Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Articles tagués “tenneverge

Il était un petit village…

 

A force de t’emmener dans « mes » montagnes ici ou là, à la découverte de telle ou telle espèce ou tout simplement pour le plaisir de prendre l’air, de se bouger, de vivre et d’y trouver l’équilibre qui permet d’être bien tout le reste du temps, j’en oublierais presque de t’offrir la base, le point de départ de toutes ces sorties…mon petit village.
Petit petit je veux bien si on parle habitants.
Nous sommes environ 800 habitants sur une commune qui fait, accrochez-vous bien…119km², ce qui donne moins de 7 habitants au km².
Pour se rendre compte Paris ne fait que (oui je sais, ça fait chauvin le « ne fait que », mais ça me fait plaisir de dire ça) 105km² avec 21520 habitants au km² !!!
Je meure si je me retrouve à vivre dans une telle densité de population 😉 car, lorsque je croise plus de 5 personnes en montagne, je trouve que c’est fou, que c’était plein de monde…
Je te laisse imaginer si on me collait dans le métro aux heures de pointe!
Donc, aujourd’hui, j’ai envie de t’offrir une petite série sur la vue dans le village.
Les photos datent du 30 décembre; à l’heure actuelle, l’herbe a remplacé la neige qui a fondu aussi vite qu’elle est venue. L’hiver nous a fait un clin d’œil et s’est sauvé aussitôt laissant toute une vallée dans l’attente de son retour. Neige ou pas, soleil ou pas, je savoure ce lieu et t’en offre une part, ici, aujourd’hui 🙂

 

****

 

DSC_0198

1- Sous le regard du Tenneverge

****

DSC_0177

2-Rideau

****

DSC_0195

3- Le grenier et les frettes

****

DSC_0178

4-Le pic du Tenneverge

****

DSC_0190

5-Lumière avec la Pointe de Sales en toile de fond

 

****

DSC_0175

6-D’un autre temps mais toujours d’actualité

****

DSC_0191

7- Tout est ombre et lumière

****

« Écouter la forêt qui pousse plutôt que l’arbre qui tombe. » (Friedrich Hegel)

****

« Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce qu’on possède. » (Saint Augustin)

****


Suite sortie version couleurs d’automne

****

La dernière fois, j’avais dit que je posterai les photos du paysage de la sortie du moment, donc, les voilà. 
Je me réjouis de pouvoir savourer tout ça avant que le vent, la pluie  viennent perturber la métamorphose colorée de la nature. Il suffira d’un gros coup de vent pour que tout se dénude et revête un autre habit, et qui sait, peut être la neige sur les hauteurs pour bientôt …
En attendant, voilà les couleurs du moment.
 

****

 

vers le fond
1- Vue sur le fond de la combe
 

 

****

 

ten arbres
2- Quand les arbres ont la tête dans les nuages

 

****

 

vallée
3- Forêt d’ici

 

****

 

couleurs
4- Hêtre en route vers l’automne

 

****

 

fenêtre
5- Fenêtre

 

****

 

ten
6- Tenneverge aux couleurs du temps

 

****

 

branche
7- Les bois regardent la pointe de Sans bet (sans bois)
 
 
 

****

 

Juste parce que j’aime cette vision 🙂  :

Dans les forêts de Sibérie, de Sylvain Tesson
 
– Offrir des fleurs aux femmes est une hérésie. Les fleurs sont des sexes obscènes, elles symbolisent l’éphémère et l’infidélité, elles s’écartèlent sur le bord des chemins, s’offrent à tous les vents, à la trompe des insectes, aux nuages de graines, aux dents des bêtes ; on les foule, on les cueille, on y plonge le nez. A la femme qu’on aime il faudrait offrir des pierres, des fossiles, du gneiss, enfin une de ces choses qui durent éternellement et survivent à la flétrissure.

Et hop, une petite dose de soleil

  

Mercredi ciel bleu, soleil et ombre.
Quand on vit entouré de montagnes, que le ciel est bleu, on ne pense qu’à une chose :
« Où est le soleil » ?
Les montagnes si hautes et le soleil si bas en cette saison nous transforment en pions en perpétuelle recherche de l’endroit ensoleillé.
Passer de l’ombre au soleil est une douce caresse, l’inverse une morsure.  Les jours où il ne fait pas beau, on ne se pose pas la question, on peut aller partout, mais quand le soleil est là, il est trop difficile de renoncer à son bienfait.
Mercredi, ce fut donc une sortie à la conquête du soleil.
 
