Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “roc d’enfer

Lundi midi, pause déjeuner

****

Lundi midi, j’avais le choix de rester au magasin pendant ma coupure ou aller faire un tour. Le choix fut vite fait.
A vrai dire, je n’ai même pas eu l’impression de choisir entre une possibilité ou l’autre.
Je me suis retrouvée avec mon sac sur l’épaule, mes chaussures (pas de fille) aux pieds, à marcher là haut, au bord du lac.
Personne en vue. J’étais la seule à écouter le lac chanter sous la glace. Il n’y avait que le bruit lointain d’une tronçonneuse pour me rappeler que je n’étais pas la seule sur terre.
J’étais un peu limitée en temps, mais qu’importe; peu vaut mieux que rien du tout 😉
 

****

 

2
1- Lac gelé

 

****

 

1

2- Quenouilles au soleil

 

****

 

4 (2)

3- Têtes hors de l’eau

****

 

5

2- Roc d’Enfer

****

Je vous ai déjà parlé de ce lac. Un jour au début du siècle dernier, il y eut un glissement de terrain qui fut à l’origine de la création de ce lac. Un hameau fut englouti, et encore aujourd’hui, on peut voir les troncs des sapins dépasser du lac.
La cime fut coupée un hiver par les habitants des lieux alors que le lac était gelé.
Voilà pourquoi, on voit dépasser des « morceaux » de bois du lac.
 

****


Vendredi midi, escapade en Vallée Verte. Oups vallée du Brévon

Je n’ai jamais tenu en place, mais là, je crois que j’atteins le paroxysme.
Je n’ai qu’une chose en tête, m’évader, trouver de nouveaux lieux, découvrir et savourer.
Deux heures s’offrent à moi ce midi, donc direction là bas.
 
 

****

 

1- Danger.
   Je vous assure, j’ai fait attention et par cette chaleur, je n’ai même pas essayé de marcher sur le lac.
   Je laisse çà  à d’autres 😉
 
 

****

 
 

2- Lac de vallon
 
 

****

 
 
 

3- Renversante
 
 

****

 
 
 
 

4- Vert tiges
    Ce n’est pas la Vallée Verte pour rien 🙂
 
 

****

 
 
 

5- Toile perlière
 
 

****

 
 
 

6-  Sensualité ou promeneuse de cou
 
     
 

****

 
 
 

7- Perspective
 
 

****

Le lac de vallon est tout jeune, il est né dans les années 40 lors d’un glissement de terrain qui a bouché le cours du Brévon, engloutissant de nombreuses habitations.
Aujourd’hui encore, on peut voir les restes des maisons, des arbres dans le fond du lac.
Hier tragédie, bonheur aujourd’hui.
 
 

****