Une façon de partager, tout en pensant : Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Deux filles au pays des gouttes de pluie

 

Edwige et moi avons rarement deux jours consécutifs de repos ensemble en été sauf ce week-end avec le 14 juillet.  Bien évidemment, inutile de réfléchir à la façon dont nous allions profiter de ces deux jours de liberté. C’est deux jours en montagne à dormir sous les étoiles, enfin, c’est ce que nous aurions voulu, voir les étoiles.
Ça devait être deux jours à frôler le ciel en montant sur les sommets. Ce fut bien plus qu’une sensation d’effleurement et  sans avoir à monter vraiment car le ciel nous est carrément tombé sur la tête.
Nous sommes allées à sa rencontre au début, pour  vite nous rendre compte qu’il n’y avait pas besoin de monter pour se présenter à lui. Il descendait lui même à notre rencontre. Courtoisie dont nous nous serions bien passées.
Le but de notre rando était de monter pour l’atteindre et non qu’il nous court après. Quand le ciel décide de se présenter c’est pour nous envelopper de sa masse de nuages, et nous immerger dans un monde froid et humide alors que si c’était nous qui avions été à sa rencontre, ça aurait été dans des conditions tout à fait différentes.
Nous serions montées à lui,  accompagnées par le soleil en tentant de monter de plus en plus dans le bleu de son espace. Le ciel a sa place où il resplendit et lorsqu’il décide de la quitter, ça opère sur lui une métamorphose pas forcément agréable.
Je le préfère distant, bleu et haut, plutôt qu’aimant, bas et froid, mais ça, ce n’est pas nous qui choisissons. C’est encore lui le maître.
Son élan d’affection nous a freiné dans notre sortie. Passer la nuit dans notre tente,  dans le brouillard sans rien voir du monde qui nous entourait ne nous emballait pas vraiment surtout en ayant des doutes sur la météo du lendemain. Nous avons donc décider de le quitter en descendant à l’étage inférieur, sous la couche de nuage où un temps instable nous offrait quand même de la visibilité et une température plus agréable.
Nous nous sommes trouvées un petit coin pour passer la nuit, bien moins perdu où nous espérions échapper au monde des nuages instables.
Ce qui compte c’est d’avoir de l’espoir et ça, ça rend heureuses les deux filles que nous étions 🙂
 
 

****

 

21-Direction les nuages

 

****

42- Crête des gittes

****

133- Victoire du blanc sur le vert

****

bouquet4-Asters des Alpes aux perles de pluie

****

65-Levé de rideau

****

156- Gentianes de koch et gentianes champêtres

****

167- Anémone pulsatile en graines

****

198- Lumière du soir. Espoir ou déboire?

****

hotel9- Hôtel hors catégorie

****

Le lendemain sera un autre jour 😉
 

****

Publicités

39 Réponses

  1. Très beau !

    16 juillet 2014 à 08:52

    • La beauté est partout même sous un ciel sombre et pluvieux. Bonne journée Kristel.

      17 juillet 2014 à 06:52

  2. Les filles sont passées entre les goutes et nous offres de jolies photos, merci et bonne journée.

    16 juillet 2014 à 10:46

    • Oui on est passé sous les gouttes sauf au réveil, on était dans une piscine 😉
      Bonne journée à toi.
      Val

      17 juillet 2014 à 06:53

  3. Coucou Val,
    Je comprends ta déception, enfin votre déception, mais avoue tout de même que ces nuages ont offert une magnifique série de photos.
    Franchement chapeau pour le tente là, vous êtes devant un superbe panorama ! Le pied !
    Merci pour ton talent en écriture, c’est un plaisir égal que celui d’admirer tes clichés.
    Gros bisousss et bonne journée

    16 juillet 2014 à 12:35

    • Coucou Pascale,
      On aurait aimé faire plus mais c’est un excellent souvenir et de bons moments passés en riant. J’ai toujours trouvé qu’un ciel bien gonflé de nuages n’avait rien à voir avec le côté plat d’un ciel bleu. Un petit nuage égaye toujours. Là, je ne te dis pas, ce n’était plus de la joie 😉
      Gros bisous Pascale et je retourne au boulot ce matin, j’essayerai de passer si j’ai un moment. Je suis désolée mais j’ai du mal à trouver le temps 😦

      17 juillet 2014 à 06:58

  4. Guylaine

    J’aime bien la 1-4 6 et 8.Trés belle série.

