Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “la route que je n’ai pas prise

Par les balcons

 
Un dimanche à grimper dans les bois,
Brasser les feuilles, Glisser sur les mousses
Se coller à la résine,  Se perdre mais se taire
Observer, écouter,  Redescendre dans l’ombre
Se réchauffer avec un chocolat chaud
Un dimanche comme un autre…
 
 
 
 
1- Tête en l’air, fesses à terre
 (profonde comme annotation 😉 )

****

2- Tissage 

****

3- Le soleil se couche, 15heures
 

****

4-Deux chemins s’offrent à moi…
 
 

****

 
 
 
La route que je n’ai pas prise
 
Deux routes divergeaient dans un bois jaune ;
Triste de ne pouvoir prendre les prendre toutes deux,
Et de n’être qu’un seul voyageur, j’en suivis
L’une aussi loin que je pus du regard
Jusqu’à sa courbe du sous-bois.
 
Puis je pris l’autre, qui me parut aussi belle,
Offrant peut-être l’avantage
D’une herbe qu’on pouvait fouler,
Bien qu’en ce lieu, vraiment, l’état en fût le même,
Et que ce matin-là elles fussent pareilles,
 
Toutes deux sous des feuilles qu’aucun pas
N’avait noircies. Oh, je gardais
Pour une autre fois la première !
Mais comme je savais qu’à la route s’ajoutent
Les routes, je doutais de ne jamais revenir.
 
Je conterai ceci en soupirant,
D’ici des siècles et des siècles, quelque part :
Deux routes divergeaient dans un bois ;
Quant à moi, j’ai suivi la moins fréquentée
Et c’est cela qui changea tout.
robert frost