Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “matin bonheur

Matin cool heure

 
Je sais, c’est du déjà vu ici. Normal, c’est le chemin qui me mène au boulot et dont j’ai déjà publié les petits bonheurs qu’il m’apporte au fil des jours. Hier matin, à la vue de cette lumière, de ce soleil, j’ai eu envie de passer par la route qui me plaît tellement, bien qu’elle me rallonge de quelques kilomètres. Au point où j’en suis, je ne suis plus à 5 kms près.
Je me suis retrouvée dans une belle ambiance qui donnait envie de changer de chaussures, de garer la voiture et de partir à travers champs. J’ai garé la voiture, je me suis arrêtée en gardant mes chaussures de « ville ».
J’ai pris le temps d’inspirer bien fort cet environnement. Là, la magie a opéré instantanément. Quand on inspire une odeur mentholée, une vague de fraîcheur envahie nos bronches; ici,  il s’agissait d’une vague de bonheur.
J’adore cette sensation qui rend particulièrement bien, qui minimise toutes les choses négatives, qui gomme les griffes acérées qui pourraient nous compresser le ventre. Une sensation qui me rend si légère que j’ai l’impression que rien ne peut me tenir clouée au sol. Je serais bien restée encore mais j’étais sur la route du boulot donc… au boulot 😉
C’était mon petit bonheur matinal, un petit plus à savourer comme ça pour le plaisir, pour se dire que la vie a vraiment de bons côtés.

 

****

 

virage

1- Sur la route

 

****

 

route 2

2- Couleurs matinales

****

 

MB

3- En vie

 

****

 

couleurs

4- Ne pas chercher le pourquoi de cette photo, le côté « compo », il n’y en a pas. C’est juste de la couleur en pleine face 🙂
 
 

****

Pablo Neruda 

Il meurt lentement
celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n’écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouver
grâce à ses yeux.
Il meurt lentement
celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aider.
Il meurt lentement
celui qui devient esclave de l’habitude
refaisant tous les jours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère,
ne se risque jamais à changer la couleur
de ses vêtements
ou qui ne parle jamais à un inconnu
Il meurt lentement
celui qui évite la passion
et son tourbillon d’émotions
celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les coeurs blessés
Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
lorsqu’il est malheureux
au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n’a fui les conseils sensés.
Vis maintenant!
Risque-toi aujourd’hui!
Agis tout de suite!
Ne te laisse pas mourir lentement!
Ne te prive pas d’être heureux!

****