    16 juillet 2014 à 15:05

  5. Tu as fait une balade dans le paradis, magnifiques photos.
    Balade nuageuse mais magique, j’adore.
    Bonne soirée Val.

    16 juillet 2014 à 18:07

    • Le paradis testait l’humidité mais on a bien résisté 😉
      Bonne journée Hervé

      17 juillet 2014 à 07:38

  6. Coucou,
    C’est une ambiance particulièrement belle quand on est pas dedans trop longtemps ! Le but, est de prendre du plaisir et ce qu’il a de bien chez toi, c’est que tu le trouves toujours 🙂 J’adore particulièrement « Lumière du soir » et que dire de l’hôtel, grand luxe, vue imprenable sur le lac, peut être juste un peu humide ! En tous cas, même si cela n’était pas ce qu’il avait de mieux pour vos deux jours ensemble, merci pour ce partage, j’aime aussi voir la montagne sous cet angle 🙂
    Belle soirée à toi, bisous 😉

    16 juillet 2014 à 18:36

    • Coucou,
      La montagne quand on l’aime, on l’aime comme elle est, mais c’est vrai qu’elle est quand même plus agréable à vivre avec le soleil. Tu as vu ça un peu notre hôtel, bon ok, tu sais aussi qu’on a eu droit à l’option piscine dans la chambre. Le grand luxe quoi 😆
      S’il y a du plaisir à prendre, c’est sûr il faut le saisir.
      Bisous à plus tard 🙂

      17 juillet 2014 à 08:01

  7. Malgré ce temps, vous avez fait une magnifique balade, la nature est tellement belle et regorge de trésor! Bisous tout doux et bon mercredi dans la joie!

    16 juillet 2014 à 19:27

    • On aurait préféré le soleil, mais bon il faut savoir s’adapter et cela ne nous a pas empêchées de passer un excellent week-end.Bisous ma belle

      17 juillet 2014 à 15:16

  8. It is such a pleasure visiting your magnifique nature, Val. I even like the weather.

    16 juillet 2014 à 20:37

    • I think that we are you and me lucky two with our environment.Good day to you

      17 juillet 2014 à 15:21

  9. Et bien je trouve que tu as drôlement bien tiré ton épingle du jeu Val car ça ne semblait franchement pas évident côté photos… Les ambiances sont très chouette, à la mesure probablement de l’humidité de l’hôtel 😉

    Au fur et à mesure de tes posts, je me rends compte que les gens des montagnes ont inexorablement une relation passionnelle avec le ciel. Encore plus qu’ailleurs, les paysages sont si brutalement bouleversés par ses caprices que je trouve cela magique…

    Merci pour le partage, tes anémones en graines sont magnifiques.

    Bonne soirée et à très bientôt.

    Seb

    16 juillet 2014 à 22:30

    • Seb, je ne dirais pas que l’hôtel était humide, je vais positiver la chose et tu analyseras à ta façon. Je dirais plutôt que nous avons eu un hôtel avec piscine à l’intérieur de la chambre au réveil. Que veux tu le luxe de ces moments ne se refuse pas 😉
      C’est sûr qu’on scrute le ciel peut être plus qu’ailleurs. Mardi matin, je suis partie de la maison où le ciel était bleu avec seulement quelques nuages accrochés aux sommets. Quand je suis arrivée en haut, j’étais dans le brouillard. Heureusement ça s’est dissipé et j’ai pu croiser de belles choses dans le ciel 😉
      Bonne journée

      17 juillet 2014 à 15:46

  10. Flodarom

    Bonsoir Val,
    Je comprends ton plaisir à te balader entre filles 😉
    Même si le temps t’a détourné de ton projet initial, tu as ramené de très belles photos de paysages dans la brume ou les nuages, avec juste ce qu’il faut de gouttes de pluie sur tes fleurs sauvages!
    Bises

    16 juillet 2014 à 22:48

    • Coucou Martine,
      Heureusement on était équipé. On se serait cru en hiver avec les gants et tout le reste, mais c’était bien sympa ;)Les gouttes ont donné un petit plus aux fleurs.
      Belle journée à toi, bisou

      17 juillet 2014 à 15:47

  11. Hello! Feel free to watch my new photo album « Roses » Greetings

    16 juillet 2014 à 23:21

    • Marco c’est gentil, mais j’ai vraiment l’impression que tu passes ici que pour faire de la pub pour ton site. Ici, c’est un lieu pour le partage et non pour recruter des visiteurs. Désolée si je me trompe, mais lorsque je vais visiter un site, je ne parle pas du mien et je m’interesse au site que je visite, sans rien attendre en retour. Bonne journée à toi.

