Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “lever du jour

Privilèges d’un matin

Comme souvent, ça débute par un matin, à l’heure où la lumière et l’ombre sont unies.
C’est l’instant où les paroles sont futilité dans un monde charnière qui s’effacera rapidement pour laisser place à celui du grand jour.
C’est l’instant privilège où tout est différent, l’instant où l’on se sent aussi fragile que forte. Fragile, car c’est l’heure où les émotions nous touchent facilement, où les pensées se bousculent devant la beauté du nouveau jour qui naît; forte, car ce jour naissant est là comme pour nous propulser en avant.
Il s’élève et nous entraîne à ses côtés. C’est l’instant magique, celui qui fait prendre conscience des sentiments qui nous habitent.
On pousse la porte de la réalité pour entrer dans la vérité où les apparences n’existent plus.
Cet instant là, je le partage maintenant avec toi.
Bien sûr, le lever du jour n’aura pas l’intensité et les répercussions qu’il opère en « vrai », bien sûr que les linaigrettes dans la tourbière ne te toucheront pas comme elles me touchent à chaque fois que je les aperçois, tout comme la beauté des cabris qui viennent juste de naître, mais qu’importe, je t’offre quand même une poussière de ce qui me permet d’être celle que je suis.

 

 

****

101-Promesse d’un nouveau jour

 

****

 

12- Marmotte au soleil matinal

 

****

 

53- Akènes de pulsatilles aux premiers rayons

 

****

 

24-Bouquetin

 

****

 

45-  Jeune cabri (bouquetin)

 

****

 

9

6-Salutation au soleil

 

****

 

37-Cabri

 

****

 

68- Linaigrettes. Toujours de la blancheur dans une intense verdure. Pour moi, elles font partie de ce qui est beau.

 

****

 

79-Linaigrette

 

****

 

810- Eterlou, étagnes et cabri (bouquetins)

 

****

« Le matin, c’est la jeunesse du jour. Tout y est gai, frais et facile. Il ne faut pas l’abréger en se levant tard »
Arthur Schopenhauer.

****

« Tu n’es pas qui j’ai besoin que tu sois.
  Tu n’es pas celui que tu as été.
  Tu n’es pas comme cela me convient.
  Tu n’es pas comme je veux.
  Tu es comme tu es. »
Jorge bucay

 

 


Ballotin de saveurs

Une fois de plus, je vais dire que je suis peu présente ici, mais c’est une bonne chose dans un sens, ça veut dire que j’ai du travail au magasin et que  je suis dehors mes jours de repos, donc la belle vie pour moi, même si je vous néglige un peu.
Je prends le temps quand même de déposer une poignée d’étincelles sorties de mon panier. Étincelles trouvées le week-end de Pâques dans le Jura et ici en Haute-Savoie.
Alors que beaucoup cherchaient les œufs en chocolat, nous on ne cherchait rien mais on a trouvé des saveurs bien plus riches et plaisantes que celles que le chocolat peut offrir (oui c’est moi qui dis ça! 😉 )
J’essayerai de poster un autre article avant dimanche sinon, on se retrouve après le 26 avril, car samedi soir une semaine de vacances s’offre à nous. 

****

cham1-Chamois

****

chamois22- Écorné

 

****

 

héron nid3- Ça couve chez le héron cendré

****

petits nid4- Dans ce nid, les petits sont nés 🙂

 

****

 

milan noir15- Milan noir

 

****

 

faucon6 – Faucon crécerelle

 

****

 

nuit7- Dans l’attente du lever du jour

 

****

 

lever jour lune8- Premières lueurs solaires sous le regard de la Lune

 

****

 

lui et percée9-Entre ombre et lumière

 

****


Un peu plus près du ciel avec les bouquetins

 
On va faire une petite balade au-dessus de chez moi. Si on regarde bien la dernière photo, je vis juste sous la mer de nuages, au niveau du rivage 😉  pas besoin de tuba, des poumons et une paire de jambes suffisent.
Soirée et nuit au refuge pour profiter du lever du jour. Réveil dans le ciel immaculé alors qu’en bas tout le monde est sous les nuages sans s’imaginer qu’au-dessus de cette masse grise et compacte, certains attendent le soleil en contemplant la beauté moutonnée qui forme une mer hors norme attirante et belle.
On pense souvent aux couchers de soleil qui colorent le ciel, mais les matins ont aussi une belle palette de couleurs à offrir.
Après un bon pti déjeuner et l’arrivée du soleil, direction plus haut pour aller dire bonjour aux bouquetins qui vivent tranquilles, mangeant bien avant les tourments de l’hiver et l’euphorie du rut qui commencera fin novembre.
 
Ces instants là sont beaux mais lorsqu’ils sont partagés, ils le sont doublement 🙂
 

****

grenaironWB1- Panorama au-dessus du refuge. Panorama qui rend les hommes petits.

 

****

 

reveil à gr wb2- Lever du jour en douceur au-dessus de la mer de nuages

 

****

 

bouquetinWB3- Bouquetin

 

****

 

bqtwb4- Dans la douceur de vivre, avant l’hiver.

