Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “chalet alpage

Escapade Savoyarde

Je rentre de rando ou d’évasion bonheur et j’avais envie de partager ici les photos du moment, photos où la lumière d’aujourd’hui est particulièrement belle.
Il a plu ce matin et le soleil a refait son apparition dans la matinée, laissant les reliefs exploser dans une lumière impeccable, sans la moindre trace de brume ou de voile.
J’avais décidé  de partager ça et puis, en venant sur le pc pour mettre mes photos du jour, je me suis rendue compte que j’accumulais les sorties, les étincelles et qu’elles restaient là, au fin fond de mon disque dur.
Je laisse ma sortie d’aujourd’hui et je t’offre un lieu tout aussi beau, attrayant, qui m’a enchantée. C’était juste un premier contact avec lui, mais j’ai bien l’intention d’y retourner car il m’a conquise.
Alpages et glaciers font bon ménage, et surtout, il vole de gros oiseaux là bas aussi. Gros oiseaux qui ont la gentillesse de nous saluer alors que nous partions, comme pour nous taquiner alors que nous les avions cherchés tout au long de notre sortie et bien évidemment, les appareils étaient bien rangés.
L’endroit est plein de mélèzes, ce qui présage un automne aux couleurs d’or… ce qui veut dire aussi, qu’il serait inconcevable de laisser passer ça 😉

****

21-

****

12- Vestiges

****

63- Habitants des lieux en pleine mue

****

34- Point de vue

****

55- Fidèle Louna

****

46-Grive

****

77- Bergeronnette grise

****


Rides et couleurs du temps

 

 
 
Vous y verrez peut-être une vieille bâtisse délabrée, une ruine, ou une misère à détruire.
Moi, j’y vois tout autre chose. J’y vois le travail d’antan, la trace des saisons, des années. J’y vois un lieu où le superflu est absent, où chaque chose a une utilité, une place.
J’y vois un endroit où les rapports humains sont primordiaux, où il fait bon se réunir autour du poêle à bois, où les repas se partagent, où les soirées s’éternisent.
J’y vois la simplicité, la rusticité mais surtout l’intensité des relations.
Un jour le bois y fut lisse, clair, avec une odeur fruitée. Aujourd’hui, il est rugueux, strié, marqué par les années et ses attaques. Son odeur est presque acide, sa teinte varie du noir au vert selon les expositions.
Je dirai simplement que le bois respire les années..
 
 
 
 
 
1- Porte à clé

 

****

 

2- Brut

 

****

 

3- Vert à bois

 

****

4- Si elle pouvait raconter

 

****

5- Rides

 

****