      17 juillet 2014 à 15:50

  12. Il faut monter haut pour rencontrer les nuages et dire que ce sont eux qui sont venus à vous! J’aimerais bien faire ça un jour, campé au sommet d’une montagne, pour le lever à l’aurore et photographier le lever de soleil. Le temps était à la flotte, dommage, c’est pas très agréable de marcher trempé. J’espère que vous avez réussi à vous garder au sec. 😉 Jolies photos!

    17 juillet 2014 à 00:49

    • Coucou Anne,
      Nous devions monter à 2700 mais le plafond nuageux était bien plus bas et très épais. C’est pour ça que l’on a préféré redescendre pour profiter du paysage. Mon sac de couchage est resté plus sec que celui d’Edwige 😉
      C’est magique de se lever avant le jour. Si le temps le permet, je pense le faire d’ici peu de jours 😉
      Bonne journée

      17 juillet 2014 à 15:53

  13. naturesereine

    Et bien tu vois j’ai ressorti mes habits de pluie pour te suivre et je me suis éclatée devant le spectacle car au final que de belles choses croisées en chemin.. d’ailleurs ne dit-on pas que l’important c’est le chemin et non pas la destination ? 🙂 destination au final bien sympa, des années que je n’ai pas fait de camping ! je vous admire les filles. bises

    17 juillet 2014 à 16:56

    • Exactement Cathie, le but n’est rien par rapport au cheminement.
      Si tu savais comme on s’éclate à faire ça et si tu savais comme la nourriture est bonne lorsque l’on a les fesses à terre et que l’on est devant la tente 😉
      Bon week-end Cathie, profite bien avec ta copinaute 🙂

      18 juillet 2014 à 17:51

  14. Belle Ancolie…Voilà que j’ai pensé à toi,à vous quand je me suis pris une bonne rincée lundi à 1500 mètres alors je n’ose mm pas imaginer si vous vouliez aller à 2700! A quelle altitude alors êtes vous redescendues pour la nuitée ? Quand tu parles des gants etc cela me rappelle mon campement d’hiver au moi de Mai!!!!! Comment se fait il que la tente soit devenue une piscine? m^me par pluie diluvienne cela ne m’est jamais arrivée? Pourtant elle semble drôlement chouette ta tente? C’est quoi comme modèle? la mienne est bcp moins longue,plus dôme tu vois mais la tienne je la trouve belle…Y avait il alors deux filles et deux chienne trempées?
    Et voilà que depuis hier le soleil est chaud chaud chaud,ça y est on peut patauger dans les torrents à volonté! C’est vrai que le bivouac en montagne et la nuit c’est bien plus agréable avec la chaleur et le sec…
    mais tu réussis encore et tjs à nous faire des photos sublimes! L’anémone pulsatille je l’adore,les gentianes un bonheur …Et ces nuages,cette neige éparse encore ici et là sur les cimes…
    Merci et belle semaine…

    Je ne suis pas encore allée bien au delà de 2000 cette année… Et voilà qq temps que je ne me suis pas occupée de mon blog…Tant d’au dehors… et d’au dedans de moi en mutation…tant d’O…

    Mille tendresse

    17 juillet 2014 à 20:49

    • Coucou,
      Nous devions monter à 2700 et redescendre dormir près d’un lac perdu à 2500, mais c’était idiot de rester enfermées dans le brouillard, la pluie et le froid. Vers 2400 nous sommes redescendues presque à la ville 😉 à 1500 pour se poser dans un coin pas vraiment perdu, mais nous étions quand même seules. On a croisé que le fermier qui descendait le lait.
      Ma tente est une super légère de chez quéchua et je pense que si ma copine était trempée c’est qu’elle a dormi contre la paroi et ça a fait beaucoup de condensation les deux membranes qui se touchent ( et ça dégage de la chaleur une morzinoise), à moins que les petites gouttes qui tombaient du toit soient une véritable fuite. Je n’ai eu que le pied de mon sac de couchage mais elle, s’était une autre histoire 😆 pas grave, on est prête à repartir.
      J’espère que tu mutes bien, dans le bon sens. Il y a les choses qui comptent plus que les autres , alors le blog, il attendra que tu sois sortie de ta chrysalide 🙂
      Encore une journée de travail pour moi demain et j’ai 3 jours de liberté et de bonheur sauf que les orages reviennent mouiller le coin.
      Je t’embrasse chamoise