 

****

 

dedoswb5- Tranquillité

 

****

 

 

 

jeux de mâleswb
6- L’art d’être un mâle
 

****

 

merwb7- Toujours se rappeler que le ciel est bleu par-delà les nuages
 

**** 

 

lever du jour à grenairon WB

8- Vue sur la mer et ses rivages
 

****

 
 

« La joie est en tout; il faut savoir l’extraire .  

Confucius

 

 « Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage»

Schweitzer

Fraîches heures Jurassiennes ou suite matinale

En plein sommeil, entendre la mélodie du réveil qui s’estompe face à la pensée qui surgit indiquant qu’il est temps de se lever pour aller à « sa » rencontre afin de voir ce qu’il nous offre.
Il est toujours là, différent à chaque fois mais si attirant. Sa présence est toujours un présent, une offrande qui défie le temps et les évènements. Imperturbable depuis la nuit des temps, il vient au quotidien suivant toujours le rythme des saisons.
Apparaissant lumineux, clair,  sombre, voilé ou carrément bousculé, le jour, fidèle, se lève pour dévoiler des richesses que la nuit cachait.
Certaines d’entre elles le fuiront pour ne réapparaître qu’à la nuit tombée, d’autres s’illumineront après avoir laissé s’envoler le voile qui les recouvre pudiquement, avant de s’offrir à notre regard.
Je vois de belles choses quand le jour se lève alors qu’ailleurs certaines personnes voient le désespoir, la laideur au grand jour selon où elles vivent.
La vie est loin d’être une beauté et une douceur de vivre pour tout le monde.
Combien rêvent de vivre un lever du jour comme ceux que l’on peut vivre?!
Vivre pour s’enrichir de petits riens, pour le plaisir, vivre pour la chance d’avoir, vivre tout comme si ce n’était qu’une chose aléatoire qui nous est prêtée, sans oublier que rien n’est acquis, rien n’est certitude.
Ne pas se rendre compte de la richesse de ces moment là, serait comme manger un morceau de chocolat sans le savourer. Ce serait vivre sans utiliser tous les pouvoirs qui nous sont offerts pour déguster un maximum les choses. Quand je regarde un matin, je le savoure, je le laisse fondre, s’étaler afin de sentir ses odeurs, ses différences de chaleur, de lumière et là, je me dis qu’il est sacrément bon ce matin là et que j’ai de la chance de pouvoir en profiter.
Quand je dis que la gourmandise n’est pas un défaut 😉
 

****

jourwb1- Douce heure ou fraîche heure

****

Biennewb2- Sérénité

****

cham web3- Agilité

****

wbchamois4-  Regard lointain

****

wb6- Au revoir

****

« Personne ne se soucie de bien vivre, mais de vivre longtemps, alors que tous peuvent se donner le bonheur de bien vivre, aucun de vivre longtemps »

Sénèque


Lever le jour

 
Me voilà de retour parmi vous après une quinzaine de jours de liberté ou mon petit panier s’est bien rempli. Les étincelles qu’il contient forment une lumière éblouissante. Je vous en offre quelques unes pour qu’elles se dispersent ici ou là.
J’ai souri en lisant quelques commentaires de votre part lors de mon retour où vous me souhaitiez de bien me reposer pendant ces vacances.
Le repos ne se trouve pas forcément en calmant ses activités, en dormant tard. Le repos c’est aussi se lever tôt pour profiter d’une journée qui commence, c’est prendre le temps d’aller, ne pas s’imposer de contraintes, se laisser porter par ses sentiments face aux éléments et êtres qui nous entourent. Le repos c’est être heureux et serein même si le corps est un peu bousculé.
A ceux qui aiment se lever avant le jour, à ceux qui n’aiment pas ça et qui ne profitent jamais de cet instant, j’offre ces levers du jour, levers de soleil que l’on a surpris par notre présence au milieu de nulle part, quelque part dans le Queyras, dans le Jura ou chez moi dans le Haut Giffre.
Le soleil qui se lève apporte toujours cette même sensation, celle de vivre l’instant présent et d’avoir la joie de profiter d’une belle journée où tout semble possible. Se lever pour accueillir le jour est comme un pas vers l’éternité. Marcher dans la nuit pour atteindre un sommet, une arête ou un abri confortablement installés, c’est être là pour surprendre le jour, pour profiter de ses premiers rayons du soleil qui vont nous réchauffer, qui vont allumer les herbes perlées de rosée.
J’aime ces matins riches.

 

****

lever du jour sur les monts jura1- Sur les Monts Jura

****

lever de soleil sur la mer de nuage2- Attendre le jour dans le Jura

****

leverwb3- Lever du jour dans le Haut Giffre face à la mer de nuage

****

lever jour mb wb4- Première lumière pour le Mont Blanc

****

lever néal wb5- Dans le Queyras, Col de Néal

****

lever quey wb6- Premiers rayons dans le Queyras

****

ombres7- Ombres matinales

****