Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “mésange noire

Instants calmes, partagés

****

Il y a des jours calmes, sans efforts physiques, simplement à se balader sans sentir le dénivelé dans les jambes. C’est rare, mais ça arrive parfois. On se rend compte que l’on peut parler sans être essoufflée, on peut s’arrêter sans que ça coupe le rythme et que l’on peut avancer sans regarder où l’on met les pieds.
Mardi, ce fût ça, avec Lo. Une journée tranquille et bonne.
Lors d’une pause au soleil, au milieu de nulle part, ma fille s’est mise à lire, ce qui m’a laissé le temps de partir en exploration dans le bois à la recherche de … de quoi? de tout.
Ça débute par les traces dans la neige, celles du blanchot, des chevreuils, des biches pour continuer, avec les copeaux de bois que le pic a fait en perforant les troncs, avec les cônes d’épicéas rongées par les écureuils etc.
En observant, c’est comme lire un livre ouvert où chaque trace est un chapitre formant ainsi l’histoire de la nature. Il y a toutes sortes d’histoires, des belles, des difficiles, celles que l’on a du mal à interpréter. Pas de choses surfaites, que du vrai.
Je passerai des heures (j’y passe des heures) à bouquiner la nature, mais là,  je n’étais pas seule donc je suis retournée bien gentiment auprès de ma fille perdue dans son livre certainement tout aussi intéressant que celui que je venais de feuilleter. En voici quelques répliques visuelles tirées au hasard, au fil des pages …

1

1- S’élever encore et toujours au-delà de la brume

 

****

 

7

2- Aimer les vestiges du temps

 

****

 

8

3– Admirer les courbes

 

****

 

9

4- Trouver les perles

 

****

 

5

5- Prendre le temps de regarder les boules de plumes 

****

 

4

6-  Se laisser charmer par la mésange noire

****

 

3

7- Se demander qui observe qui

 

****

 

2

8- Louna, encore et toujours.

 

****

 » C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas »

Victor Hugo


Ombre et soleil

 
Dimanche.
Il y a des matins comme ça où je pars sans trop avoir réfléchi ou plutôt en ayant réfléchi mais pas comme il l’aurait fallu. Cela faisait une éternité que le soleil n’était plus présent ou qu’il nous gratifiait de sa présence que par brides de quelques heures.
Ce matin, il allait s’imposer une fois  levé car le ciel était nu, sans un seul nuage.
Le rêve! sauf quand je choisis d’aller dans une combe à l’envers, où le soleil arrive en dernier, que j’ai du faire 3 fois demi-tour car ça ne passait pas et que de ce fait, j’ai passé la majeur partie en forêt au frais 😉
Le soleil, je l’ai vu… au loin et quand je suis redescendue.
Malgré ça, j’étais une chanceuse.
Dans la vallée, plus bas, ils étaient sous la mer de nuages et n’ont du voir le ciel dégagé qu’en fin de matinée.
Moi, j’étais au-dessus.
La prochaine fois, j’irai où il faudra pour être accompagnée de Mr Soleil.
Il suffira juste que je réfléchisse correctement 😉
 

****

lueurs matinales1- Pointe de Sales et Mont Blanc au petit matin

 

****

 

MB

2-Mont Blanc

 

****

 

jura horizon3- Mer de nuages dans la vallée avec le Jura pour horizon
 

****

mésange4- Mésange Noire

****

gentiane champêtre5-Gentiane Champêtre

****