Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “Friedrich NIETZSCHE

Sentier

****

On prend un sentier de plus, qui monte, qui nous emmène où nul ne va.
Sentier qui mène pour découvrir les montagnes du quotidien sous un autre angle.
Sentier qui nous propulse face au vide, face à la grandeur.
Sentier du bonheur, sentier perdu, sentier chaleur.
Nos pas en avant, toujours.
Ce n’est pas une recherche, c’est une approche.
Marcher, avancer en soi.
Que de pas pour enfin être soi, pour refuser ce qui n’est pas.
Au fil des pas, les apparences s’estompent, la réalité se dessine.
Au delà du plaisir des lieux, des yeux, un plaisir bien plus profond est au rendez-vous.
Il faudrait être folle pour le fuir et aller où il n’est pas 🙂

****

 matin à la mollet1- Un matin à sa façon

 

****

 

42- Grande Astrance

 

****

 

23- Dernier arbre

 

****

 

34- Face à la Méridienne

 

****

 

 

Sans titre-15- Perdue dans la prairie…

 

****

 

66- Grandeur

 

****

 

pano7- Le cirque

 

****

Seules les pensées que l’on a en marchant valent quelque chose. (Nietzsche, Crépuscule des idoles)

****


Encore un peu de patience

 

Merci à ceux qui se demandaient où j’étais passée et désolée de ne pas avoir répondu plus rapidement.
Je dirai simplement que mon absence d’ici était une présence ailleurs 😉
Selon les cas, l’absence est une mise en appétit avec de savourer la présence…
 
Le soleil réapparait, c’est une façon de vivre autrement, d’avoir la possibilité d’aller dans des endroits négligés ces derniers temps à cause de la météo.
Par endroit, la neige encore très présente oblige à renoncer quand on n’a pas envie de dégouliner comme elle en bas des parois. Il faut voir le demi tour est une invitation à y retourner.  Dès que tout sera descendu, je remontrai 😉
Les marmottes seront toujours là.
Je crois que c’est la première fois que je patiente autant.  
 

****   

2              1-  Jeux d’ô

 

****

 

Sans-titre-1

2- Langue chargée

****

 

souche1

3-Persistance ou l’art de ne pas baisser les yeux même diminué
 

 

****

 

Une heure d’ascension dans les montagnes fait d’un gredin et d’un saint deux créatures à peu près semblables. La fatigue est le plus court chemin vers l’égalité, vers la fraternité. Et durant le sommeil s’ajoute la liberté »
Friedrich Nietzsche

 


Rendez-vous

 

 

 

 
On peut atteindre bien des sommets, Il suffit de prendre le bon chemin
 A toi de saisir ma main,  Fini les abîmes et les fossés,
Si tu veux partager, une route sans fabulations
C’est dans la même direction, que nos regards doivent aller 
Demain il sera trop tard, j’ai décidé de m’élever
Si tu veux m’accompagner, sois au départ
Je vais croquer les sommets 🙂
 

****

 
Une petite dose de  Friedrich NIETZSCHE :
Nul bonheur, nulle sérénité, nulle espérance, nulle fierté, nulle jouissance de l’instant présent ne pourrait exister sans la faculté d’oubli.
 
Que d’hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller.
 
Plus nous nous élevons, plus nous paraissons petits à ceux qui ne savent pas voler.
 
La parfaite félicité de l’amour réside dans le sentiment de la confiance absolue.
 
L’un va chez son prochain parce qu’il se cherche. L’autre parce qu’il voudrait s’oublier.
Votre mauvais amour de vous-même fait de votre solitude, une prison.