Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

L’instant privilège

 
La bonne heure
Celle où le calme règne quand le matin s’installe,
Où le soleil réchauffe les champs qui exaltent leur odeur de foin récemment ramassé
Le moment bonheur où l’air envahit nos poumons, réduisant à néant ces choses qui nous rongent de l’intérieur, nous donnant cette énergie et cette sensation de sérénité qui irradira tout au long des heures à venir.
Je me suis arrêtée, j’ai regardé, j’ai savouré.
J’étais juste heureuse, rassurée, prête à commencer ma journée au travail.
Il suffit d’un instant, d’une pause pour prendre conscience du présent afin de vivre la journée comme elle se doit.
Cette pause, c’est l’instant privilège
 

****

Pensées de Marc Aurèle :
 
« Les conséquences de la colère sont beaucoup plus graves que ses causes »
 
 » Creuse au-dedans de toi. Au-dedans de toi est la source du bien et une source qui peut toujours jaillir, si tu creuses  toujours »
 
 » Si un élément externe vous fait souffrir, notre douleur n’est pas causée par cet élément en tant que tel mais par votre propre jugement de cet élément; et vous avez le pouvoir d’annuler ceci à tout moment. »
 
« Vivre chaque jour comme si c’était le dernier »

****

Publicités

16 Réponses

  1. Je partage cette manière de vivre ma vie, tout comme toi, j’adore commencer ma journée avec ces moments là, même si je n’ai pas le privilège d’un tel environnement.
    Là on se sent vraiment vivant, et on savoure !
    Bises et bon après midi à toi Val

    10 août 2012 à 14:30

    • Notre environnement n’est pas le même, mais je crois qu’il y a toujours de quoi savourer l’instant où que l’on soit. L’instant privilège peut être celui de la sensation de la douce chaleur du sable sous les pieds, d’un courant d’air chaud sur le visage, du chant des cigales.
      Du moment que l’on se laisse envahir par la moindre petite douceur, ça devient un instant bonheur.
      Ce qui est triste, c’est que beaucoup ne savent pas profiter de cette richesse…
      Bisous, bon après-midi aussi 🙂

      10 août 2012 à 14:55

  2. Excellente photo ! et bravo pour le texte qui l’acompagne.

    10 août 2012 à 15:43

    • Je dirai : « excellente vision matinale ». Ca met de bonne humeur pour la journée 🙂

      11 août 2012 à 12:33

  3. Les « petits bonheurs » sont à prendre partout où l’on se trouve, que ce soit en ville ou à la campagne, la montagne, la mer .. Les « odeurs » des foins, écouter le silence dans la montagne, les oiseaux qui s’éveillent à Paris (oui oui il y en a ) , avant que ne gronde la circulation et le bruit.
    Bonne soirée 😀
    ..

    10 août 2012 à 17:26

    • Je pense que les « petits bonheurs » sont partout et on a tous les notres, ceux qui nous correspondent. Je pense que la cueillette est facile pour moi, à Paris, j’aurai plus de mal c’est sûr, mais je connais des citadins qui vivraient l’horreur dans mon « jardin à bonheur ». C’est à chacun de savoir cultiver et récolter 🙂

      11 août 2012 à 12:40

  4. Oui, il faut tellement profiter de ces instants magiques! Moi aussi je savoure ces moments en pleine nature, c’est merveilleux! Bisou et bonne journée!

    10 août 2012 à 20:43

    • Je serai perdu sans eux! Nous sommes des chanceuses toi et moi 😉 et il faut que ça continue.
      Bonne journée à toi aussi, pour l’instant je travaille en attendant les petits moments de liberté 😉

      11 août 2012 à 12:42

  5. L

    Bonsoir. je viens de découvrir votre blog. Il n’y a pas sous vos texte « écrire uncommentaire » ou « lire une commentaire », j’ai du passer par le lien dans la newsletter pour l’écrire. Avez-vous une solution? Voici mon commentaire: j’ai bien aimé votre texte ainsi que les pensées de Marc-Aurèle que j’ai relues plusieurs fois pour bien en apprécier les subtilités. pensez-vous qu’il soit si facile d’annuler la cause de la souffrance, comme le dit Marc-Aurèle dans la 3ème citation? Si oui, comment? J’ai bien aimé aussi la 1ère citation qui sous-entend qu’on se met en colère pour pas grand-chose avec des dégats comme conséquences…Merci. J’aprécie les textes profonds et les belles citations, ce qui semble être présent dans votre blog. A bientôt de vous lire. Une lectrice.

