Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “mercantour

Vers la Bonette

Retour en septembre, aux portes du Mercantour vers la Bonette.
Secteur que j’aimerais vraiment découvrir plus profondément, en me perdant dans ces lieux intensément. En regardant l’itinéraire routier des vacances, j’ai cherché l’endroit perdu, nature, intéressant et j’ai lu que ce col où nous devions passer était riche en faune et que celui que nous cherchions à rencontrer de près vivait dans le secteur. Il était évident qu’il nous fallait voir ça de plus près. Nous sommes donc allés là bas pour y passer la nuit et avoir le bonheur de se réveiller là haut.
Ce jour là, on aurait pu croire que le ciel attendait que nous soyons dans nos sacs de couchages pour déverser les trombes d’eau qu’il retenait depuis un moment.
La fin d’après-midi était menaçante, formant de superbes nuages bien gonflés, idéaux pour nous offrir un ciel hors norme éclairant la montagne de façon tamisée, bien plus belle et intime que s’il avait été dégagé.
Des gens vont prier, se référer à un ou plusieurs Dieu, à des convictions pour se trouver, avancer;  moi, il suffit que je me poste dans ces endroits là, devant la force de la nature pour que je sache où me situer dans ce monde et pour que ses valeurs me propulsent à la bonne place.
Je me suis endormie dans mon cocon douillet alors que dehors la pluie frappait le sol avec force, m’offrant ainsi la plus belle des berceuses.
Le matin fut sous le signe de la fraîcheur, le bout du nez gelé, le calme environnant étaient les signes précurseurs d’un ciel dégagé avec une gelée matinale.
Belle journée en perspective avec un matin aux couleurs d’or une fois que le soleil eut fait son apparition. Contraste étonnant avec les tons de la veille.
En route pour une belle journée…

****

11- Soir annonciateur d’une belle nuit

****

32- Palabre avec les nuages

****

43- Réveil en or

****

64- Premières rencontres matinales

****

55- « Ayé, j’suis cachée »

****

106- Guetteuse

****

77-Eventail volant  (buse pattue)

****

17- (bis) l’est là le circaète jean le blanc 😉 merci pour la rectif

****

128-Approche

****

99- Aigle royal

****

1110- Saveur

****

811- Aigle royal (juvénile)

****

412- Surprenante et furtive rencontre avec la bartavelle

****

Je vous souhaite une belle semaine pleine de belles choses.

On se retrouve dans quelques temps car pour moi ça sent bon les vacances aujourd’hui 😉

****


En Haute Tinée

Alors que mes doigts se promènent sur le clavier pour mettre quelques mots afin d’accompagner mes photos, ils écrivent, comme très souvent, que j’aime me retrouver au milieu de nulle part (nulle part : lieu perdu en pleine nature où il n’y a personne).
Je m’interroge sur le fait d’aimer plus que tout ce « nulle part ». Je ne suis pas misanthrope, bien au contraire, j’aime les gens, j’aime échanger avec eux; la preuve, mon travail.
Je vais, chaque jour travaillé, retrouver le monde, la « civilisation » avec plaisir. Pas une fois il ne m’est arrivé de prendre ma voiture, les clés du magasin en n’étant pas heureuse d’y aller.
Ceci dit, si j’avais à choisir, au lieu d’aller travailler, j’irai me balader en pleine nature, en montagne 😉
Si j’arrive à apprécier la situation, peut-être est-ce parce que je trouve un équilibre dans cette nature, une force qui m’apprend à aimer les instants du quotidien d’une certaine façon.
Ce milieu vrai, brut est celui qui me correspond le mieux.
Ça, c’était la pensée lorsque mes doigts ont commencé à faire cliqueter mon clavier. Retournons aux photos que je partage ici, aujourd’hui, avec un retour sur septembre ou sur la chance d’être où les autres ne sont pas, ou d’être en montagne alors que la rentrée est le sujet du moment ailleurs.
Ici, le sujet est simple. Il s’agit de prendre son sac, de se chausser et de monter voir ce que l’on ne peut imaginer d’en bas.
Découverte d’un autre environnement, de sentiers qui serpentent, d’un milieu où le minéral et la pelouse alpine se côtoient. Un ancien cirque glaciaire a donné naissance à une succession de lacs en étage avec des eaux transparentes aux couleurs allant du bleu au vert émeraude.
Pause appréciée de lacs en lacs avant de reprendre le chemin qui monte plus haut avec l’envie de « voir là haut derrière » plutôt que de redescendre par le même itinéraire.
Ce choix nous offrira de belles rencontres, la sensation d’aller toucher la Lune et ensuite, une très bonne nuit de sommeil 🙂

 

 

41- Regard

****

132- Promiscuité entre l’ombre et la lumière

****

9

3- Repérée

****

5

4- Contemplation

****

7

5- Tel un roi dans un champ doré

****

8

6- En suivant la pente

****

 

11

7- Les lacs

****

12

8-Transparence

****

109- Savourer l’instant

****

 

2

10- Face au lac

****