Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “glaçon

Promenons nous dans les bois, hélas le loup n’y est pas…

 
Alors, qu’habituellement l’endroit est sous l’emprise du froid, pris dans la glace, cet hiver rien ne retient l’eau. Elle file sans se figer dans les torrents, comme une simple passante à l’âme estivale, emplissant la forêt de son chant constant. Le torrent n’entamera pas la même mélodie selon la météo. En hiver, quand la glace l’enserre, il murmure alors qu’en mai lorsque la neige fond sous les rayons du soleil, il rugit tellement qu’il en devient assourdissant. Ecoute son rythme, ses paroles et tu en sauras bien plus sur ce qu’il te raconte, sur ce qu’il se passe en haut.
 

 

****

 torrent

1-  Coeur de forêt

 

****

 

perle

2- Mousse perlée

 

****

 

filé

3- Intimité voilée

****

 

mousse glacée

4- Dessert. Mousse glacée

 

****

 


Quand je joue avec une gosse de ma rue

 

Beau temps, soleil et neige peuvent se résumer à : « J’en profite encore et encore ».
C’est fou cette vie, entre le boulot et la liberté*, je n’ai plus le temps de rien faire 😉
Ceux qui passent régulièrement ici reconnaîtront le terrain de jeux, car j’aime bien le fréquenter. Il est varié et offre tous les niveaux de jeux pour que chacun y trouve de quoi se faire plaisir.
Hier, c’était sortie ski de rando avec une copine, donc entre l’effort, le bavardage, la descente et le délire, je n’ai pas trop pris de photos 😉
Je vous en mets deux quand même pour que vous puissiez voir où les nanas à spatules s’amusent dans le coin quand elles sont de repos*.
Inutile de vous dire que j’attends dimanche pour remettre ça ailleurs.
 
 
Liberté :  situation où les contraintes sont posées à l’opposé d’où je me trouve
Repos  : période payée pour se fatiguer
 
 

****

Jeu1- Encore mon terrain de jeux

****

wglaçon

2- On the rocks
 
 

****

« Le bonheur, c’est le plaisir sans remords »
  Socrate
 
 
 » Non s’efforcer vers le plaisir, mais trouver son plaisir dans l’effort même, c’est le secret du bonheur »
  André Gide
 
 

****