Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “lac montagne

Matin bleu

 
Je suis au travail et je puise dans mes brouillons pour vous offrir la douceur bleue d’un matin, début septembre, sur les bords du Lac du Bourget.
Le calme règne, le soleil orne les eaux, seuls quelques pêcheurs travaillent à leur filet alors qu’une légère brume quitte les abords du lac.
C’est serein, beau et resourçant. Le prélude d’une belle journée.
 
Je publie ça et je retourne à mon occupation. Une petite pause évasive s’imposait.
J’ai comme l’impression que je n’ai pas l’âme à travailler en cette fin d’après-midi.
L’envie d’évasion est plus forte que la raison, et puis être raisonnable c’est ennuyeux à force 😉
 
 
 

****

1

1- Les eaux matinales

****

juvénile-goel

2- Juvénile
 

****

 

Le Lac du Bourget qui a inspiré Lamartine.   

Le lac

Qu’il soit dans ton repos, qu’il soit dans tes orages,
Beau lac, et dans l’aspect de tes riants coteaux,
Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages
Qui pendent sur tes eaux.
 Tout dise : Ils ont aimé !
 
Alphonse de LAMARTINE   (1790-1869)
 

****


Ô

1-Pureté attirante

2-Trouble limpide


Aujourd’hui, si tu avais été avec moi…

1. Le déchargeux

****

2. Cascade du déchargeux

****

3. Lac et combe de gers

****

4. Miroir oh mon beau miroir

****

5.Le monde à l’envers

****

6. La bergerie

****

7. Au fil du temps…

****

8. Inspiration :  bouffée, délire, exaltation, idée, illumination,imagination, impulsion, aspiration,influence, inhalation, invention, respiration, souffle, suggestion.

****

Un temps gris, à la limite de la pluie. Une envie, y aller, avec en tête l’idée de redescendre sous la pluie. Avec cette pensée, je suis sûre de ne pas être déçue si le temps se dégrade. Quand on est heureux ce n’est pas une pluie qui modifiera le cours des choses, au contraire même, quand on y est préparé, c’est un moment agréable.                                                J’avais l’espoir de me retrouver au lac seule pour en profiter librement (égoïsme), pour me sentir « perdue au milieu de nulle part » . J’ai eu cette chance qui m’a permis de profiter de l’instant, du lieu pleinement, d’être moi.                                                                                         Il est bon d’emmagasiner l’air frais, la solitude, la grandeur, de recevoir ça comme un cadeau.                                                                                                                                               Je me sens privilégiée et j’aime ça. Je suis redescendue sans pluie, pleine de vie.