’une lettre entre regard et renard et sur ce coup nous n’avons pas su gérer la simplicité de cet écart. Une fois aperçu, il a disparu.
Nous avons donc profité de ce matin avant le retour de la pluie le midi.
Hier, des gens m’ont dit qu’il avait été triste ce dimanche pluvieux.

Moi, je l’ai trouvé heureux ce dimanche car pour les bonnes choses, il faut se donner les moyens en s’offrant le maximum de possibilités pour saisir le bel instant et il y a toujours une façon de trouver du bon dans une journée pluvieuse, même très pluvieuse 🙂

****

11- Premiers et rares rayons de la journée

 

****

22- Prairie trempée

 

****

 

33- Ancolie d’ici

 

****

 

dessous

4- Les dessous de la grande

 

****

grande astrance

5- Au-dessus de la Grande Astrance

 ****

 

5

6- Chien de prairie humide

****

 

6

7- Amour perlé chez les gazés

 

****

 

7

8- Tout ne tient pas toujours qu’à un fil…

 

****

 

8

9- Une autre définition pour l’amour volage 

****

 

9

10- Ombre contre le jour

 

****

 

Je suis au boulot, encore une semaine de calme avant l’affluence.
Ma pensée du moment : et si on aimait ce que l’on a au lieu d’attendre d’aimer ce que l’on aura.
Là, je pourrais m’ennuyer en me disant que je suis au boulot à ne rien faire.
Ça serait nul comme instant alors que beaucoup d’entre vous n’ont pas le temps de se poser tranquillement, alors qu’il y aura des jours où je n’arrêterai pas (ce que j’aime).
Pourquoi gâcher un moment parce que l’on voit les choses de la mauvaise façon?
Donc, je vais aimer (enfin essayer d’apprécier) ces instants calmes en prenant le temps ou plutôt en disposant du temps car je n’aime pas prendre.
Je me sauve, je vais me faire un thé, regarder les nuages passer en ayant une pensée pour tous ceux qui aimeraient prendre une pause 😉
euh? oui, je suis payée en plus à faire ça.


Floréal, période idéale pour la rencontre du Sabot de Vénus

 

La semaine dernière, j’ai fait un petit tour dans le Jura.
J’ai débuté cette journée là sous une petite averse, juste ce qu’il fallait pour perler les fleurs avant le retour du beau temps.
Je publie une série fleur pour changer, moi qui aime tant la grandeur des paysages.
Il faut dire que je n’ai pas rencontré n’importe quelles fleurs…
En fin d’après-midi, Christophe a partagé son coin spécial, un coin où le Sabot de Vénus côtoie l’ophrys mouche.
Inutile de dire combien j’ai adoré les voir depuis le temps que j’attendais ça.
Juste un mot au sujet de l’ophrys mouche. Cette orchidée est censée représenter une mouche… moi, je ne vois pas cette mouche, mais un superbe petit bonhomme chapeauté.

****

marguerite1- Marguerite,  surtout ne pas effeuiller !!

****

cytise2- Cytise aubour

 

****

orchis verdâtre, des montagnes3- Orchis verdâtre (platanthère)

 

****

ancolie14- Ancolie

****

les reines 15- Sabots de Vénus

****

bois6- Naissance

****

sabot7- Pantoufle d’or

****

ophrys mouche17- Ophrys mouche ou pendaison

****

l'ophrys mouche8- Ophrys mouche ou véritable ti bonhomme

****

 
 
« C’est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante »
Paul Coelho
 
« On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux »
Saint Exupery

Couleurs estivales

 
 
En ces jours gris, humides, j’imagine l’été et me dis qu’il serait bon qu’il redevienne celui qui apporte la chaleur et l’ambiance qui lui sont siennes habituellement.
L’été c’est une variété de couleurs, de saveurs, de sons qui ces derniers sont absents.
Heureusement, on a tous un petit coin d’été en nous que l’on peut  mettre à l’honneur lorsque le soleil nous manque. C’est bien de faire des réserves que l’on garde tout au fond et qui se délitent au fur et à mesure en fonction de nos besoins.
Petit retour en arrière, lorsqu’il était bien présent en attendant sa venue prochaine, tant espérée 🙂
 
 

****

 

duo

1- Couleurs 

****

 

erigeron

2- Simplicité sur le chemin 

****

argus

3- Argus

 

****

 

ancolie rose

4- Premières Ancolies claires que je trouve ici

 

****

 

la centaurée

5- La centaurée de montagne

 

****

 

 dep6-Couple de déprimées.  Enfin, déprimées c’est juste leur nom 😉 Libellules fauves. Merci à Sophie d’avoir corrigé ma confusion.

 

****


Pause déjeuner, pause verte

 

Hier, 11h30, un petit sms à ma blonde https://lancoliebleue.wordpress.com/2014/03/18/sortie-pour-une-blonde/ pour  savoir si un tour, entre midi et deux lors de ma pause déjeuner, la tentait. 
Un jour, j’ai parlé ici des prisons en disant que toutes n’avaient pas de barreaux, que certaines n’avaient pas de geôliers. Aujourd’hui, je dirai simplement que l’amour d’une mère pour un enfant qui sort du lot des enfants « ordinaires », peut être cette prison. Cet amour ne change pas, mais la vie évolue après de nombreuses années, des changements peuvent poindre à l’horizon permettant d’entrouvrir un peu les grilles de cette prison.
Toute  évolution ne se fait pas forcément sans douleur, mais une chose est sûre, il faut avancer, c’est le jeu d’une vie.
Je ne livre pas ces choses intimes pour aiguiser une pointe de compassion ou autre à l’égard de ces personnes prisonnières, loin de là. Ca serait mal sain de ma part et elles n’ont pas besoin de ce genre de sentiment. Si je parle de ça, si je survole légèrement le sujet, c’est juste une tentative d’ouverture d’esprit pour dire qu’il y a bien plus important que ce qui fait râler la majorité d’entre nous. Avec un regard différent, toutes les broutilles peuvent être gommées ou reléguées en arrière plan. Ouvrons simplement les yeux.
Il faut avancer pour soi, pour ceux qui ne peuvent pas, en respect pour ceux qui progressent avec cette envie de vivre plus forte que celle qui donnerait envie de baisser les bras. La force ne se mesure pas sur la densité musculaire mais sur les pas que l’on fait sur un terrain effondré.
Je m’égare, j’en reviens à mon sms. Réponse positive. Je troque aussitôt ma tenue de fille au boulot contre celle de fille des bois et me voila partie la rejoindre. Petite escapade courte mais qui fait un bien fou. Une coupure dans la journée à partager, à papoter, à s’éblouir. Un moment simple mais d’une grande valeur.
J’ai pris quelques photos alors qu’elle me disait, « regarde, ça c’est beau », « ça tu peux pas le prendre pour que ça fasse ça? » « moi j’aimerais bien le soleil en étoile » Elle est gentille ma blonde mais je crois que je vais lui passer un ancien appareil photo et il va falloir qu’elle s’y mette 😉

 

****

ruisseau
1- En vert et avec nous

 

****

 

ancolie bouton
2- Ancolie version en bouton, version « lutine »

 

****

 

tronc
3- On traverse?

 

****

 

ancolie
4- Ancolie. Version en fleur, splendeur.

 

****

 
 
« Il n’y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel »
Dalai lama