 

****

 

3

1- Dans un petit coin allumé

 

****

 

 

4

2- Encore et toujours si imposant

 

****

 

1 (2)

3- Qui regarde qui? 

****

 

Les vraies richesses de la vie, ce sont toujours les mêmes et elles sont gratuites : l’air, l’eau, la lumière, le silence et la liberté.
Sénèque
 

****


Par les bois, un dimanche après-midi

Sans-titre-1

1- Dans le bois

****

voilé

2- Devine-moi

****

froissées

3- persistance
 
 
 
 

****

feuilles

4- Guirlande naturelle
 

****

 

noirw

5- Arbre
 
 

****

 
 

croix-ten

6- Face à face
 

****


Ca se mérite tout ça…

1- C’est parti
 
 

****

 
 
2- Derniers arbres
 
 

****

 
 
3-  Celle qu’on admire de loin 
 

****

 
 
4- Matières 
 
 

****

 
 
5- Eau et minéral
 
 

****

 
 
6- Eléments 
 
 

****

 
 
7- Panorama version au calme.
 
Il existe encore, dans le coin le plus touristique de la commune, des chemins d’approche ou des lieux encore préservés où l’on ne croise personne.
Une richesse à savourer pleinement quand on sait que les boulevards touristiques ne sont pas loin.
 
 

**** 

 
 

Dimanche pluvieux

Une journée grise qui débute sous la pluie. Je range les chaussures de ski, elles serviront mardi.
Exit l’idée d’un petit passage au refuge pour aujourd’hui.
La pluie matinale se transforme en chute de neige. Tout change. Ce qui était un sale temps (oui, rien de pire que la pluie sur la neige) redevient un chouette temps d’hiver, surtout quand on sait que demain le soleil brillera fièrement.
Pas de photos aujourd’hui, alors j’ai fouillé dans mon ordi, comme si j’ouvrais un coffre dans un grenier, et que je brasse ce qui se trouve à l’intérieur.
Je fouille dans mes photos et j’en sors deux. Elles datent de l’hiver 2010, je n’y avais pas encore touché, elles étaient là, dans un coin. Cette ferme, je vous l’ai déjà présentée, c’est ma « bibliothèque d’hiver », l’endroit où j’aime me poser au soleil pour lire en cette saison.
Si je la prenais en photo aujourd’hui, elle serait sous une énorme couche de neige, bien plus importante que celle sur la photo.
 
 


Complètement givrée

La veille ce fut ski au soleil, à grimper en pleine chaleur et là, ce fut… petit tour au froid où le soleil n’ose même pas s’aventurer.
Je ne suis pas le soleil, je suis juste un peu givrée alors j’y suis allée…

1-Inversion ou le monde à l’envers

****

2- Givrée

****

3- Perle de sapin

****

4- Tenneverge et cirque

****

5-Froid 🙂


Le paradis ça me fait bien rire. J’ai bien mieux sur terre…

Une sortie comme j’aime dans un de mes coin préféré, perdu où même les habitants de la commune ne vont pas, mis à part quelques chasseurs. Pas de chemin indiqué sur les cartes « à randonneurs », et tant mieux !
L’endroit est magique et sauvage avec une vue superbe. Normalement en hiver, il n’est pas possible d’y monter, l’endroit est trop exposé. Je tourne à l’avantage ce manque de neige, afin de faire ce que je ne faisais pas les autres hivers.
J’ai envie de garder égoïstement ce lieu « tranquille et solitaire » mais je le partage ici avec vous, en images.


1.

****

 

2. Chamois

****

3. Bouquetins

****

 

4. Le cirque

****

Alors qu’on observait d’assez loin les bouquetins, chamois, gelinottes etc… se trouvait, juste derrière la cabane où nous étions, un bouquetin qui broutait tranquillement. C’est en partant que nous l’avons vu, visiblement nous ne le dérangions pas du tout. Il devait nous observer depuis un moment. Encore une fois, voici la preuve que souvent, on cherche ailleurs ce que l’on a si près de soi…

 

 

5. Mr le bouquetin

****

 

6.

****

 

7.

****

 

8.Le Tenneverge

****

 

9. Alpage de commune