Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “lampadaire

Complètement « toqué(e) »

 
Petite pause « bol de céréales »au boulot entre un couple de Girondins et un de Parisiens. La folie des chassés/croisés des départs en vacances. Je me demande pourquoi les gens sont tellement stressés! Ils sont en vacances, ils devraient tout oublier, savourer, se dire qu’ils n’ont plus à se dépêcher.
Les uns arrivent, les autres terminent une semaine de vacances où ils ont pu profiter de la neige, des restaurants, de la détente, donc ils devraient rentrer détendus.
Que nenni !
Enfin, ce n’est pas grave, je bosse, je suis détendue et j’attends demain avec impatience pour promener mes skis. Ils ont un grand besoin d’action ces deux là, alors j’essaye de les rendre heureux 😉
Au départ, je vais habiller leur semelle d’une belle et douce peau bleue (le hasard qu’elle soit bleue), ensuite, pour qu’ils se lâchent, je vais les dénuder et ça va glisser.
Je me dévoue, je ne voudrais pas qu’ils dépriment.
J’ai déjà du mal avec mon vélo qui a la chaîne un peu tendue en ce moment, faute d’exercice. Il me faudrait des pneus neige, bien que  je ne pense pas que les gens apprécient de devoir partager les pistes de fond avec lui.
Voilà, vous savez ce que je vais faire demain.
Ce n’est pas tout, j’étais ici pour poster une photo du lampadaire qui est en face de chez moi.
Je m’égare vite ou plutôt, il m’en faut peu pour m’évader 😉
Bon week end à tous.
 

– Lampadaire coiffé

****

Un petit air Slave pour le lampadaire qui veille sur mon confort. Je le trouve très « classe » avec sa toque enneigée.
Papillons ou flocons, nuits d’hivers ou d’étés, il sait attirer les volatiles éphémères.
C’est le roi de la nuit sizère.
Vous imaginez un peu la folie des nuits du coin en ce moment, complètement toquées  😆


Lumières

 

« Au lieu de se plaindre de l’obscurité,  mieux vaut allumer la lumière. »
Confucius

****

« Il n’y a pas de lumière sans ombre »
Aragon

****

Une photo  dans une cathédrale ça ne me ressemble pas. Je ne prône pas la religion, je suis tout le contraire. Je me dois de spécifier ça, car je ne pensais pas pouvoir entrer dans ce lieu, mais l’architecture a pris le dessus.Les religions et moi avons un chemin opposé, ce qui ne m’empêche pas de comprendre et respecter ceux qui suivent l’ autre chemin.