Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “ruisseau

Bouffée d’air

 

Viens, je t’emmène prendre l’air loin de tout et si près de chez moi.
La veille et le matin, je me suis retrouvée « coincée » à l’intérieur et l’envie d’aller prendre l’air se transformait en besoin.
Il y a le fumeur qui a besoin de sa cigarette après le café et il y a moi qui ai besoin de ma bouffée d’air dès que possible. Et pour ce besoin là, pas de patch, pour aider; la seule chose qui existe pour combler ce manque, c’est de sortir 🙂
Je n’ai eu qu’à préparer mon sac, prendre mon chien et mettre mes chaussures « liberté » et me voila, Louna et moi, au milieu de ce nulle part que j’aime tant, à deux pas de chez moi.
Comment puis-je te décrire l’ambiance pour que tu la perçoives vraiment?
Je dirais le calme, personne, la nature, une lumière particulière douce qui met en valeur les couleurs et les reliefs, le tout avec le son du torrent en musique de fond, avec quelques anciens chalets d’alpage où le temps a fait son oeuvre pour leur donner une âme et les modeler au fil des saisons. Un lieu où tu peux t’arrêter, regarder, penser et voir.
Chacun ses lieux, sa source d’équilibre. Pour l’instant, je t’emmène là où je suis si bien, où je suis moi tout simplement.
 
 

****

 lou
1- Louna : » dis, on y va! »

 

****

 

mi-rouget
2- Encore une histoire d’eau

 

****

 

casc
3- Cascade

****

 

porte du temps
4- Passage dans le temps 

****

 

couleurs du temps
5- Couleurs du temps

 

****

ouverte
6-  être poète, c’est percer une fenêtre quand le mur n’en a pas. (Guénane Cade)
 

 

****

 

torrent filé
7- Le temps d’une pose…

 

 ****

 

 

torrent
8- Entre mousse et pierres

****

 

 

bien
9- Chut, regarde.

 

****

 

 

abstrait

10- Art abstrait  (e)au naturel (le)
 

****

 

pti pont
11- Passage, entre ombre et lumière

 

****

 

louna1
12- A la prochaine

 

****

« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées nous bâtissons notre monde »

Bouddha

 

« En suivant le chemin qui s’appelle plus tard, nous arrivons sur la place qui s’appelle jamais »

Sénèque

 

« Penser est difficile, c’est pourquoi la plupart se font juges » 

 Jung

 

 


Fraîches heures Jurassiennes ou suite matinale

En plein sommeil, entendre la mélodie du réveil qui s’estompe face à la pensée qui surgit indiquant qu’il est temps de se lever pour aller à « sa » rencontre afin de voir ce qu’il nous offre.
Il est toujours là, différent à chaque fois mais si attirant. Sa présence est toujours un présent, une offrande qui défie le temps et les évènements. Imperturbable depuis la nuit des temps, il vient au quotidien suivant toujours le rythme des saisons.
Apparaissant lumineux, clair,  sombre, voilé ou carrément bousculé, le jour, fidèle, se lève pour dévoiler des richesses que la nuit cachait.
Certaines d’entre elles le fuiront pour ne réapparaître qu’à la nuit tombée, d’autres s’illumineront après avoir laissé s’envoler le voile qui les recouvre pudiquement, avant de s’offrir à notre regard.
Je vois de belles choses quand le jour se lève alors qu’ailleurs certaines personnes voient le désespoir, la laideur au grand jour selon où elles vivent.
La vie est loin d’être une beauté et une douceur de vivre pour tout le monde.
Combien rêvent de vivre un lever du jour comme ceux que l’on peut vivre?!
Vivre pour s’enrichir de petits riens, pour le plaisir, vivre pour la chance d’avoir, vivre tout comme si ce n’était qu’une chose aléatoire qui nous est prêtée, sans oublier que rien n’est acquis, rien n’est certitude.
Ne pas se rendre compte de la richesse de ces moment là, serait comme manger un morceau de chocolat sans le savourer. Ce serait vivre sans utiliser tous les pouvoirs qui nous sont offerts pour déguster un maximum les choses. Quand je regarde un matin, je le savoure, je le laisse fondre, s’étaler afin de sentir ses odeurs, ses différences de chaleur, de lumière et là, je me dis qu’il est sacrément bon ce matin là et que j’ai de la chance de pouvoir en profiter.
Quand je dis que la gourmandise n’est pas un défaut 😉
 

****

jourwb1- Douce heure ou fraîche heure

****

Biennewb2- Sérénité

****

cham web3- Agilité

****

wbchamois4-  Regard lointain

****

wb6- Au revoir

****

« Personne ne se soucie de bien vivre, mais de vivre longtemps, alors que tous peuvent se donner le bonheur de bien vivre, aucun de vivre longtemps »

Sénèque


Au fil du Hérisson

 
Tu viens, une petite sortie sous la pluie dans un petit écrin de verdure te tente? Non? Alors installe toi et regarde.
On continue dans nos découvertes jurassiennes…
Je ne peux t’offrir que quelques photos en te laissant imaginer le son, fort, puissant auprès des cascades; le murmure plus discret et doux le long du ruisseau.
La pluie ruisselle mais d’une certaine façon, elle n’enlève rien au charme de l’instant. Elle se rappellera à notre souvenir avec de belles taches sur l’objectif et sur les photos. D’une certaine façon, nous avons pu saisir la pluie.
Une pensée pour ceux qui ont partagé ces instants là avec nous 😉
 

****

écrin vert

1- Dans son écrin vert

****

murmure2- Murmure

****

DD

3- Succession blanche

****

1

4- Paillettes d’or

****

Il fallut bien du temps pour que  Christopher McCandless, obstiné et n’ayant que l’Alaska en tête, s’aperçoive ce qu’était le véritable bonheur.
Il lui fallut trop de temps pour le découvrir, il écrivit ces mots sur un livre juste avant de mourir :

« Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé »

****


Escapade en l’éclaircie

 
 
Mardi,  de repos, des portions de ciel bleu. Pas la peine d’en dire plus 😉
Mon sac, mon chien, mon casse-croûte et en route…
Depuis, la neige a blanchi les lieux, mais j’ai eu droit à ma petite dose de soleil et de liberté.
J’en suis à me dire que peu devient beaucoup quand beaucoup se transforme en peu.
Donc si tu as peu, c’est déjà beaucoup 😉
On se remonte le moral comme on peu(t) ce qui donne que beaucoup de moral 😆
 
 

****

oxalis

1- Oxalis

 

****

 

jaune

2- Poussière de soleil

 

****

 

unis

3- Union parfaite
 
L’homme n’est pas qu’un corps. L’amour n’est pas qu’une rencontre de deux corps. Aimer c’est en même temps partager des mots, des regards, des espoirs et des craintes. Ceux qui mutilent l’amour l’ignoreront toujours.
Il est, indestructiblement, fait de la joie des corps et de l’union des espérances. Indestructiblement liées, comme les branches d’un arbre qui n’existent que par ses racines.
Le livre de la vie
Martin Gray
 
 

****

 

arbre-file

4- écoute

 

****

 

lui

5-  Mon chez moi

   

****


Envie de vert

 
 
L’herbe, en ce jour, s’appelle aussi désirée…
 

****

courtine1- Courtine

****

vert-ige2- Vert tige
 

****

mur

3- Mur muret
 

****

ru-isseau3-Ruisseau
 

****

« Écouter la forêt qui pousse plutôt que l’arbre qui tombe. » (Friedrich Hegel)
 
« Un voyage de mille lieux commence toujours par un premier pas. » (lao Tseu)