      18 juillet 2014 à 18:08

  15. Superbes tes photos Val et en plus tu t’offres un Hôtel grand luxe avec une vue exceptionnelle et piscine intérieure mazette on ne se prive de rien 😉 . je suis bien incapable d’en choisir une , elles sont toutes Géniales , merci pour la Balade , là je file me sécher 🙂
    très bonne journée à toi Val
    gros bisous
    Maguy

    18 juillet 2014 à 08:36

    • Que veux tu chère Maguy, on aime la grande vie ou pas 😉
      J’imagine que tu as du sécher avec la chaleur de la journée. C’est fou, on passe du froid au chaud sans modération.
      Belle soirée à toi, gros bisous

      18 juillet 2014 à 18:36

  16. C’est un hôtel de catégorie, si si !!! le nomade !!!! est bien plaisant néanmoins pour aller partout !!! le temps n ‘était pas de la partie , mais bon ! c’est une autre ambiance et j aime les fleurs gouttes d’eau surtout l’anémone !! je continue mes visites retard chez toi – bises

    18 juillet 2014 à 16:08

    • Oui tu as raison c’est un hôtel classé et ce n’est pas tout le monde qui peut se l’offrir 😉
      Moi aussi, j’ai aimé les gouttes d’eau même si j’avais envie de soleil 😉
      Bonne soirée, bises à +

      18 juillet 2014 à 18:38

  17. Salut Val,
    J’adore l’anémone et l’hôtel.
    Dommage que votre escapade ne fut pas ce que vous espériez mais il faut voir le bon côté des choses être avec ceux que l’on aime surpasse toujours le lieu, les intempéries et autres tracas. Et je te fais confiance là dessus pour avoir profité au maximum.
    Bises et bon week end 🙂

    19 juillet 2014 à 12:15

    • Je confirme, malgré le temps vraiment pas top, nous avons bien profité, mais j’avoue que j’en ai plus que marre de cette pluie!
      Bonne fin de journée à toi
      Bises

      23 juillet 2014 à 16:00

  18. Bonjour Val
    Je suis enfin en vacances et je tente de rattraper mon retard.
    J’avais vu ton post rapido et quel dommage pour la météo. Vous êtes des vraies guerrières !
    Moi j’aurai abandonné ! Tu as qd même réussi à ramener de bien belles choses qui rendent bien l’ambiance bien traduite par ton joli texte.
    Je ne vois qu’un avantage: vous avez du croiser que très peu de monde 😉
    A bientot

    21 juillet 2014 à 10:34

    • Abandonner! fDen! tu ne sais pas ce que tu aurais loupé! Une nuit sous les étoiles, avec piscine sur le petit matin à l’intérieur de la tente et je ne te parle pas du repas. Une gamelle de pâtes chinoises, du saucisson, du fromage, le tout arrosé avec une petite timbale de rosé. Voyons Den, on ne peut abandonner ça 😉
      ça, pour ne croiser personne, on n’a croisé personne. Rareté en cette période 😉
      Bon, j’avoue ces trois derniers jours, j’étais de repos, mais j’ai abandonné les sorties avec cette pluie. Bises

      23 juillet 2014 à 16:07

  19. J’adore l’atmosphère humide dans les photographies

    26 juillet 2014 à 14:52

  20. Préférer une tempête de ciel bleu à un concentré de nuages… une rencontre choisie à une rencontre imposée par ce grand de la nature… 😀 En lisant je marchais avec vous 😀
    Les clichés… de vrais trésors !

    3 mai 2015 à 13:01

    • Merci d’avoir partagé quelques pas à nos côtés 🙂 à bientôt peut être pour une autre balade sous un ciel plus clément.

      4 mai 2015 à 12:24

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s