    10 août 2012 à 22:03

    • Bonjour, j’ai essayé de voir comment mettre un commentaire en étant « visiteur ».
      J’ai cliqué sur  » commentaires » et une fenêtre c’est ouverte pour l’identification et pour laisser un commentaire, rien ne m’a parru anormal, mais je regarderai quand aucun com n’aura encore été laissé pour voir comment se présente la chose.

      J’aime beaucoup Marc Aurèle, je suis d’accord avec ses paroles, mais ça ne veut pas dire que j’arrive à maitriser la chose 😉
      Je suis convaincue que lorsqu’on souffre émotionnellement ( je ne parle pas d’une souffrance physique) on peut modifier la perception des choses. Quand on y réfléchit , c’est souvent l’idée, la pensée que l’on se fait d’une chose qui fait souffrir et non la chose par elle-même. On souffre parce que nos pensées, nos jugement nous mènent par le bout du nez.
      Je me suis posée la question une fois, en me demandant pourquoi j’étais malheureuse dans ce quotidien qui habituellement me ravit, juste parce qu’une personne me manquait. Les choses n’avaient pas changé, il s’agissait juste de moi, qui ne les voyaient plus comme avant.
      On doit aimer les choses pour ce qu’elles sont, et non en fonction de notre état d’esprit. Le problème est que l’on se laisse mener par notre esprit, par nos pensées. En modifiant nos pensées, tout revient dans l’ordre, mais ça…c’est un travail sur soi et je pense qu’il faut de l’entrainement, du temps avant d’y arriver parfaitement.
      Je suis du genre à me motiver dans tout. Si je roule sous une pluie battante, je suis heureuse, je me dis que j’ai de la chance, que je pourrais ne plus avoir d’essuie-glaces, quand j’ai du mal à cumuler certains dénivelés en courant, ce n’est pas grave, je me dis que si j’étais restée à la maison et je n’aurais rien fait, donc j’essaye de me satisfaire de ce que j’ai fait et non de ce que j’aurais pu faire 😉
      Juste quelques mots en passant, mais il est vrai que le sujet donne à débattre.
      Val

      11 août 2012 à 14:35

  6. avec un tel paysage on ne peut que savourer.Ces jours ci nous aussi on savoure les matins,mais pas pour les mêmes raisons,c’est les seuls moments de fraicheur
    superbe panoramique,bonne journée

    10 août 2012 à 22:48

    • Ici, il fait chaud aussi, mais les nuits sont vraiment fraîches maintenant et même avec la chaleur, nous avons la chance d’avoir ces jours une petite bise qui fait du bien. L’hiver on la craint, l’été, elle soulage 😉
      Bonne journée à toi aussi

      11 août 2012 à 12:45

  7. Val, cette vallée fait rêver. Wow! Est-ce un paysage que tu croises en allant travailler? C’est vraiment très très beau.

    Prendre le temps de savourer le moment qui passe, sans chichi, sans se compliquer la vie, est l’un des secrets du bonheur.

    On a tendance à L’oublier, merci de nous le remémorer. 😉
    Bon week-end ma chère amie!
    Bisous du Québec ! xx

    10 août 2012 à 23:24

    • Oui c’est sur ma route pour aller travailler. Je descends dans la vallée et il m’arrive de prendre les « petites » routes pour profiter du paysage même s’il fait partie de mon quotidien et je ne m’en lasse jamais.
      Bon week end à toi aussi.
      Bisous haut savoyards 😉

      11 août 2012 à 12:47

  8. locadine330

    A privilège ! mot que j’aime qui trouve toute sa valeur , lorsque nous savons le savourer ! 🙂
    Bonne journée , bisous à bientôt !

    11 août 2012 à 12:07

    • Privilège, un mot que beaucoup ne comprenne pas 😉 nous on le comprend, c’est le principal !

      11 août 2012 à 12:48

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s